S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Blackness - Interview du 29/07/2010

Blackness - Interview du 29/07/2010 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Pedro (basse/chant) et Raph (guitare)

Les interviews Blackness
Blackness

Pouvez-vous revenir sur votre reformation et nous présenter le nouveau (guitariste) ?
Pedro : Salut à toute l'équipe de Core & Co, pour faire une version courte de la bio, Blackness est un groupe de Thrash Metal formé à Lyon aux alentours de 1994. Après deux démos et pas mal de péripéties aussi bien au niveau du line-up que de la direction musicale, on a fini par sortir notre premier album "Crush... Unleash The Beast" chez Thundering en 2000, puis dans la foulée début 2002 "Dawn of the New Sun" chez Wagram Music qui lui est ressorti en 2008 dans une version étendue. Nous revoilà en 2010 avec "Stimulation for the Beast".Pour ce qui est du line up actuel, nous l'avons reformé après ces 4 ans de pause avec, je dirai, le noyaux dur de l'époque, Laurent à la batterie, Raph à la guitare et moi même à la basse et au chant, à cette ancienne formation est donc venu s'ajouter Steven à la 2ème guitare, il nous a apporté un peu de fraîcheur et une vision légèrement différente(de manière positive) sur le Thrash Metal de Blackness. Steven a été recruté suite à une série de quelques auditions, la vérité c'est que dès les premières auditions nous savions que se saurait Steven qui jouerai avec nous. Son talent lié à sa modestie nous a beaucoup plu à tous, il ne fait pas partie de ces guitaristes qui se sentent obligés d’en mettre partout pour montrer qu'ils savent jouer. Steven était dès les premières répétions très à l'écoute de la musique de Blackness et les idées qu'il apportait servaient le groupe avant tout !

Avez-vous eu des projets musicaux pendant le repos de Blackness ?
Pedro : Non, seul Laurent (batterie) a fait partie durant quelques mois du groupe Lyonnais Keepers Of Hate, qui n'existe plus aujourd'hui.

Au moment de composer, qui fait quoi dans Blackness ?
Pedro : Dans un premier temps Raph et Steven apportent les idées sur le plan musical et le choix du texte est fait ensemble, nous essayons de donner une ambiance et une couleur à celui-ci par le choix du texte et la façon de l'aborder mais je dirais que ce qui est très important surtout c'est de se laisser du recul, peu importe la manière dont le titre est construit, en effet des fois nous partons d'un riff, d'autres fois d'un texte, en revanche il n'y a pas de compromis chez Blackness si après plusieurs écoutes celui-ci nous lasse ou ne nous fait plus secouer la tête instinctivement alors nous ne le garderons pas.
Raph : La seule règle pour écrire un titre chez Blackness, c’est qu’il n’y a pas de règle… Autant des fois un de nous arrive avec un morceau tout fini clé en main auquel on ne change pas grand chose, autant d’autres fois on peut construire un titre en répète à partir d’un riff ou d’une idée… Un peu comme ça vient quoi ! Après ce que dit Pedro sur le recul, c’est d’autant plus vrai maintenant qu’on se donne les moyens de faire une vraie pré-prod pour chaque morceau, je pense qu’on a gagné pas mal en efficacité au niveau du travail à ce niveau là.


Comment s'est fait la rencontre avec Jonathan Menard, et sa présence sur retribution ?
Pedro : C'est grâce aux sympathiques personnes que sont Sylvain de Nicola et Thierry Lebourg du Noise Firm où nous avons enregistré ce " Stimulation For The Beast ", nous avions en effet à la place de cette partie de piano un pauvre sample et comme tout le monde le sait dans le Thrash Metal, qui de plus se prétend old school, un sample ça le fait moyen quand même, c'est pour cette raison que nous leurs avons demandé s'ils connaissaient quelqu'un capable de nous rendre ce service, ils nous ont donc présenté Jonathan Menard qui a su donner vie à cette importante partie de la chanson. Merci Jo ;-))

Qui est Terry Rann ?
Pedro : Terry est un vieil ami anglais avec un très mauvais accent français ;-)) sa voix de sage rauque et usée convenait donc parfaitement au passage parlé sur le titre " Die whith a smile " de plus il a toujours voulu participer à un enregistrement de Blackness, nous avons donc joint l'utile à l'agréable.

Pourquoi enregistrer un album de reformation chez son ancien (guitariste) ?
Pedro : Simplement parce que nous voulions sur cette album voler de nos propres ailes, j'entends par là que nos 2 précédents album on étés conçus au LB Lab que nous ne présentons plus, donc je dirais que nous avions une base solide quand aux règles d'enregistrement d'un album, simplement cette fois nous ne voulions subir aucune sorte d'influence, nous voulions que le "Stimulation For The Best" sonne Blackness en tous points et qui de mieux que notre ancien et très bon ami Sylvain pouvais le faire !
Raph : On a beaucoup appris avec Stéphane sur les sessions des deux premiers albums c’est clair, mais voilà on a eu cette opportunité de bosser avec Thierry et Sylvain de Dyslesia, pas loin de chez nous, à notre rythme, un peu comme à la maison en fait… donc on s’est lancés comme ça et au vu du résultat je pense qu’on a bien fait ?


Je trouve que Stimulation For the Beast sonne plus heavy que Dawn Of The New Sun, je suis dans l'erreur ou vous pensez la même chose ?
Raph : Je sais pas si c’est très conscient en fait, on n’a jamais trop cherché à mettre l’accent spécialement sur de quelconques influences Heavy mais comme on en écoute tous les quatre depuis pas mal de temps, je suppose que ça déteint forcément quelque part dans notre musique et dans notre façon d’écrire. Maintenant, à part 2 chansons où les influences heavy sont vraiment perceptibles, je dirais plus « rock n’ roll » pour l’ensemble de l’album.

Ça se passe comment quand un petit groupe français veut reprendre Ozzy Osbourne ? En termes de coût et en direction artistique ?
Pedro : C'est les sympathiques personnes de notre label Pervade productions qui s'en occupent en fait, au départ nous avons juste exprimé notre désir de reprendre le titre "Bark At The Moon" du maître Ozzy et Pervade se sont occupés du reste.

Votre version de Nobody Listens est beaucoup plus agressive que la version de Bad Religion, pourquoi être parti dans cette direction là au lieu de l'adoucir, quitte à (sacrilège, ce que je vais écrire là) la jouer en acoustique ?
Un titre joué en acoustique n'aurait pour nous pas eu sa place sur l'album, car notre idée de départ était de réaliser avec ce " Stimulation for the beast " un album de Thrash Metal furieux et plein de rage pour exprimer notre colère suite aux galères par lesquelles nous sommes passés il y a quelques années. Nous voulions avec cet album aller au fond des choses, nous avons pris en compte des facteurs qui nous échappaient à l’époque pour faire évoluer davantage nos compos. Au moment de son écriture une seule chose nous intéressait : gagner en puissance et en efficacité sur les titres et nous pensons que c’est vraiment essentiel pour un groupe qui se définit dans le registre « Thrash Metal ».

Comme les reprises de punk vous vont très bien, envisagez vous de sortir un ep ou un album de reprises punk ?
Pedro : Non, ce n'est absolument pas dans nos projets futurs, une reprise au passage d'un groupe que nous aimons beaucoup.
Raph : J’adore faire des covers, mais la priorité c’est quand même la musique de Blackness… Donc faute de temps pour tout faire, ce n’est pas d’actualité.


C'est pas un peu ringard de jouer du Thrash ces temps-ci, alors que le climat est plutôt au metalcore ?
Pedro : Blackness est un groupe fidèle qui n’a jamais suivi et ne suivra jamais la mode des courants musicaux ! Pour nous l'essence même du Metal se trouve dans le Thrash et par l'esprit et par la musique.

Le retro thrash de Municipal Waste, Bonded By Blood, Evil, Gamma Bomb et toute la clique, ça vous inspire quoi ?
Pedro : Ca fait en effet quelques années maintenant que le revival Thrash est en marche et des groupes reviennent en force à notre plus grand bonheur et même s’il y a de très bonnes choses, pour moi le meilleur reste encore derrière. La source d’inspiration de Blackness se trouve bien avant ce millénaire ;-)) On est unanimes sur des albums comme « The Formation of damnation » des monstres de Testament, le dernier Megadeth également. Le nouveau Exodus me plaît beaucoup également, je ne sais pas si je suis objectif sur le sujet mais je trouve que Blackness est proche d’un Exodus dans sa vision du Metal. Pour ce qui est des groupes tels que Municipal Waste, Bonded By Blood, Evil, Gamma Bomb ou encore Suicidal Angels, ils mènent le même combat que Blackness et défendent un style de musique authentique, sincère, et qui ne se cache pas derrière des artifices !

Pouvons-nous un jour espérer une réédition réelle (pas un truc digital) de Crush... Unleash the beast ?
Raph : À mon avis ce n’est pas vraiment d’actualité, on considère plus le Crush… comme une démo qu’un album tu sais, mais si jamais on a de la demande un jour, pourquoi pas… Mais même dans ce cas je serais plus partisan d’en faire un cd bonus sur une autre sortie ou quelque chose comme ça…

Le Big Four est en tournée et j'aimerai savoir si vous êtes plutôt Bush ou Belladonna ? (La réponse Neil Turbin est refusée.)
Raph : Belladona à cause de Spreading the Disease ? Mais j’avais bien aimé Bush sur Sound of White Noise, quand même… Après je sais pas j’ai décroché…
Pedro : Pour moi ce sont de très bons chanteurs tous deux, simplement Belladonna avait vraiment l’esprit Thrash Metal et c’est pour cette raison que quand Anthrax a commencé à changer d’esprit, Belladonna n’avait, à mon grand regret, plus sa place dans le groupe.


Rêvons un peu, vous êtes un dieu du rock'n'roll et vous décidez de monter un all star band, vous réuniriez qui (mort et/ou vivant) ?
Raph : J’aurais bien aimé entendre Dio avec Slash mais ça risque d’être compliqué maintenant…
Pedro : Personnellement j’aime beaucoup l’équipe qu’avait recruté à l’époque Mr Chuck Schuldiner sur « Individual thoughts patterns », je remonterai la même avec moi dedans pour mon seul plaisir, bien en égoïste ;-))


Une question personnelle pour conclure : pourquoi à un moment ou un autre, dans beaucoup d'album de Thrash, il faut qu'il y ait un passage "mouillette" (© toukene) ( = la chanson acoustique lover ) ?
Pedro : Bein pour emballer les filles ! C'est important pour certains groupes de montrer à la gente féminine que se sont aussi des personnes avec une sensibilité ;-)) mais en effet je trouve que ce genre de titre ne fait pas vraiment avancer les choses pour un groupe de Thrash Metal.
Raph : ça dépend, tu prends Crystal Ann d’Annihilator ou l’intro de No Love d’Exodus, je trouve que c’est sympa, ça aère bien l’album et tout… Maintenant pour les filles, le morceau acoustique sur le « Dawn… » nous a rien apporté, c’est pour ça que ce coup là on a essayé plutôt avec le piano. Je te dirai à la prochaine interview si ça marche mieux ou pas. Et si ça fonctionne pas on essaie la trompette au prochain album, y a bien un instrument qui va marcher nom de dieu ! ^^
photo de Sepulturastaman
le 09/08/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Envy - Abyssal

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas