Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Khalas - Interview du 22/11/2015

Khalas - Interview du 22/11/2015 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Tout le groupe

Les interviews Khalas
Khalas

Ils nous viennent de Palestine et pratiquent un mélange idéalement dosé de musiques moyen-orientales et de bon vieux Metal joufflu. "Ils", ce sont les membres de Khalas, formation qui vient rejoindre le cercle très restreint des Orphaned Land, Acyl et autres Arkan au conseil d'administration de Metal Oriental Inc. Une interview s'imposait donc...

(English version available here)

 

 

Désolé de commencer cette interview par une question aussi bateau, mais vu qu'on ne vous connait pas forcément très bien en France, il serait peut-être bon que vous nous parliez de vous, ainsi que de la signification de “Khalas” (si ce nom en a effectivement une).

Khalas est né en 1998: nous étions une bande de potes qui partageaient un amour commun pour le Rock et le Metal. Être originaire d'une petite ville palestinienne et fan de Rock impliquait alors forcément de connaître l'ensemble des acteurs de la petite "scène" locale (... en abusant du terme, vu qu'il n'y avait alors pas vraiment de scène à proprement parler)... C'est ainsi que nous nous sommes rencontrés, et que nous nous sommes lancés dans une quête de tout ce qui pouvait exister en matière de Rock et de Metal interprété en Arabe. Mais nous n'avons rien trouvé de tel... Du coup on a décidé de nous atteler à la tache, et de créer nous-mêmes la musique que nous avions envie d'écouter. En ce qui concerne le nom "Khalas", il signifie "Assez". Notre premier album s'intitule Khalas - Ma adesh feha, ce qui signifie "Assez, on a eu notre dose", et c'est là que réside l'origine de ce patronyme. Car en effet, on en avait assez de ces politiciens corrompus, de ces pseudo-religieux, de cette injustice, de cette occupation abusive, de cette société étroite d'esprit... Bref, KHALAS résume parfaitement tout ça.

 

Afin d'être sûr que j'ai bien saisi de quoi il retourne : à l'exception de “Min El Share”, Arabic Rock Orchestra est intégralement constitué de chansons populaires / traditionnelles que vous avez adaptées en les “métallisant”… C'est bien ça ? Par ailleurs existe-t-il d'autres albums / EP / démos sur lesquels figureraient cette fois des titres entièrement composés par vous ?

En effet, tu as bon en ce qui concerne Arabic Rock Orchestra, en dehors du fait qu'il faut ajouter “Mejwiz” à la liste des compos perso'. Sur cet album, on a mis l'accent sur la musique, et sur ce qu'elle peut faire passer en elle-même, sans l'apport des paroles. Par contre notre premier album, lui, ne contenait que des créations originales (exception faite de notre reprise de Eta Omri) agrémentées de textes traitant de sujets sociaux et politiques. Et on va revenir à cette approche au sein du 3e album, sur lequel on est actuellement en train de bosser.

 

Sur le titre “Min El Share”, on peut entendre des sons de klaxon qui semblent plus ou moins aspirés… Et ça donne vraiment bien ! Comment vous est venue cette idée aussi originale que judicieuse ?

“Min el share’” signifie "Qui vient de la rue": on voulait donc faire ressortir ce feeling urbain au sein du titre. Pour ce faire on y a intégré un sample de trafic enregistré dans une rue palestinienne. Pour dire la vérité, c'est notre producteur Yossi Fine qui a réalisé cet effet.

 

Il faut bien avouer que l'on n'a pas franchement l'habitude de voir des groupes de Metal issus de Palestine ici... J'imagine que l'actualité pour le moins difficile que connait votre pays ne doit pas aider beaucoup à passer du temps à répéter et composer de la musique ? Ou bien ma vision est-elle naïve et déformée par ce que je peux voir à la télé ? Y a-t-il d'autres formations palestiniennes que vous me recommanderiez d'écouter ?

Comme on te le disait précédemment, lorsque nous avons démarré le groupe il n'y avait pas de scène Metal en Palestine: nous avons dû la bâtir de toutes pièces. C'était avant l'arrivée d'internet et du câble: les gens ne comprenaient pas ce que l'on jouait, ni ne savaient comment se comporter dans un concert de Rock. Et aujourd'hui encore cette scène Rock / Metal demeure relativement jeune. Certains groupes sympas ont émergé, puis périclité au cours des années passées, comme Chaos de Nazareth par exemple: ces mecs étaient vraiment bons, mais malheureusement ils ont splitté. On peut également citer les petits nouveaux de El Container qui nous viennent de Ramallah. Ils ne sont pas aussi heavy, mais ils sont cools. C'est vraiment difficile de monter, puis de faire vivre un groupe Metal ici, vu qu'il n'y a pas les infrastructures pour répéter et enregistrer dans de bonnes conditions, ni d'ingénieur du son qui s'y connaisse dans ce genre de musique. Mais on a bon espoir que les choses s'améliorent dans les années à venir.

 

Cela fait chaud au cœur de voir que, malgré les conflits qui agitent votre pays, votre musique ne dégage apparemment ni haine ni amertume… Je dirais même que la plupart de vos morceaux sont carrément “joyeux”, et donnent envie de faire la fiesta! Cette démarche positive vous a d'ailleurs amenés jusqu'à partager la scène avec Kobi Farhi (… ce qui pourrait d'ailleurs presque être “dangereux” pour vous, vu la grosse polémique qu'avait déjà entraîné la participation d'une danseuse du ventre libanaise à un show d'Orphaned Land, ici en France) !

Eh bien heureusement, nous n'avons pas ces fanatiques que l'on peut trouver au Liban... Mais quoi qu'il en soit nous sommes convaincus qu'une fille qui sourit et qui danse alors qu'elle subit l'occupation a le même pouvoir que celle qui va manifester et crier des slogans: l'une comme l'autre combattent l'oppression, chacune à sa façon. D'ailleurs, comme le disait Emma Goldman: “Si je n'ai pas le droit de danser, je ne veux pas prendre part à votre révolution”.

 

La première fois que j'ai entendu le début de "Badek Safi", j'ai pensé qu'il s'agissait d'une reprise du "American Woman" de Lenny Kravitz. Est-ce que la ressemblance entre les riffs ouvrant ces 2 titres est une pure coïncidence, ou bien s'agit-il d'un hommage plus ou moins caché que vous lui rendez ?

Pour te dire la vérité, je n'y avais jamais pensé jusqu'à aujourd'hui... Et mince, tu as raison: c'est une coïncidence vraiment cool! Du coup tu peux noter ça: dorénavant nous prétendrons avoir consciemment repris ce titre de Lenny Kravitz afin de montrer notre amour pour les femmes américaines. ** rire **

 

A la fin de "Mejwez" on peut entendre une version ralentie du riff principal de "Min El Share’"... Quelle est la signification de ce lien qui existe entre la fin et le début de l'album ? Est-ce juste une invitation à se repasser l'opus une fois de plus, ou existe-t-il une raison plus profonde à l'existence de cette boucle ?

Ce riff qui apparait à la fin de “Mejwiz” nous est venu alors que nous étions en studio. On voulait rendre hommage à Pantera, et c'est pourquoi on l'a utilisé pour avoir un final bien heavy, dans l'esprit du combo texan. En ce qui concerne “Min el Share”, c'est le dernier morceau que l'on a composé pour cet album: on avait en tête de faire quelque-chose avec nos amis de DAM (le groupe de hip-hop palestinien), du coup on a décidé de reprendre des bouts de "Mejwez" et de les réarranger pour que ça colle dans un esprit plus Rap-core.

 

Je viens tout juste de découvrir que vous avez déjà joué au Divan du Monde, à Paris !! C'est trop bête que je n'aie pas entendu parler de vous à l'époque… Vous vous êtes également produits en Allemagne dernièrement, ainsi qu'aux Pays Bas… Par ailleurs sur le Net j'ai pu voir des photos de vous en compagnie de membres de Steel Panther, Opeth et Anvil… Apparemment vous êtes un groupe qui a déjà pas mal tourné ?!

** rire** On fait de notre mieux dans ce sens en tous cas ! On a déjà fait un peu toute l'Europe et le Royaume-Uni. Et on essaie par ailleurs de trouver quelques dates aux US... Mais c'est assez difficile financièrement de pouvoir jouer là-bas, notamment quand on est un groupe indépendant comme Khalas, qui n'est signé sur aucun label.

 

Quels sont les groupes (de Metal) que vous appréciez et qui, à l'origine, vous ont donné envie de jouer de la musique ? Et à propos de “Metal Oriental” : en dehors d'Orphaned Land, connaissez-vous ces chouettes groupes que sont Acyl, ou Arkan ? Auriez-vous d'autres noms à ajouter à cette petite liste?

System of a Down et Scars On Broadway sont de très grosses influences pour nous. Mais on adore également Acyl, Arkan ainsi que Myrath. Ces mecs sont des tueurs ! Sans oublier Bilocate et Melechesh. Nos influences vont de tous ces groupes jusqu'aux musiciens arabes classiques tels que Um Kalthum, Fared el atrash, And El Halim et bien d'autres…

 

Pourriez-vous imaginer écrire des titres Metal qui ne contiendraient aucune trace d'influences musicales arabes ? Ce serait bien dommage, vu à quel point le mélange des 2 que vous concoctez est fabuleux, mais qui sait…

Je pense que même si on essayait de composer en allant dans ce sens, nous n'y arriverions pas: la musique arabe coule dans nos veines et imprègne notre groove. Même quand on s'attache à jouer un riff ou un groove purement Heavy Metal, celui-ci sonne toujours un petit peu différemment.

 

Arabic Rock Orchestra est déjà vieux de 2 ans… Mais, comme vous l'évoquiez en début d'interview, il semblerait bien que vous soyez en train de bosser sur du nouveau matériel, c'est bien ça ?

Oui oui, en effet: on travaille en ce moment même sur le nouvel album, et tout ce que je peux dire c'est que cette fois ce seront à 100% des compos originales, et que ce sera bien plus heavy que Arabic Rock Orchestra. On est vraiment excité par toutes les bonnes choses qui voient le jour lors de nos séances de répétitions, et on a sacrément hâte de pouvoir vous faire écouter tout ça.

 

C'est à présent le moment de terminer cette interview, ceci en mode "carte blanche". Si vous avez un dernier mot à passer, c'est le bon moment !

Nos derniers mots seront donc: Bières, Chicha et Rock’n’roll. ** rire ** 

 

 

---------------------------------------------------------- English Version ----------------------------------------------------------

 

I’m almost sorry for asking you such a commonplace question, but as we don’t really know you here in France, it might be a good idea to tell us about your history, as well as the actual meaning of “Khalas” if there ever is a meaning behind it.

Khalas started back in 1998: we were a bunch of friends who were into Rock & Metal. Back then, when you were coming from a small Palestinian city, if you were into Rock you would know every body in the small “scene” (there was even no Rock scene back then)... That's how we met, and then we were always looking for Rock & Metal music in Arabic to listen to. But we would never find, so we decided to do it ourselves. We decided to make the music that we wanna listen to. The name "Khalas" means "Enough". Our first album is called Khalas - Ma adesh feha, which means "Enough, we had it", and that explains the name. We had enough of corrupt politicians, we had enough of fake religious people, we had enough of injustice, we had enough of occupation, we had enough of close minded society... So KHALAS says it all.

 

Just to be sure that I got it right : all tracks on Arabic Rock Orchestra are popular / traditional songs that you have adapted and “metallized”, except for “Min El Share”… Right ? Are there other tracks that you would have entirely written yourselves on your other releases ?

That is true regarding the Arabic Rock Orchestra album, except the tracks “Min el Sharea” & “Mejwiz”. On this album our focus was on the music and how to make it speak by itself, no matter what were the lyrics. But our debut album was all original tracks (except our cover of Eta Omri) and the lyrics were more social and political. We are now going back to this on our third album, which we are working on right now.

 

On “Min El Share”, we can hear some kind-of-“aspirated” horn sounds… And the result is really great ! How did you come with this nice and original idea ?

“Min el share’” means "From the streets", and we wanted to bring that street vibe into the song. So we sampled a Palestinian busy traffic street sound and put in the song. And actually it was the work of our music producer Yossi Fine.

 

We are not used with Metal bands coming from Palestine here... I guess that the frequent sad events and the everyday life doesn’t help to spend a lot of time to rehearse and compose music ? Or is my vision really altered by what the TV shows me ? Are there any other Palestinian bands that you would advise us to check out ?

As I said before, when we started there was no scene: we had to build it from scratch. It was before the internet and cable TV, and people just would not understand our sound and how to act in a Rock concert. The Rock and Metal scene here is still young. There were some cool bands that came and went through latest years, like Chaos from Nazareth: those guys were great but they don't exist any more. There is also a new upcoming band from Ramallah called El Container. They're not as heavy but they're cool. It's really hard to build and maintain a Metal band here, when you don't have enough facilities to practice and record, or the studio engineers who know how to record a Metal album. But we believe things are gonna change for the better in the upcoming years.

 

It is heartwarming to see that despite the conflicts that take place around your country, you don’t seem to be filled with hate or bitterness… I would even say that most of your songs are “happy” and make people want to party! There's so much positivity in your music that you have gone as far as playing with Kobi Farhi on stages (… which might be “dangerous” for you as I remember a strong polemic that started after a Lebanese belly dancer performed at an Orphaned Land show in France) !

Well fortunately we don't have those fanatics that they have in Lebanon... But anyway we do believe that a girl who smiles and dances despite the occupation has the same power as the girl who goes out to protest and shout: they both fight the occupation, each one in its own way. And as Emma Goldman said “If I can’t dance, I don't want to be part of your revolution”.

 

The first time that I have heard the beginning of "Badek Safi", I thought that it was some kind of cover of "American Woman" from Lenny Kravitz. Does the similarity of the riffs that open the 2 songs results from pure coincidence, or is that some kind of hidden homage of yours  ?

To tell you the truth I never thought of it 'till now... And you are so right this is a cool coincidence! Thanx for mentioning this: from now on we will pretend that we did it on purpose to show our love to American women through Lenny Kravitz track. ** laugh **

 

At the end of "Mejwez" we can hear a slow version of the main riff from "Min El Share’"... What is the meaning of this "loop" from the end back to the beginning ? Is it just an invitation to give the album one more spin, or is it more than that ?

That riff at the end of “Mejwiz” came to us in the studio. We wanted to pay homage to Pantera, that’s why we did the heavy drop at the end of the track. And “Min el Share” was the latest track we did for the album: we knew we wanted to do something with our friends from DAM (the Palestinian hiphop group), so we decided to take parts from "Mejwez" and re-arrange them to fit a Rap-core track.

 

I have just discovered that you played at Le Divan du Monde in Paris !! Too bad that I was not aware of it at that time… You also played in Germany lately, and did play in the Netherlands… And I’ve seen some pics of you with famous artists like guys from Steel Panther, Opeth and Anvil… Apparently you’re already a hard touring band ?!

** laugh ** We try our best to be! We have been all over Europe and the UK. We are trying to book some gigs in the US too, but it's really hard financially to make it there, especially when you are an independent band like us, who is not signed under a record label.

 

What are the (Metal) bands that you like and that have made you want to play music in the first place ? And what about “Oriental Metal” ? Apart from Orphaned Land, do you know other great bands like Acyl, or Arkan ? Any other names to drop here?

System of a Down and Scars On Broadway are a huge influence for us. But we also really love Acyl, Arkan and Myrath. Those guys are killers ! Not to forget Bilocate and Melechesh. Our influences vary from all those guys to Arabic classical musicians like Um Kalthum, Fared el atrash, And El Halim and many more…

 

Could you imagine writing Metal music that would not contain any Arabic influences ? It would be a pity as the combination creates such beauty, but who knows…

I think even if we try to do so, we won't succeed: Arabic music runs in our blood and in our groove. Even when we play any Heavy metal riff or groove, it will always sound a bit different.

 

Arabic Rock Orchestra is already 2 years old… But, as you mentioned at the beginning of the interview, it seems that you are already working on new material, right ?

Yes, we are working right now on the new album, and all we can say is that it's going to be all original stuff and much much heavier than Arabic Rock Orchestra. We are really excited about the stuff that is coming out in the rehearsals, and can't wait to put it out there.

 

Please feel free to add your own words here, without the constraint of a question to be answered. And thanx a lot for your time!

Beers, Hookas and Rock’n’roll. ** laugh ** 

photo de Cglaume
le 31/12/2015

Commentaires

S1phonique

S1phonique le 06/01/2016 à 12:54:31

super ITW ! bravo Lapin ..;et Khalas ^^

cglaume

cglaume le 06/01/2016 à 13:02:32

Merci l'ami ! En plus, Khalace of spade, c'est carrément un groupe d'actu' !

S1phonique

S1phonique le 06/01/2016 à 14:10:39

ils pourraient aussi reprendre l'avé Maria.
Avé Maria Khalas !

cglaume

cglaume le 06/01/2016 à 14:34:15

Blague déjà faite dans la chro de l'album :P

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Hitch - We are electric !

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)