Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les interviews Tronckh - Interview du 30/05/2010

Tronckh - Interview du 30/05/2010 | COREandCO

Membre(s) interviewé(s) :

Les interviews Tronckh
Tronckh

Aujourd’hui c’est la fête des mères. Donc pour faire un cadeau à toutes les plus belles mamans du monde, Coreandco vous offre une interview de leur groupe favori : Tronckh.
Les boulonnais, bien qu’anéantis par la descente du club en Ligue 2, ont trouvé le courage de répondre à quelques questions…
Ce groupe sortant des sentiers battus, cette interview ne pouvait pas être comme les autres…

TroNcKH: vous avez un souci avec le nombre 12.
On a aucun souci avec ça, au contraire : outre sa sonorité excessivement chatoyante, on sait depuis le jour de nos 12 ans que c'est le nombre ultime qui par sa phénoménale puissance inondera un jour notre monde cruel et dépérissant... De quoi, on ne sait pas encore, mais on compte bien survivre jusque là pour le découvrir. Et puis Denis a rendu dépressifs et/ou suicidaires ses 12 derniers conseillers bancaires, Julien n’utilise que 12 blagues récurrentes depuis 12 ans et possède un QI d’environ 12, Foune aimerait avoir 12 doigts pour faire encore plus de Founing sur sa guitare à 12 cordes, et NicKHô a 12 énormes Dreads qui irradient l’espace de tout son être : ça tombe donc environ super bien.

Vous pensez que Jim Carrey avec son nombre 23 est à côté de la plaque ?
Complètement, il s’est gouré de 11 ce qui est fort regrettable vu l’effet délétère que ce nombre insipide et malfaisant provoque chez ce saltimbanque moderne. Alors forcément, il finit schizo et part grave en cacahuète, tandis que de notre côté nous nous nourrissons positivement de la substantifique moelle ravigotante du 12 qui inonde notre vie tonitruante d’un bonheur mielleux et dégoulinant...

Qui y a t-il, qui êtes vous dans le groupe ? Pourquoi n'êtes-vous pas 12 ?
Ouais c’est vrai ça tiens ! On n’y jamais pensé auparavant. En même temps à 12 on risquerait de ressembler à une fanfare acouphénique de gros Jacky torchés à la suze… En plus, vu le barouf qu’on arrive à envoyer et le degré de connerie et d’agitation qui nous anime rien qu’à 4, je te laisse imaginer le bordel de compèt’ que c'eût été à 12. On va donc dire que comme on est environ plusieurs dans chacune de nos têtes, grosso merdo ça colle. Et pour faire une brève description de chacun des membres, on a Denis qui crie/hurle/borborygmise tout en ondulant frénétiquement du derche, Foune qui tappinguise/zwippinguise/arpègise en agitant ses cheveux pointes et racines grasses à tendance pelliculairo-eczémaïque, NicKHô qui a aussi une guitare mais avec de très grosses cordes qui font des notes très graves même que ça fait vibrer les joues, et Ju à les tambours/chœurs/blagues qui tire une bonne vieille gueule bien ridicule digne des plus beaux sketchs de Courtemanche quand il tape, ce qui présente le précieux avantage de l’empêcher enfin de sortir ses vannes de ringard.

Quand on vient d'une région de consanguins, chômeurs et alcooliques, est-il facile de se lancer dans la musique ? Pourquoi ? Comment en êtes vous venus là? Parce que vous êtes sans doute pauvres en plus de ça ? Tout ça sans label etc.
Consanguins, certainement vu que nos mères sont aussi nos frères et nos cousins. Alcooliques, forcément, on est boulonnais, on a donc un foie en fonte. Chômeurs, ouais bon, c’est la crise alors… C’est pourquoi nous avons décidé d’occuper notre immense temps libre de djeun’s comme nous pouvions. Vu qu’on ne sait pas voler les voitures, on n’a pas eu le choix et on s’est mis au Wok ‘N Woll. Pour faire simple, on s’est connu en 95 au bahut comme les 2 Be 3, mais nous, on ne se droguait pas (encore). Peu après, la complicité, l’envie de faire de la ziq originale et énergique, et la complémentarité de nos moult influences aussi variées qu’improbables nous ont amenés naturellement à faire fusionner et mijoter tout cela ensemble. En développant notre propre identité musicale, on a rapidement voulu faire siffler les oreilles et déboîter les genoux des gens en live. Après, au cours de ces bientôt 15 années de Déglingue, nous n’avons jamais croisé la route d’un producteur à notre goût, c'est-à-dire compétent, honnête, motivé, engagé (ça existe d’ailleurs?) et ça nous aurait bien fait mal au derche de dépendre d’un mec qui ne cherche qu’à faire du pognon sur nos gueules sans se soucier du projet artistique, de l’originalité et de la fraîcheur que nous souhaitions développer, de la démarche d’indépendance chère à nos petits cœurs de lapin de 6 semaines. Du coup, on préfère se démerder seuls en mode « Do It Toi-Même », c’est un luxe qui nous laisse toute la liberté indispensable à l’épanouissement de notre Déglingo-Core chéri, et on sait que tout ce que nous produisons ne dépend que de nous et pas d’un mec qui t’a dit « là tu devrais remettre ta mèche de la main gauche pendant que tu montres l’horizon de la droite et jouer moins compliqué sinon tu passeras jamais sur Fun Radio ». Au moins si y’a des critiques, c’est ‘achement plus fastoche à assumer !! Après, faut pas rêver, mais qui sait si nous n’aurons pas un jour l’opportunité de rencontrer quelqu’un dont le projet et le portefeuille correspondent à nos exigences et à l’esprit que nous nous efforçons de préserver…

Vous n'avez pas inventé la poudre...donc quelles sont vos influences ?
Dis donc jeune impudent, souhaiterais-tu secrètement être émasculé au parpaing d’douze ??! Nous avons inventé le chanteur polyglotte-qui-ne-le-sait-pas-lui-même, le vaccin contre les caniches et le farandole-pit !! Et TroNcKH ne ressemble qu’à TroNcKH !!! Ouais bon, c’est vrai que tu pourrais de-ci de-là reconnaître quelques petites touches de Primus, Infectious Grooves, Snot, Psykup, Victims Family et autre Bande à Basile, mais l’alchimie instable qui est ainsi créée se veut originale et créative. Si tu souhaites faire de la musique qui n’a jamais été entendue jusqu’à ce jour, accroche-toi à ton slip et parles-en à Pierre Boulez!!!

Quels sont les ingrédients de votre pochette ? Leur application sur le visage était elle dans un but esthétique inavoué ?
Notre génialissime graphiste David « Poulet » Delcloque avait un secret fantasme: enfouir nos doux visages dans des sauces bien grasses telles ketchup, mayo, piccalilli et sauce au poivre pour subtilement symboliser que notre mixture musicale si atypique ne résulte que d’un savoureux mélange indéfinissable de plusieurs ingrédients dont l'harmonie enchante les esgourdes des mélomanes les plus aventureux... En plus, visuellement, cela suscite à la fois curiosité et interrogation : « quelle peut bien être la musique concoctée par de gros abrutis inconscients capables pour se faire remarquer de plonger leurs gueules dans la sauce ?? ». Par contre, tu peux en parler à Ju, la sauce au poivre, c’est joli mais ça lui a quand même coûté la cornée de son œil gauche… Comme quoi c’est dangereux le Déglingo-Core.

