Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews The Chariot - Interview du 16/02/2011

The Chariot - Interview du 16/02/2011 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :
Josh Scogin: chant

Les interviews The Chariot
The Chariot

Avant de détruire la scène de la Maroquinerie à Paris (le 22 mars) avec The Chariot, on voulait savoir comment allait Josh Scogin.

Salut Josh. Première question, question un peu classique d’ailleurs, quel est votre sentiment avant de revenir bientôt sur les routes européennes?
Josh: J’adore l’Europe. J’aime sa culture, j’aime les gens, la nourriture. J’aime tout!

Un concert de The Chariot, tout comme un concert de Converge ou de Norma Jean, est intense, et on a l’impression que la scène est avant tout un défouloir. Comment pourrais-tu décrire ce que perçoit et ressent le public lorsqu’il vient à vos concerts?
Josh: C’est juste une énorme boule d’énergie, que je ne peux pas vraiment expliquer. D’une certaine manière, il y a une certaine forme de liberté ultime, mais cela peut-être aussi un énorme bordel. Les deux sentiments sont très intéressants à leur manière.

Le groupe a récement été victime d’un accident de la route (avec seulement des dégâts matériels à déplorer), lors de votre tournée US, et j’ai une question à ce sujet: sachant que la religion compte beaucoup pour vous, quelle serait votre réaction si, comme Metallica, vous perdiez un membre du groupe?
Josh: Je ne peux pas vraiment répondre à ça. Je ne sais pas du tout ce que l’on ferait. Et heureusement, je n’ai jamais eu à penser à ça.

Allez, parlons de votre quatrième album, Long Live. C’est le premier Lp chez Good Fight Music. Pourquoi avoir quitté Solid State pour Good Fight?
Josh: Good Fight comprend le monde dans lequel le groupe évolue. Ils ont conscience que nous sommes un groupe qui peut être créatif et avoir de supers idées, mais que nous ne serons jamais dans le top 50. Nous ne jouons, ni n’écrivons, pas notre musique pour un large public, et ça, Good Fight le sait, et ça ne les a pas empêcher de nous signer. Jusqu’ici, travailler avec eux est vraiment plaisant.

Pourquoi avez-vous décider d’écrire et d’enregistrer Long Live, à peine un an et demi après Wars and Rumors of Wars?
 Josh: On est tout le temps en train d’écrire. On est la plupart de notre temps en tournée alors c’est assez dur de trouver du répit, mais des qu’on a pu en avoir on a pris le temps, justement, pour se poser et enregistrer. Avec ce disque, ça tombait bien, car on n’avait rien de prévu pendant l’été (NDLR: 2010), on l’a donc passé à enregistrer.

 

Question classique encore, désolé, mais peux-tu nous parler de Long Live, et de l’état d’esprit dans lequel vous étiez lors de son écriture?
Josh: C’était très impulsif. On y est allé complètement à l’instinct, et si quelqu’un, pendant l’enregistrement pensait que telle ou telle chose pouvait être mieux comme si, ou même amélioré comme ça, bah on se mettait à le suivre et, quelque temps plus tard, on se mettait a écrire cette nouvelle partie. La fin de «The City» par exemple a été changée pendant que l’on enregistrait les parties batterie, et pourtant, pour beaucoup de gens, c’est leur passage préféré sur l’album.

Un des adjectifs qui pourrait décrire le groupe, est «original». Comment vous est venu l’idée de donner des noms de fans à des morceaux (ndlr: les noms de fans des morceaux sont de vrais noms. Ce sont les gagnants d’un concours organisé par le groupe)
 Josh: Cet album est, avant tout, un grand «MERCI». Plus on y pensait, plus on était reconnaissant envers tout ceux qui nous ont permis d’être là pour enregistrer ce quatrième album. Beaucoup de groupes n’arrive pas jusque là. On voulait donc trouver un moyen de représenter ceux qui nous ont soutenu pour en arriver là, et quoi de mieux que de nommer la moitié des morceaux par des noms de fans.

Je suis fan de «The City» et de «David de la Hoz». En parlant de ce dernier (dont la fin me fait penser à un film de Tim Burton), comment avez-vous fait pour convaincre Timbre et Dan Smith (ndlr: de The Listener) de participer à ce morceau?
 Josh: Ca n’a pas été dur du tout. En tant qu’artiste, je pense que nous sommes sur la même longueur d’onde quand il s’agit d’écouter des choses différents et créatives. Les inclure sur ce morceau a donc été chose aisée.

Encore une fois, comme ça avait été le cas sur votre premier album, Everything is Alive..., vous avez enregistrer Long Live «live». Quelle est la différence entre ça et la façon «normale» d’enregistrer? Vous sentez-vous plus «vivant» en le faisant?
 Josh: En fait nous n’avons enregistré que deux morceaux comme ça, et non tout l’album. Mais c’est une manière plus naturelle de faire plutôt que d’enregistrer morceau par morceau. On change énormément de rythme pendant les morceaux et cela passe moins bien si on ne le fait pas tous en même temps, dans la même pièce, c’est pour ça que l’on a fait certaines chansons «live».

Le clip de «David de la Hoz» a également été tourné «live». Avez-vous aimé filmer de cette façon, et aimez-vous tourner des clips, ou est-ce juste quelque chose que vous devez faire?
 Josh: Oui c’est aussi un morceau que l’on voulait enregistrer «live», mais on avait tellement la tête dans le clip, qu’on a voulu que le morceau soit unique. Le clip a été fait de façon très impulsive, et on n’y avait jamais réfléchi avant. Puis on s’est dit: «Filmons ça!», et ensuite «Et si on mettait une deuxième batterie dans la cuisine, juste pour se marrer!?». Le résultat est ce que l’on voit dans le clip. Mais nous étions tout le temps en train de changer des trucs, des idées, même une heure avant de filmer. On a filmé le tout deux fois seulement (la deuxième version étant celle du clip). La première fois c’était tellement le bordel que l’on ne pouvait pas la garder.

Vous n’avez jamais caché être un groupe «religieux». Quelle place prend la religion dans l’écriture de vos morceaux et que pensez-vous de la place de la Religion aux US?
 Egalement, penses-tu que le monde se divise de plus en plus en Etats de Religion (comme il y a plusieurs siècles), et pensez-vous que le monde sera divisé selon nos Religions dans le futur?

 Josh: Je ne suis pas vraiment quelqu’un de très «religieux», mais je suis plus «spirituel». Je pense que certaines personnes aimeraient revenir en arrière et vivre selon la religion, mais pas tout le monde non plus. Nous cherchons tous notre place sur cette terre, et pourquoi nous sommes ici. Mais je t’avoue, je ne sais pas de quoi l’avenir sera fait.

Un point particulier sur le groupe est le changement récurent de membres. Josh es-tu un dictateur?
 Josh: Non je ne le suis pas, et je n’essaie pas de l’être de toutes façons. Ceux qui sont partis avaient leurs raisons, surtout car ils se mariaient. De temps en temps, ils partent car ils ont d’autres projets qui les mettra plus sous la lumière. Mais personne n’est jamais parti sans raison.


Combien dépensez-vous en matos lorsque vous partez en tournée? A force de tout détruire, vous devez vous ruiner, non?
 Josh: On ne dépense pas tant que ça, car nous n’avons pas tant d’argent que ça. Et aussi parcequ’on répare presque tout ce qu’on casse.

Vous tournez avec MyChildren MyBride (ndlr: avec qui le groupe tournera également en Europe), et vous avez tourné avec beaucoup de groupes avant. Comment faites-vous pour vous entendre avec tout le monde tout le temps? Vous-etes vous déjà fait chier avec certains groupes? Allez dis moi la vérité!
 Josh: On s’est toujours bien entendu avec tout le monde! Et il n’y a pas grand chose qui nous fassent chier. Honnêtement!

As-tu quelque chose à dire à ceux qui vont venir vous voir à Paris?
 Josh: J’aime la France et j’espère que tout le monde viendra au concert car je veux rencontrer tout le monde!

Merci beaucoup Josh et rendez-vous le 22 mars à La Maroquinerie!

Vivement le 22 mars!

photo de Jull
le 25/02/2011

Commentaires

Pidji

Pidji le 25/02/2011 à 09:33:43

IP : 93.0.21.212

Bonnes questions mais un peu langue de bois le Scogin sur ce coup là quand même !

Jull

Jull le 25/02/2011 à 10:25:08

IP : 78.251.161.228

completement d'accord. Mouille toi un peu mec!!!!! un peu decu...

Kurton

Kurton le 25/02/2011 à 16:58:03

IP : 216.94.210.146

pas facile qu'est l'exercice de l'itw quand les reponses sont aussi courtes.
sujets traites interessant en tout cas.

Jull

Jull le 28/02/2011 à 02:18:59

IP : 78.251.190.239

merci Kurton...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

Stangala - Boued Tousek Hag Traou Mat All

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016WHILE SHE SLEPS au Warmaudio à Lyon le 31 octobre 2016