S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Colossus - Interview du 15/04/2014

Colossus - Interview du 15/04/2014 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :

Les interviews Colossus
Colossus

Exercice imblairable pour votre serviteur, l'interview se révèle parfois utile pour mettre en lumière un groupe. Sorte d'entremetteur dans un coup arrangé, je suis tout de même heureux de vous présenter un peu plus Colossus qui avec son 2e album sorti chez Klonosphère a de quoi contenter les insatiables de violence musicale.

C'est votre première chronique et 1ère interview pour Coreandco, inévitablement il va falloir passer par une question redondante : -Pouvez-vous nous faire une présentation de Colossus ?
   Colossus c'est qui ? c'est quoi ? c'est où ?

Colossus est un groupe de Modern death metal originaire de Noeux les mines (62) et qui est né en septembre 2008. Après un an de composition nous avons décidé d’enregistrer notre premier album « Fragments » que nous avons défendus pendant longtemps en France et surtout en Belgique.  Ensuite nous avons composé d’arrache-pied pour le deuxième album et nous avions pour but de travailler notre style et mieux digérer nos influences pour obtenir quelque chose d’unique et propre à nous. Après moult démarchages "Lobotocracy" est né chez Klonosphere/ Season of mist le 28 février 2014.

Le nom du groupe est en référence au Marvel car nous voulions un nom péplum, simple, facile à retenir et qui parle de soi.

Colossus c’est à la base une grande famille ( Romain et Jordan étant frères et Delphine et Jordan sont ensembles depuis un peu plus de 3 ans)et sinon nous sommes des amis de longue date.

Nous répétons 2 fois par semaine à la Mjc de Noeux les mines.

 Colossus, pour un sourdingue, c'est de la musique de bûcheron rien qu'à la vue de vos chemises à carreaux, vos tee-shirts aux couleurs à provoquer une crise d'épilepsie, vos barbes et les écarteurs d'oreilles. Mais pouvez-vous nous dire :
Pourquoi aimez-vous ce que vous jouez ?
Comment en êtes-vous venus à ce style de barbare ? 


On adore jouer ce style de musique car on adore l’écouter. On aime tout ce qui est très brutal, technique, déstructuré et bien travaillé et naturellement nous nous sommes orientés vers cette musique. Chacun apporte sa pierre à l’édifice dans le processus de composition, ce qui apporte de la richesse musicale dans les morceaux. Romain et Maxime jouait dans un groupe hyper déstructuré appelé Craven, Delphine était plus dans le metalcore avec And the angels die, Fabien dans un registre plus post hardcore avec Blah keenk, Grégoire dans le death avec Ink under the blood et Jordan a eu pas mal de projets ( Down for life, Shoemaker levy 9, Woodward corridor, Lincoln 3.3)


 Un album / Une signature dans le label le plus classe du moment dans l'hexagone / le Betizfest avec Devildriver et un concert au Hellfest.
C'était les objectifs de l'année 2014 ou vous avez encore d'autres attentes, espoirs ou pistes ? 


On a la chance d’être vraiment super bien entouré sur cet album. Un bon label : Klonosphère avec une très bonne distribution nationale et internationale via Season of mist. Nous faisons également partit du catalogue artistique de Nao Noise Productions, qui cherche et nous négocie de très bonnes dates.  Là le but avec cet album c’est véritablement de s’exporter en France mais surtout à l’étranger pour propager notre musique et notre passion pour la scène. Nous voulons monter sur les plus grandes scènes et accumuler le nombre de bonnes premières parties ( Nous avons déjà joué avec Despised Icon, Carnifex, Sworn enemy, Annotations of an autopsy, Belphegor, As they burn, Postmortem promises, Mass Hysteria, Black bomb A, Eths…)


 Vous avez un paquet d'années d'expérience à différentes échelles, eu l'occasion de pas mal de rencontres un peu partout en France et avec pas mal de groupes...et une question me taraude :
Faire du métal (au sens large) et venir du Nord Pas-de-calais est-il un avantage ou au contraire un frein ?


Pour nous, l’endroit d’où tu viens n’a strictement rien à voir, le tout est de faire sa musique avec le cœur, l’envie et surtout les tripes. Rien n’est plus appréciable que de découvrir un groupe qui arrache tout et qui provient du trou du cul du monde. Trop de groupes pensent que de venir par exemple de la capitale est un argument majeur alors que c’est ton son qui doit parler avant même l’image ou la provenance


Qu'aimeriez-vous améliorer dans votre musique de manière général ou pour le prochain album ?

On est déjà tous très fiers du travail qui a été fait sur "Lobotocracy". On ne veut pas faire du technique pour faire du technique, on veut conserver notre âme ce qui est super important. La surenchère ne nous intéresse pas . Ce qu’il en ressort au niveau des chroniques pour cet album c’est qu’on fait du Colossus et c’est une belle victoire pour nous.

Je pense que le troisième album sera encore plus abouti, plus déjanté et qu’on prendra quelques risques mais tout cela avec notre touche.


Vous sentez-vous soutenus par des "pouvoirs publics" ou des assos ?
Explications : La donne a pas mal changé avec les "économies" faites sur la culture, les fermetures de bars-concerts, des assos en mal de moyens, des salles de répètes à des prix accessibles ? Sans parler du financement de l'album...
Comment gérez-vous la (sur-)vie du groupe ?


Malheureusement on est dans un pays où cette musique n’est pas considérée comme elle devrait l’être. Pour l’album une de nos connaissances nous a prêté de l’argent pour nous aider à financer une partie de l’album. Après je dirais que c’est le fruit de notre travail en live (les cachets qui sont perçus et les ventes d’albums et de t-shirts) nous permet d’avoir un certain apport quand il s’agit de financer un album (enregistrement, artwork, pressage, distribution).


C'est un peu le sujet qui fait parler et que l'on aborde peu du fait de la modestie (relative) des ventes dans le style musical qui est le vôtre mais en qualité d'artiste, comme de fan de musique (/d'auditeur) :
Quel est votre point de vue / sentiment sur le financement participatif ?
Le streaming / le téléchargement illégal ?


Chacun a le droit d’agir comme bon lui semble. Pour notre part on préfère tout financer ou quasi tout financer par nos propres moyens. C’est une satisfaction personnelle et on n’a rien à devoir à personne. Après le principe des financements participatif est intéressant mais nous ne voulions pas passer par ce biais. Quant au téléchargement illégal malheureusement il tue petit à petit des modestes artistes comme nous. Ce n’est pas gênant quand tu t’appelles Metallica mais quand on s’est aperçu que notre nouvel album s’est retrouvé présent sur la majeure partie des blog de metal et de death un mois avant la sortie , je peux te dire qu’on a eu les boules !


 Parlez nous de la pochette. Comme c'est beau, classe et que l'album n'a pas de véritable "trame" autour d'un concept, on s'interroge pour en savoir plus sur son sens...s'il y en a un !

Nous avons fait appel à un artiste qui s’appelle Hicham Haddaji déjà auteur de très belles réalisations. Nous lui avons laissé carte blanche sur le design juste en lui envoyant les lyrics et nous avons été unanimes quand il nous a envoyé le cover. Un côté "human centipede" : ce qu’on voulait c’est exprimer cette sensation de clonage qui nous hante au quotidien et les medias ne font qu’essayer d’accentuer ça. Sinon les lyrics traitent de ce formatage, de faits divers ou d’histoires qui nous ont inspirés.

 

Vous êtes à bord du MH-370 de Air Malaysia, il reste du kérosène pour les 45 prochaines minutes. Quel album écoutez-vous (histoire de vous motiver pour les 1500kms de nage qui vous attendent pour atteindre les côtes australiennes) ?
 

Hahaha question bien bien barrée lol A l’unanimité je pense qu on se fera toute la discographie de Gojira car on tous mega fans et respectueux de la remarquable façon de gérer leur groupe


 Y a t-il une question / un sujet que vous aimeriez aborder...et auquel personne ne pense ?

Juste un message pour les plus jeunes, continuez à venir en concert et prenez goût à acheter des cds au lieu de télécharger. Sans vous en rendre compte, vous tuez la scène à petit feu.

Comme quoi, dans une interview, ce ne sont pas que les questions qui comptent mais aussi les réponses. Et elles étaient bonnes, intéressantes, et pas si communes. Merci à Colossus !

photo de Toukene
le 05/05/2014

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 08/05/2014 à 19:32:15

Moi ce sont les questions que je pose qui me paraissent bidons. Après pas bcp d'expérience de l'exercice aussi...

jonge

jonge le 22/05/2014 à 20:29:31

IP : 88.174.26.239

le chanteur est laid comme un pou

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Fool Gator - Gool Fator

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)