Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Room 204 - Interview du 01/08/2014

Room 204 - Interview du 01/08/2014 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Mric (guitare) - Pierre Antoine (batterie) - Nico (guitare)

Les interviews Room 204
Room 204

Les jeunes papy du math-rock nantais, Room 204 (10 ans au compteur quand même !), reviennent avec un terrible nouvel album. L’ajout de chromes et de peintures métallisées à la musique du combo nous a donné envie de leur envoyer quelques questions par e-messages.

J’ai écouté Trans Panda juste avant, Maximum Végétation est quand même davantage « frontal » non ? Et encore plus par rapport à votre premier album. Etes-vous devenu plus méchants avec l’âge ? Qu’attendiez vous de ce nouvel album ?

 

Mric : On attendait rien de particulier. On a composé, il est sorti ce qui devait sortir. Mais effectivement,  c'est un album bien plus frontal que les précédents et je pense que c'est une évolution assez logique vu que c'est ce qu'il se passait à chaque nouvel opus. On doit effectivement être de gros méchants, à ce rythme, on risque de pondre un album grind dans 5-6 ans.

PA : L'important est ce qu'on en attend actuellement càd être programmé au Hellfest l'année prochaine.

 

Comment décrieriez-vous d’ailleurs l’évolution de Room 204 dans le temps au regard de vos précédents disques ?

 

Mric : On vieillit mais on s'affine.

Nico : Quoi, il y a des « précédents disques » ?! Faut qu'on parle les mecs.

PA : Laisse tomber Nico, rien d'assez Metal pour être programmé au Hellfest...

 

Des « ratés » ? Des morceaux qui ne vous ressemblent plus ?

 

Mric : On a gardé quasiment rien des précédents albums. Sans parler de ratés, même si on a un regard très critique sur ce qu'on a pu faire par le passé, on n'a plus envie de jouer des anciennes choses. C'est surtout dû au fait qu'on ait un nouvel arrivant et qu'il y ait l'envie de nouveauté pour contrer une certaine lassitude.

PA : Seul Maximum Végétation est l'album qui nous permettra de jouer au Hellfest, c'est pourquoi nous concentrons toute notre énergie live dessus.

 

Allez je le lâche, si je dis que Maximum Végétation est votre meilleur album, ça vous arrange non (et sachant que votre précédent album est épuisé !) ? (rire)

 

Mric : Je pense qu'on est tous d'accord là-dessus. Enfin c'est un peu normal, c'est le nouvel album justement, la fraîcheur. Ce serait un peu triste de sortir le truc en se disant « merde, quand même on n'a pas réussi à faire mieux que le précédent. »

PA : On est bien d'accord.

 

La musique de Room 204 est je trouve énergique, positive, (voir même « funky » sur "Cartographié"). Est-ce qu’il faut que vous soyez heureux pour composer sous cet ensemble?

 

Mric : Je pense pas que ce soit en lien avec notre état d'esprit du moment. Je pense simplement « qu'on est des gens qu'on aime bien la musique », du coup quand on joue ça doit sortir d'une manière ou d'une autre. On est quand même là pour prendre du plaisir, si ce n'était pas le cas on essaierait plutôt de commencer autre chose, une collection de timbre ou de boites d'allumettes par exemple.

Nico : On est des bons copains, on joue de la musique - « jouer » au sens ludique j'entends, donc oui forçément ca ressort dans le résultat. Et puis bon le fait de faire de la musique instrumentale, avec pas mal de pièges et cassures, ca peut être déjà assez austère en soi donc bon c'est plutôt agréable de dédramatiser ce truc, de mettre le côté un peu sérieux ou tordu sous une bonne dose de fun.

PA : J'aurais préféré que tu dises que notre musique est bien dark, bien Metal. Énergique, positive, pire funky, on perd des points pour le Hellfest là...

 

Pour composer du Room 204, faut-il que vous soyez tous les 2 réunis, car individuellement j’ai du mal à penser comment vous décrétez qu’un rythme/un riff est plutôt pour un de vos groupes que pour un autre ?

 

Mric : Pour composer du Room 204, il faut qu'on soit 3, mec, vu qu'on est 3 désormais. Je ne sais pas pour les autres mais en ce qui me concerne c'est assez simple, si le riff est méchant et gras c'est pour Room 204, si c'est un truc un peu débile/Tex Avery, c'est pour Papaye (autres groupe d'Mric Ndr).

Nico : De mon côté, le rôle de la guitare dans Room 204 est assez différent de celui qu'elle peut voir dans les autres groupes ou j'en joue, comme c'est instrumental, ca peut être un peu plus riche, un peu plus chaud à jouer – du coup je me mets en mode « tiens, je vais écrire quelques plans pour Room » - et c'est parti.

PA : Quand on peut se dire «yes, c'est bon pour le Hellfest ça !!! » on sait que le plan sera pour Room.

 

L’utilisation de la cloche à la batterie, c’est quand même ultra années 80 je trouve, Room 204 un coté « kitsch » comme les couv’ de Papaye ?

 

Mric : Ahahah, la cloche ça plaît aux filles, alors on met de la cloche.

PA : La cloche, c'est parcqu'au Hellfest y'a plein de groupes un peu 80's, alors on s'est dit que c'était peut être un plus...

 

Les références aux animaux sont légèrement récurrentes dans Room 204 non ? Qu’est ce que ça veut dire !

 

Mric : ça veut dire sûrement dire qu'on les aime bien. On les observe. Ils sont bien plus funs que les humains.

Nico : Ahahah, les animaux ça plaît aux filles, alors on met des animaux.

PA : Ouais la cloche, les filles et les animaux, tous au Hellfest l'année prochaine !

 

D’ailleurs, en parlant d’oiseaux, un nouveau membre dans Room 204, est-ce un visiteur où un joueur à long terme ? Pouvez vous nous le présenter, nous parler de la rencontre et de sa contribution ?

 

Mric : c'est un joueur à plus ou moins long terme. Il choisira. Il est le bienvenu en tout cas. Les portes grandes ouvertes. Le petit génie en question s'appelle Nicolas Cueille, un rouennais qui a fait (ou fait encore) ses armes dans Seal Of Quality, Alaska Pipeline, Extreme Cherokee, The World, Congo et j'en passe. On s'est rencontré sur la route. On achetait des chips sur l'aire des volcans d'Auvergne. Comme on se marrait bien ensemble, on l'a invité. Il a dit un truc du genre « Banco », ou « Bingo » je ne sais plus. Au niveau de la contribution, il a amené des riffs de guitare. On lui a juste demandé de ne pas chanter.

Nico : C'était « Banco » je crois oui.

PA : Il faut absolument qu'on soit programmé au Hellfest l'année prochaine, sinon Nico il va se barrer je le sens...

 

Était-ce un besoin d’inclure un autre musicien parce que c’est un peu ce qui différenciait Room 204 de vos autres groupes cette formule duo ?

 

Mric : Au bout de 10-12 ans de vie en couple, il nous fallait du renouveau, on voyait bien les limites de la formule guitare-batterie, plein d'autres duos sont nés entre temps, pas trop envie de redondance, pas envie de s'armer de loopers ou de samplers pour garder quelque chose de brut et d'instinctif, soit on arrêtait, soit on pimentait notre vie amoureuse. Je pense qu'on ne regrette pas notre choix.

Nico : Et puis deux guitares, ca fait que c'est deux fois mieux quoi ! C'est tout simple.

PA : Et deux fois plus de chance de jouer au...

 

Je trouve que ça pourrait être chouette de faire un album qui regrouperait les membres de Room 204 et ceux de Papaye. Qu’en pensez vous ? Papaye 204 ?

 

Mric : Je pense que ça ferait surtout une bonne session de conneries. Mais si tu veux nous trouver une résidence, go on, make my day.

Nico : Comme si tout ca était pas déjà assez consanguin !

PA : Aucune chance de jouer au Hellfest avec un projet pareil...

 

Chacun voit midi à sa porte certes, mais il faut que je vous avoue, il y a plein de riffs qui me rappellent Iron Maiden. Leur album Powerslave a fourni pour moi un max de riffs pour le math-rock et le rock noise instru énervé comme votre nouvel album avec par exemple un titre comme l’excellent "Six à Dix" (riff du milieu = ultra Maiden, fin de "Seventh Son of a Seventh Son" je crois). Ça vous parle, vous en pensez quoi ? Suis-je obsédé ?

 

Mric : Iron qui ? Je sais pas, mais tu m'as tout l'air d'un obsédé.

Nico : Oui on a choisi de pomper Maiden, mais juste parce qu'on arrivait pas à jouer les riffs de Slayer.

PA : Ah merci, tu nous fais gagner des points là !

 

Quels sont selon vous les groupes qui ont fait que vous fassiez ce genre de riffs, de rythmes, ainsi que cette approche instrumentale ?

 

Mric : Je pense que c'est conduire sur l'autoroute qui nous amène à des trucs pareils.

Nico : Oh bah les classiques : ZZ Top, UB40, Police...

PA : Bah c'est simple, regarde la prog du Hellfest nos influences c'est ça !

 

Quelle est la suite pour Room 204 ?

Mric : jouer, tourner, enregistrer de nouveaux trucs. Une sorte de parcours classique.

PA : Je crois que c'est clair.

Merci !

photo de R.Savary
le 25/08/2014

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

The Fuzztones - Preaching to the perverted

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016