S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Pryapisme - Interview du 16/10/2010

Pryapisme - Interview du 16/10/2010 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Nicolas Sénac et Aymeric Thomas

Les interviews Pryapisme
Pryapisme

En octobre, on a l'habitude d'avoir un chat dans la gorge, ou si l'on est une exhibitionniste, d'avoir les lèvres du minou gercées (...). Cette année Pryapisme nous propose en plus de nous coller l'animal dans les oreilles ... Et il faut bien dire que c'est au poil! Core&Co est donc parti s'enquérir du pourquoi d'un tel chat-hut métallique...

3 ans pour accoucher de "Rococo Holocaust", c’est certes justifié au vu du contenu, mais c’est long. Comment s'est organisée son élaboration? Et sinon est-ce qu'il faudra attendre 2013 pour voir sortir un 2e album ou bien ?
Aymeric: En fait, la plupart des morceaux de Rococo Holocaust ont été composés il y a beaucoup plus longtemps, la première version de Suppozitorium par exemple date de 2001. En 2006, on a décidé de fixer certains de nos morceaux avec le nouveau line-up (la venue de Nico aux guitares et Alex a la basse et au violoncelle), on a mis un an et demi à arranger les morceaux de manière définitive et à les enregistrer. Donc l'album est en fait fini depuis 2008. On a démarché des labels sans succès et vu que le temps passait, on a décidé de le sortir en autoprod. Pour l'élaboration, ça a été un mélange de vieux morceaux joués depuis des années en live avec un gros travail d'arrangement en studio en plus de quelques morceaux purement composés pendant l'enregistrement. En principe, pour le prochain, nous n'allons pas faire la même erreur que pour Rococo Holocaust, on devrait mettre moins de temps, d'ailleurs on travaille déjà sur un nouveau disque.
Nicolas: J'ajouterais qu'on est quand même un groupe qui avance lentement, et que faire ce disque était quelque chose de nouveau pour nous tous; du coup on a pas mal tâtonné, on s'est pris la tête aussi mais on a surtout voulu faire les choses le mieux possible avec nos moyens. Le premier titre qu'on a enregistré, "Copaing le fuligule miloin" c'était avec un kit micros Stagg branchés en entrée ligne d'une carte son hercules, ce qui - pour traduire ça en langage culinaire - correspond à un Bolino hachis parmentier périmé depuis 2001. Le mix était interminable, on a recommencé jusqu'à 8 fois les morceaux depuis le début car on n'arrivait pas à avoir le son le plus clair et compréhensible possible. Et puis, les erreurs de débutants genre "ah merde faut modifier le mix pour le mastering" et autres "ah non mec, j'ai pas enregistré je croyais que tu t'entrainais" ou encore "et si on on jouait à Probotector au lieu de se faire chier sur cette partie toute pourrie?". Bref, ce fut long.


L'album est sorti en autoproduction, donc. La recherche de label fut si fastidieuse que cela? Un Ipecac ou un The End Records auraient pu être intéressés non ?
Aymeric: On a envoyé pas mal de cds, on a été contacté par certains labels mais rien ne s'est fait, il faut préciser qu'on n'est pas les rois du démarchage et que le côté com'/promo nous dépasse un peu, on s'y est sans doute mal pris. Je crois que pour réussir à faire qu'un label t'écoute, il faut le relancer tous les jours jusqu'à ce le mec ne supporte plus de recevoir des mails. Je comprend d'ailleurs, ces types doivent recevoir 40 cds par jour, c'est le plus persévérant qui arrive à être signé. Vu qu'on n'aime pas trop jouer les casse-couilles , ça n'a pas fonctionné.
Peut-être aussi que le mélange des genres de notre musique peut faire peur à des labels spécialisés, nous signer serait une grosse prise de risque pour eux car c'est difficile pour un groupe comme Pryapisme de trouver un public ciblé.
Nicolas: Clair qu'on est pas les rois de la com', moi perso, ça me fait chier de recevoir des spams, donc du coup je spamme pas les autres. On a été beaucoup aidés par des copains chouettes comme les deux zozos de Whourkr ou les loulous de Smohalla, qui ont causé de nous à droite à gauche.. Même si ça n'a pas abouti pour l'instant, ça fait plaisir que des gens si talentueux nous filent un coup de main par pure gentillesse...


Pourquoi avoir confié le mastering à Tom Kvålsvoll, tout là-bas, loin au nord de Clermont-Ferrand? Pour son travail sur les œuvres d’Emperor et de Virus?
Aymeric: On s'est posé la question de savoir ce qui serait le mieux pour le disque, je me suis aperçu qu'une énorme partie des disques que j'écoute sont masterisés à Strype Audio, ça a semblé naturel d'aller vers eux et Tom a fait un super boulot.
Nicolas: Tom a fait des réglages de mastering en fonction des différentes parties, ce qui représente un travail titanesque compte tenu du nombre de celles-ci dans certains morceaux. Il a bien vu où on voulait en venir et n'a pas trop compressé comme un salaud l'ensemble, ce qui personnellement me tenait beaucoup à cœur pour ne pas sonner comme le dernier groupe de metalcore pouêt-pouêt générique.


Comment en êtes-vous arrivés à participer au tribute à Ulver ? Il y a (au moins) un fan de black alambiqué dans vos rangs, c'est ça? C'est Nico?
Aymeric: C'est vrai que Nico est le plus métal-head du lot, mais je crois que c'est moi qui suis vraiment le plus fan d'Ulver. En fait c'est grâce à nos amis du groupe Smohalla (excellent projet de black exp. à écouter d'ailleurs) qui participaient à ce tribute et qui nous ont proposé le plan; Ça a été une expérience géniale de bosser sur une reprise d'un groupe comme Ulver dont la discographie est colossale.
Nicolas: Ouais Ulver, c'est chouette mais j'en vendrais pas un rein comme je léguerais mon foie pour Enslaved.


Dans le même esprit "black d'avant-garde", appréciez-vous Arcturus, Sigh, Ved Buens Ende, Thy Catafalque ou d'autres esprits tourmentés?
Aymeric: j'aime énormément Arcturus, en particulier l'étrange "Disguised masters" avec cet ultime morceaux hiphop au milieu; VBE évidement, et puis surtout Virus et le "666 International" de Dodheimsgard. Je ne connais pas Sigh ni Thy Catafalque mais du coup je vais y jeter une oreille.

Après la pochette du 1er Pin-Up Went Down aux faux airs de pub pour « Flower by Kenzo » et la promo des pâtes des pâtes oui mais des Panzani par Vladimir Bozar, vous êtes encore l'un de ces nouveaux groupes français de metal très alternatif qui semblent vouloir vanter les mérites de produits assez éloignés de l'imagerie rock'n'roll habituelle, en l'occurrence ici de la pâtée pour chat. Comment avez-vous décroché cet endorsement avec Sheba ? :))) Des affinités spirituelles – ou autres – avec les 2 autres groupes cités ici ?
Aymeric: En fait le lieu où l'on répète est une chatterie, il y a une vingtaine de chats tout le temps. Avant d'avoir opté pour une salle de répétition chaton-proof, il était assez fréquent qu'on retrouve nos instruments couverts de pisse de chat, et on a embaumé de nombreuses salles de concert avec une odeur méphitique dans le passé. Le chat sur la pochette était un peu la mascotte du groupe (et le mâle reproducteur de ces dames), quand il est mort, on s'est dit que ça serait chouette de lui rendre hommage en le mettant sur la pochette. D'ailleurs, pour être tout à fait précis,le chat de la pochette est un chartreux, alors que celui de la pub Sheba est un british shortair ( faut pas nous la faire, héhé!)
Sinon je ne connais pas Pin-Up Went Down , et je n'ai pas encore eu la chance de voir Vladimir Bozar en live mais ça a l'air d'être une bonne tuerie.
Nicolas: Je me rappelle avoir vu Pryapisme en concert peu de temps avant de les rejoindre et j'ai su en humant devant la porte du bar que le groupe donnait un concert. On aime les chats, on vit avec, et Tabou, le chat de la pochette était vraiment notre préféré à Ban et moi (vu que Aymeric n'aime que le sien, l'immonde et lâche Styx) La mort brutale de Tabou nous a tous affectés et on a vraiment voulu lui rendre cet hommage, puisse-t-il inonder le monde une dernière fois de sa classe incroyable.
Ça fait un peu cul-cul, mais j'étais vraiment mélancolique quand j'ai reçu les cd's en contemplant le défunt félin.
Aymeric: Je me dois d'ajouter que Styx n'est ni immonde ni lâche, mais plutôt svelte, puissant, sage et vénérable. Mais j'aimais aussi beaucoup Tabou.


Pour continuer avec les cartes de visite, et puisque vous n’êtes pas si nombreux que cela à évoluer dans le metal inclassable, pourriez-vous me dire si vous connaissez / appréciez / vous sentez proches de ces autres groupes ?
a. Mr Bungle
Aymeric: Mr Bungle bien sûr, je suis un grand fan de Patton, Fantômas et Hemophiliac surtout. Je crois que de tous les groupes que tu cites, c'est vraiment Bungle sur lequel on est tous d'accord pour dire que c'est une des influences majeures de Pryapisme, Disco-Volante et California sont des monuments.
Nicolas: Tout pareil que ryko, sauf pour le "je suis un grand fan de Mike Patton" ce branleur qui s'la pète en Ferrari et qui reforme même pas Bungle, comme une buse.


b. Estradasphere
Aymeric: Estradasphere, excellent groupe, en particulier leurs albums "It's understood" et "Buck Fever"
Nicolas: Je trouve que "Palace of mirrors" est vraiment moins bien que les autres, mais c'est un groupe vraiment génial dont je n'arrive pas à me lasser.


c. Secret Chiefs 3
d. Sleepytime Gorilla Museum
e. Carnival in Coal
Aymeric: Pour Secret chiefs 3, j'aime surtout Xaphan, le disque de reprise de Zorn. Sleepytime Gorilla Museum également, ils ont un son absolument monstrueux, une de mes références de son d'album, et un univers vraiment unique. il y a Idiot Flesh aussi qui était un groupe avec certains membres de SGM, avec certaines parties incroyables. Carnival in Coal bien sûr, j'ai découvert ça quand j'avais 16 ans et j'en croyais pas mes oreilles! J'aime beaucoup certains de leurs mélanges musicaux et leur grosse influence disco, mais n'étant pas un fan de death, je crains un peu certaines parties.
Nicolas: C'est con qu'ils se soient arrêtés vu que "Collection prestige" était vraiment leur meilleur pour moi, avec vraiment des trucs bien catchy sans pour autant manquer de sophistication.


f. Sebkah-Chott
g. Anthurus d’Archer
h. Igorrr & Whourkr (tous deux présents dans votre top friends sur myspace...)
Aymeric: Je ne connais pas bien ni Sebkah-Chott ,ni Anthurus d'Archer mais ça a l'air vraiment intéressant. Igorrr et Whourkr, j'aime beaucoup ces deux projets, d'ailleurs Nico va participer au prochain album d'Igorrr.
Nicolas: Travailler avec Gautier fut un vrai plaisir: on a tout fait sur skype et comme il savait précisément ce qu'il voulait, ça s'est fait comme dans du beurre. Le morceau déboite sec d'ailleurs (un peu comme d'hab tu me diras avec le zozo).


Qu’est-ce qui vous a poussé à vous exprimer dans un mode exclusivement instrumental ? Une extinction de voix chronique?
Aymeric: Personnellement, je n'écoute que très peu de musique avec des textes alors je pense que s'il fallait rajouter une personne dans le groupe, ça ne serait sûrement pas un chanteur , à moins de tomber sur quelqu'un d'extraordinaire. Cela dit, ça peut être rigolo d'avoir un chanteur en featuring sur un morceau à l'avenir. Mais ça doit être très dur de trouver des lignes de chants sur la musique de Pryapisme. Je me souviens qu'il y avait de la voix dans les premiers morceaux du groupe, et c'était vraiment catastrophique… J'en ai encore honte aujourd'hui!
Nicolas: Disons qu'on n' a ni l'envie ni le savoir pour incorporer des lignes de chant à notre musique. Et personnellement, je n'ai pas grand chose à dire avec des mots. A part peut être, "une tradition pas trop cuite, s'il vous plaît".


Et puisque vous êtes un groupe instrumental, attardons-nous sur les paroles des chansons dispo’ dans le « livret » (!!): où se cache donc ce 2nd couplet que je n’ai pas réussi à entendre sur « Copaing » ?
Aymeric: On avait écrit des paroles mais la partie durait trop longtemps alors on a décidé d'enlever le deuxième couplet,je ne sais même pas pourquoi on a gardé le texte dans le livret mais content de voir que quelqu'un a remarqué la supercherie!

Une question qui nous brûle les lèvres (ou tout du moins celles de ces dames) : le priapisme, aubaine ou fléau ? Et pourquoi un Y à votre priapisme à vous d’abord ?
Aymeric: Le nom du groupe date de l'époque où on était au lycée et on l'a gardé avec le temps; c'est un peu scabreux alors ça nous a fait marrer quelques temps (il en faut pas beaucoup hein!). Mais du coup avec la pochette du chat, ça colle bien avec l'image du gros mâle reproducteur. A savoir si c'est aubaine ou fléau, vu qu'aucun de nous n'est heureusement atteint de priapisme, je ne peux pas te dire, mais vu ce que j'ai lu sur le sujet, ça a plutôt l'air horrible. Pour le Y, ben deux raisons: primo, j'aime bien la lettre Y, secundo c'est plus facile de tomber sur nous dans google. Enfin c'est surtout parce que les Y, c'est mignon.
Nicolas: Vu que j'ai rejoint le groupe longtemps après sa création, je ne vais pas te dire que c'était son nom qui m'attirait le plus... Mais bon au final, on s'y fait et pis c'est jusqu'au boutiste et crétin donc plaisant.


Vous verra-t-on sur les planches pour soutenir « Rococo Holocaust » ? Au sommaire de quelle affiche idéale vous verriez-vous défendre votre musique dans des conditions optimales ?
Aymeric: Oui on aimerait bien jouer, on a déjà joué souvent ces morceaux là en live, le problème c'est qu'on n'est pas des champions pour trouver des dates. On jouera là où on voudra bien de nous, peu importe le reste de l'affiche; mais ça serait vraiment chouette de faire quelques dates avec Whoukrk par exemple.
Nicolas: on est vraiment pas des grands communiquants donc, pas de miracle... On joue peu. Si on ajoute le fait que je travaille sur Paris et les autres sont sur Clermont, ça n'arrange pas la chose. Jouer en live avec Pryapisme, c'est un peu comme guitar hero, avec le tapis roulant qui va très vite, et les pains qui s'entendent très fort...


Vu votre niveau élevé de maîtrise instrumentale, et plus encore votre aptitude à composer dans de nombreux styles différents, on serait tenté de croire que vous ne débarquez pas du garage tout pourri de votre grand cousin, mais que vous avez déjà un parcours assez riche, voire d'autres groupes / projets au sein desquels vous exercez vos talents de manière moins débridée … Non ? Des noms ?
Aymeric: Banjamin joue dans plusieurs formations, dont Senoys et Babayaga depuis peu, d'ailleurs Alex, le bassiste de Babayaga est en fait notre ancien bassiste/violoncelliste qui a joué sur Rococo Holocaust. Banjamin joue aussi dans vin rouge, un projet dance débile avec le chanteur de Kunamaka.  J'ai également pas mal de projets à côté, Senoys aussi, des projets électros en pagaille (Lyode, Tetradess, Kodd, Lambda Point) et un projet black-metal bizarre (Stagnant Waters) avec Camille Giraudeau (Smohalla, Dream of the Drowned) et Zweizz (ex Dodheimsgard, Umoral, Fleurety). Ban et moi avons aussi d'autres projets ponctuels.
Nicolas: Bon ben moi j'ai joué il y a pas mal de temps dans un groupe de metal hardcore basque bien pourri avec deux gars sympas qui ont formé plus tard Monarch!, qui est un groupe bien plus chouette quand même. Comparé aux autres, je branle pas grand chose niveau musique, Pryapisme c'est bien suffisant pour moi et le reste du temps, je joue à Ghouls n ghosts ou windjammers. J'adore les groupes des deux autres et particulièrement Senoys, qui est un fantastique groupe à voir (et sentir) en concert.

Vous faites parti du collectif « Proche du Ravin ». Que vous apporte cette structure, et quels sont les groupes qui y évoluent susceptibles d'intéresser vos fans?
Aymeric: Le collectif est en fait une association qui nous a permis de monter certaines soirées, ainsi qu'une vitrine sur quelques groupes de Clermont. Le collectif joue plutôt le rôle de structure associative sur des événements ponctuels, et il n'y a aucune unité artistique, tous les groupes sont très différents, il y en a pour tous les gouts.

Je serais d'ailleurs tenté d'étendre cette question au-delà du collectif: sur quels groupes – qui vous font tout particulièrement flasher – nous conseilleriez-vous de jeter une oreille?
Aymeric: Des groupes comme Single Unit, Bogus Blimp ou Jaga Jazzist ont énormément influencé Pryapisme; Sinon dans le désordre: John Zorn, Phantomsmasher, Von Magnet, Koenji Hyakkei, Pierre Henry, Phonophani, Edgard Varèse, Imminent, Coil, Killl, Soil and Pimp Session… y'en a trop!! et dans plein de genres tout à fait diffèrents. Mais il faut écouter de toute urgence le groupe norvégien Shining.

A propos des titres des morceaux « Suppozitorium Granifujnikoi? », « Sanglié Par Un Cornid » et « Copaing, Le Fuligule Miloin », dites: c'est du patois auvergnat? :)) Les produits vous ayant permis de pondre ceux-ci (les noms comme la musique d'ailleurs) sont-ils en vente libre dans le commerce?
Aymeric: Il y a pas mal de néologismes ou de cadavres exquis. En fait on trouve souvent les titres des morceaux lors de soirées un peu arrosées (je te conseille la Verveine du Velay, oui oui c'est en vente libre). Pour "Copaing", c'est diffèrent, "copaing" était le nom d'un ami canard de Banjamin à qui il donnait à manger au parc étant jeune, et c'était un authentique fuligule miloin! Cette chanson est un hommage (comme le prouve le sample du début) à cette pauvre bête décédée depuis dans des conditions sûrement terribles mais dont j'ignore les détails.
Nicolas: Oui en gros quand on est bourrés et bien repus d'un repas gargantuesque au fromage auvergnat, on trouve des idées stupides qu'on note sur une feuille. On a recommencé pour le futur disque et on peut dire que ca commence fort avec "random Jean Vigo" ou encore "boudin blanc et blanc boudin".


Je vous laisse finir cette interview à la mode-euh à la mo-deuh de chez vous ...
Aymeric: Merci à toi et "Méfia teu de lou fraté" (patois auvergnat - "méfie toi du chat!").
Nicolas:   J'ajouterais "Enculé salope, choune de pédé" de mon sud-ouest natal.

Vas-y l'ôt' hé, comment il me traite de "choune" !!! :)

photo de Cglaume
le 20/10/2010

Commentaires

La Raviole

La Raviole le 02/12/2010 à 09:52:16

IP : 84.103.183.147

HAHAHAHA!

Excellent!
Je savais pas que Nico allait jouer pour Igorrr, c'est la classe!
En tout cas, hâte d'avoir l'album dans les mains les mecs!
Et super chronique/interview!

cglaume

cglaume le 02/12/2010 à 10:02:18

IP : 90.80.1.65

Clair que c'est du bon métissage !!!! Et sinon merci ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Blackout Argument - Decisions

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016