S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Pendejo - Interview du 01/06/2014

Pendejo - Interview du 01/06/2014 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Jaap (guitariste)

Les interviews Pendejo
Pendejo

Salut Jaap ! Peux-tu, pour commencer, présenter Pendejo avec tes mots à toi ?

Merci Ronan ! Je te la fait courte, ok ? On est un groupe Hollandais qui aime beaucoup le grain du Fuzz, on chante en Espagnol et on vient de sortir notre deuxième album Atacames. On se voyait très souvent depuis environ 2008 moi et mon cousin El Pastuso, du coup on a décidé de former un groupe, vu qu'on venait chacun de quitter un groupe. Dès le début on savait qu'on voulait faire une musique qui groove et qui sonne gras, crado. Vu qu'on est fan de, entre autres, Fu Manchu et Helmet, on a trouvé intéressant de combiner les deux. Depuis, moi et mon cousin El Pastuso avons voyagé dans divers pays d'Amérique du sud, du coup on parle tous les deux Espagnol et en fait on adore cette langue, c'est de là que nous est venu le choix évident d'écrire les morceaux en Espagnol.

Je sais que tu es déjà dans Bitcho, mais qu'en est-il des autres membres de Pendejo ? Ont-ils aussi d'autres groupes ?

Stef notre bassiste joue aussi dans Gingerpig (avec l'ex-guitariste de Gorefest, Boudewijn). On a toujours joué dans divers projets ou groupes, mais en ce moment Pendejo nous prend beaucoup de temps, donc les projects à côté sont un peu en dilettante ; toutefois, Bitcho est toujours vivant, on a juste eu pas mal d’événements du côté privé, du coup on a décidé de faire un petit break pour se concentrer sur des choses nouvelles.

Qu'est-ce que vous attendez de l'auditeur lorsqu'il écoute Pendejo ? Et du public lors d'un concert ?

Eh bien, pour ceux qui parlent l'Espagnol, j'espère vraiment qu'ils comprendront l'humour qu'on met dans les paroles. Pour ceux qui ne le parlent pas, premièrement j'espère qu'ils l'apprendront haha, mais sérieusement, j'espère que le language ne sera pas pour eux une barrière. J'espère que notre musique et nos intentions capteront l'attention des gens et les feront headbanguer au rythme du groove. Lorsqu'on a joué en Espagne ou en Amérique latine, on a bien vu que les gens comprenaient les paroles, parfois ils les connaissent et ils chantent avec nous, ce qui est évidement fantastique. Mais quand on joue autre part, par exemple chez nous, on remarque d'abord la surprise des gens, mais elle ne dure pas longtemps, juste le temps qu'ils headbanguent. Ça me fait vomir d'entendre des hippies dire que la musique est universelle, mais je suppose que c'est vrai après tout.

Vous avez joué dans pas mal de pays, mais jamais en France, comment ça se fait ?

Exact. On a joué dans pas mal de pays d'Europe et en Amérique du sud. On est même allé en Espagne plusieurs fois donc on a traversé la France, mais à chaque fois on n'a pu trouver le moyen d'y jouer. C'est bizarre je trouve, parce que c'est en France qu'on peut trouver les meilleurs groupes du genre d'Europe, et je vois qu'il y a toujours beaucoup de concerts d'organisés. Je crois que c'est difficile pour des groupes étrangers de trouver des concerts en France. Peut-être que tu as une explication à ça ?


J'en ai plusieurs, beaucoup de Stoners Français trouvent aussi qu'on peine à faire venir des supers groupes par chez nous. Il y a bien des « gros » groupes (Acid king, Radio Moscow, Church of misery, etc.) qui se font régulièrement une place dans la capitale, mais ça ne draine pas tout à fait les autres groupes plus modestes qui veulent en faire la première partie... Bref on pourrait refaire le monde avec ça autour d'une... D'ailleurs mec j'avais une question super importante à te poser : est-ce que tu aimes la bière ?

Ceci est la meilleure question que l'on ne m'a jamais posée, et je te remercies mille fois pour ça ! Je viens d'appeller les autres membres du groupe pour vérifier que la réponse que j'avais en tête était correcte. Le verdict est que OUI, ON ADORE LA BIERE ! Putain de merde, on n'aurait probablement jamais pu avoir de meilleure raison de se lever le matin ! C'est comme un médicament magique. Je dois cependant modérer mon propos : Heineken, c'est pas de la bière ! C'est juste horrible. Et si t'es pas d'accord, demandes donc à Bjorn de Bitcho ce qu'il en pense (ndr : il fait deux mètres de haut et un bon quintal donc je le crois).


Hahaha, je déconnes bien sûr. Mais Qu'en est-il de la Tequila ?

Alors il faut le prononcer à la Hollandaise, phonétiquement ça donnerait : te-qwuil- yah. Mais on aime bien le Drambuie aussi.


Hahaha je suis un sacré déconneur hein, des fois je me demande où je vais chercher ces facéties de coquin... Bref. Ca vous est arrivé d'être bourré sur scène ? Le pire c'était comment ?

Eh bien ça dépend à qui tu le demandes. Personnellement une fois j'étais vraiment torché, mais c'était à un concert de Bitcho. Pour Pendejo j'ai besoin de me concentrer un peu plus, donc j'essaie de garder ma consommation d'alcool sous contrôle, au moins avant le concert. Je me rappelle de quelques concerts où El Pastuso était bien bourré, et c'était vraiment marrant. Je crois aussi qu'on aime tous boire, mais qu'on essaie tous de garder le contrôle, surtout quand on est en tournée. Jouer avec une gueule de bois est probablement une des pires choses imaginable.


Bon, assez avec les question d'alcoolo. Mais on fait quoi pour le Rhum ?

Ramènes-le ! Et si c'est du Bacardi : revoir ce qu'on a dit de la Heineken.


Ok, « and now for something completely different ». Votre nouvel album, Atacames, est sorti depuis quelques mois, comment a t-il été reçu ? Peut-être vous a t-il ouvert de nouvelles portes ?

On a eu des super chroniques de l'album et le streaming de bandcamp pète le score, donc je suppose que oui les gens aiment ça. Pour la première fois, nous avons une distribution correcte en Europe donc ça nous apporte plus d'opportunités évidement. On tourne avec Brave Black Sea (avec des ex-membres de Kyuss) en Juin/Juillet, et je crois que ça n'aurait pas été possible sans la distribution et la promotion que nous avons eu. Toujours est-il qu'on sait jamais comment les gens vont réagir à ta musique, du coup on s'en préoccupe pas tant que ça puisque ça sert à rien. On fait ce qu'on a à faire et on essaie de motiver le public aux concerts. Si tu fais pas ça pour le fun, autant arrêter tout de suite, autant faire autre chose.


Je suis on ne peut plus d'accord. D'ailleurs, le Stoner est devenu assez populaire ces derniers temps, Tous les groupes surfent sur la même vague, alors à votre avis, qu'est-ce qui vous différencierait des autres groupes ?

Le Stoner a poussé comme de la weed effectivement, mais je crois qu'on est tous un peu pareil au fond. Je veux dire, oui, on chante en Espagnol et on utilise de la trompette, mais d'un autre côté nous aussi, comme les autres, on essaie de trouver le meilleur riff du mieux qu'on peut. IT'S ALL ABOUT THE RIFF, comme disait l'autre ! J'adore écouter des groupes qui ajoutent un petit quelque chose en plus dans leur musique, mais au final tout cela est une affaire de goût. Et tant que ça n'a pas le goût de la Heineken, c'est du tout bon pour moi.


Tu parles, la Heineken, en France, c'est limite le luxe comparé à la King's brau et à la 33 export... Tu ne connais pas notre misère... Bref. Peux-tu me parler de vos influences ?

Y'en a plein, depuis qu'on est gamins on écoute pleins de trucs différents. Personellement, j'était d'abord influencé par des groupes comme Black Sabbath et Motorhead, et quelques années plus tard par Entombed et Obituary. C'est plus tardivement que je me suis vraiment intéressé au riffing, la première fois que j'ai écouté Helmet. Mais là encore, sans Black Sabbath, on serait tous là à écouter les One Direction, et oui, toi aussi tu adorerais ça.

Me parles pas de malheur. Et tu aimes la Biè... Ah oui non pardon. Sinon tu me parlais des Hollandais surpris lorsqu'ils découvraient Pendejo pour la première fois, surtout parce que c'est chanté en Espagnol ? Peut-être qu'il y en a eu qui croyaient vraiment que vous étiez Espagnols ?

Eh bien oui, certains ne pigent toujours pas, mais c'est principalement parce qu'ils croient automatiquement qu'on est Espagnols, Mexicains, Argentins ou je ne sais quoi. Pour moi il n'y a pas de logique à ça, c'est comme si tout le monde devait chanter en Anglais parce que les meilleurs groupes viennent des USA ou d'Angleterre ? Oh bien sûr, l'Anglais est le langage habituel du style, mais au final je crois qu'on devrait chanter dans la langue avec laquelle on se sent le plus à l'aise. Et nous concernant, c'est l'Espagnol.

Grand bien vous fasse. Maintenant peux-tu me décrire à quoi ressemblerait une super teuf avec Pendejo ?

On est un groupe, on est là pour jouer en concert, donc c'est ce qu'on aime le plus faire. Et quand on joue, on fait tout pour que les gens rentrent dans notre fête. Une super-teuf tu dis ? Je crois qu'il faut plus qu'un groupe pour faire la fête d'une nuit. Je crois que les groupes ET le public font la fête. Je veux dire, pour moi il faudrait de la bonne musique, un bar façon Old school, de la bonne bière, et au moins un mec qui finit dans les chiottes, sinon c'est pas marrant. Là on a une vrai fête. Mais bon comme tu vois, je suis un gars normal.


Hehe. Et vos projets futurs ?

On fait beaucoup de choses en même temps en ce moment. On programme ce tour en Europe (ça inclut la France!) en automne, un tour en Amérique du sud pour le début de l'année prochaine et on écrit déjà pour le prochain album, qui devrait être enregistré l'an prochain si tout se passe bien.


Pouvez-vous me dire quels sont vos hobbies ? En dehors de boire des bières bien sûr.

Nos Hobbies ? Voilà une question intéressante. Eh bah je sais que notre batteur Pepellin aime faire du rodéo tout nu sur le cul des vaches, Stef aime sculpter de mignons petits cœurs dans les bois. El Pastuso essaie de trouver du temps pour faire du pain, et moi j'adore jouer à Candy-crush. Tous les jours. Nan je déconne ! On n'a pas vraiment le temps pour des hobbies. Certains ont des gamins, on a tous un boulot (chiant), donc au final c'est le groupe qui est véritablement notre hobby.

Un dernier mot ? Quelque chose que tu voulais dire ?

- Continuez à soutenir la scène locale et nationale, achetez leur musique et leurs t shirts.
- Arrêtez de publier des trucs inintéressants sur Facebook.
- Apprenez l'Espagnol. De préférence, commencez par écouter Pendejo. Vous allez bien vous marrer, je vous le promet.
- Tous les politiciens sont des menteurs.
- 69.
- Le plus important dans tout ça : HEINEKEN C'EST DE LA MERDE !

photo de Carcinos
le 11/06/2014

Commentaires

pidji

pidji le 11/06/2014 à 14:49:09

J'ai comme l'impression qu'ils aiment la bière.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 11/06/2014 à 16:35:18

Heineken c'est bien de la merde, je confirme.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Hateful Monday - It Must Be Somewhere

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016