Si vous savez lire, et il y a de quoi en douter, est ce que cela vous inspire t-il dans votre musique ?
Tu pourrais écrire plus gros et des mots moins longs steuplait ? C’est pénible à la fin j’ai les yeux qui piquent et la tête qui tourne !! Chacun vit sa passion de la lecture de façon personnelle voire introspective. Denis est un assidu lecteur de la liste des ingrédients sur les paquets de biscuits apéritif. NicKHô ne lit pas car il vient d’une région où les enfants n’ont pas la chance d’avoir d’école mais beaucoup de charbon. Julien lit « Maupassant », « Kant », « Maman », « Vélo » et même « Bateau » depuis hier mais bon après c’est dur surtout s’il y a des « w ». Enfin Foune, que l’on peut dès lors qualifier d’ « Intello du groupe », a quant à lui lu la Redoute et ce jusqu’à l’insoutenable dénouement final, ce qui est un exploit quand on sait qu’il a été élevé par un vieux caniche sale et con comme un caniche. Pour être un peu plus sérieux (profite bien ça va pas durer), on a chacun nos références diverses et variées qui vont des romans de SF aux polars sombres et violents (Dantec, K. Dick, Connely, ), en passant par la BD (Edika, Goetlib, Larcenet,…), les modes d’emploi d’électroménager… Mais notre inspiration vient principalement de l’actualité plus ou moins fraîche, et la lecture de certains magazines/revues/journaux plus sérieux et informatifs (Le Monde Diplomatique, Canard Enchaîné, Tchuning Hebdo,…) nous donne l’occasion de nous appuyer sur des faits qui nous heurtent, nous désolent, nous foutent en colère, nous inspirent…

Tous les groupes ont une vanne récurrente, en ce moment c'est quoi ?
"Tu dois vraiment être très malheureux pour être aussi méchant…"

Les albums que vous préférez ces derniers mois ?
FReaK aNd HeLL. Et le 12ème Best of de Boney M.

Le 21 (un 12 à l'envers) / 12 / 2012 : ça vous fait peur ?
Et bien, écoute, tous les Boulonnais qui pratiquent assidument la Déglingue et le Free-Farandoling se sont plus ou moins filés rencard le 12/12/2012 à 12h12 sur la place emblématique de Boulogne sa Mère (celle où fut fêtée la montée en Ligue 1, la place Dalton) pour un gigantesque et intense raout fleurant bon le houblon et la friture, y a fort à parier qu'on sera encore en train de violemment cuver le 21, donc la fin du monde, on s’en tape, on la sentira à peine passer...

Vous jouez peu et jamais en dehors du NPDC, j'imagine que c'est parce qu'on ne vous appelle pas, mais vous cherchez des dates plus loin ? Une tournée de prévue ?
Pourquoi, y’a quelque chose au-delà de Valenciennes ou Arras ?? Bah on a eu l'occase de faire découvrir notre univers en Belgique, Champagne, et Picardie, mais comme notre Simca 12 break a eu ensuite des soucis récurrents au niveau du carbu (de 12), on a dû annuler notre tournée aux States avec Metallica. C’est dommage car on kiffe les voyages en compagnie d’une bande de fucking heavy moustachus en moule-bite tergal pied de poule… Bref, on n'attend que ça de courir à fond les routes pour travailler à la TroNcKHisation de France et de Navarre, on est en contact assidu avec des assos et collègues en Normandie, Bretagne, dans le Sud-Ouest, et on est en train de négocier, organiser, planifier pour amortir ch'truc tchuvoikoi?! D’ailleurs, au lieu de te foutre ouvertement de nos gueules petit c…, quand c’est que tu nous organises une jolie tournée mondialo-intersidérale toi là hein ???

Que peut-on vous souhaiter ?
Rester en vie ? Réparer la Simca 12 ? La patate de concerts, de rencontres, de rigolades ? Des sous pour un 3ème opus ? Une tournée mondiale avec Primus ?

Un grand merci au groupe au groupe qui a sorti dernièrement un album « Freak and Hell » fortement conseillé…

photo de Toukene
le 30/05/2010

Commentaires

MythoBoy

MythoBoy le 30/05/2010 à 21:04:22

IP : 84.101.204.215

J'ai bien tout lu consciencieusement jusqu'au bout alors que j'aurais pu faire un truc vachement plus important comme compter mes fourchettes.
Et force est de constater que définitivement, c'est nul.
Normal ce sont des cons.
Et j'te parle même pas de leur musique...
Merci à Toukene qui n'a vraiment rien d'autre à foutre que de perdre son temps à s'intéresser à des ringards de la sorte.

Toukene

Toukene le 30/05/2010 à 21:05:49

IP : 82.237.255.82

De rien, tout le plaisir est pour moi :)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

The Black Heart Procession - Six

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas