S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Godflesh - Interview du 18/06/2010

Godflesh - Interview du 18/06/2010 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Justin Broderick, en présence de Ben Green

Les interviews Godflesh
Godflesh

Hellfest, premier jour. Lorsqu'on arrive au point presse du festival, les interviews ont pris du retard... Pas de chance pour nous : on n'aura le droit qu'à 10 minutes d'entretien avec Justin Broderick et Ben Green, fraichement remis ensemble pour cette date unique en europe de Godflesh cet été. Mr Green étant tellement ailleurs durant cette interview, les questions seront adressées exclusivement à Justin.

Alors Justin, comme d'habitude tu as plein de projets, qu'est ce que ça te fait de jouer avec Godflesh aujourd'hui ?
C'est vraiment excitant. Quand on a recommencé à répéter avec Godflesh, c'était comme si on avait arrêté il y a seulement 6 mois. On n'avait pas l'impression d'avoir arrêté un jour de jouer ces chansons, c'est revenu naturellement.
On a travaillé sur ce groupe pendant tellement longtemps que c'est devenu physiquement et spirituellement une part de nous-mêmes. On pensait que ce serait dur de se remettre dedans, mais en fait ça a été très facile. Godflesh a été créé il y a 22 ans, je n'étais qu'un ado, donc aujourd'hui c'est une nouvelle expérience. On a l'impression de plus contrôler ce que l'on fait... Et on n'a pas du tout l'impression de régresser, on avait juste besoin de ce temps pour revenir.


Comment s’est passée la préparation pour ce concert ? Comment allez-vous gérer les chansons à 2 sur scène ?
On a juste beaucoup répété. On ne jouera que les 4 premiers albums, qui sont pour nous la forme la plus pure de Godflesh. Il n'y aura que nous deux sur scène, une boîte à rythme, et des visuels. C'est comme ça qu'on a toujours voulu jouer, mais on n'a pu le faire que très rarement à cause de circonstances particulières à chaque fois.
Aujourd'hui on peut enfin jouer comme on aurait aimé dans le passé.


Le groupe Isis s'est séparé car les membres pensent qu'ils ont fait le tour de la question. Qu'en pensez-vous? Avez-vous déjà ressenti ça?
Quand on a arrêté Godflesh, c’était un peu pour la même raison, on avait atteint le point où on pensait qu'on avait tout dit... Surtout à partir du départ de Ben, je voulais continuer mais ce n'était plus vraiment Godflesh. C'était évident que c'était la fin.
Je trouve que l'album Hymns (le dernier, 2001) est un peu pauvre question créativité, seulement sur certains aspects, même si il y a dessus des chansons que je trouve fantastiques.
C'était naturellement la fin, elle aurait même peut-être pu arriver plus tôt.
Cela a été une brèche pour la création du groupe Jesu. J'ai du changer des choses dans ma vie, pareil pour Ben. Il a pratiquement été forcé d'arrêter mais j'en suis content car nos deux vies à cette époque ont radicalement changé.
Ça a été libérateur mais ça a aussi été une douleur pendant deux ans. J'avais pas mal de problèmes financiers, personnels, ça en plus de l'arrêt du groupe, ça a été dur. Mais j'ai aussi voulu faire de la musique qui reflétait mon état d'esprit à ce jour. J'ai été vraiment déprimé pendant deux ans.


Vous vous êtes baladés dans l’enceinte du site ? Vous pensez quoi du Hellfest ?
Oui un peu, mais on est très occupé du coup, on n'a pas vu plus de 3 minutes de chaque groupe... C'est fou, c'est toujours comme ça, on a toujours un truc à faire. On doit partir demain, on a 4 ou 5 heures de route, donc on pourra regarder quelques groupes. On voulait voir Alice Cooper et Kiss !

Tu as mixé le dernier October File, mais le groupe n’a pas réussi à choisir avec le mix fait par John Mitchell, et a sorti un double-cd finalement, avec les 2 mix différents. Tu penses quoi de cette idée ?
C'est une idée intéressante. Ils sont venus vers moi en me disant qu'ils avaient déjà leur mix, un beau mix bien propre. Alors je leur ai demandé ce qu'ils attendaient de moi. Il m'ont demandé de refaire le mix avec un son plus crade. J'ai essayé de faire ressortir toute la rage de l'album. Dès le départ je savais que mon mix serait "l'autre mix", pas le principal... Beaucoup de groupes trouvent mes mix trop extrêmes et préfèrent les mix plus classiques. Mais ils ont tout de même choisi de le sortir, donc tant mieux !

Sur ce, nous sommes gentiment poussés à stopper l'interview, les deux gaillards devant manger puis prendre un peu de temps avant de monter sur scène. On avait pourtant pas mal d'autres questions... Ce sera pour une autre fois !
PS : merci à Laure pour la retranscription !

le 01/09/2010

Commentaires

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 02/09/2010 à 21:49:56

IP : 91.86.38.176

Chouette d'avoir de leurs news.
Punaise déjà 22 ans ! wou

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Black Tusk - Set The Dial

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas