S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Between the Buried and Me + Job For A Cowboy + [...] / Le national - Montreal / 20/04/2011 (Report)

Between the Buried and Me + Job For A Cowboy + The Ocean, le 20/04/2011, lieu : Le national - Montreal - report du concert | COREandCO

Les Reports Job For A Cowboy
Job For A Cowboy

Les Reports Between the Buried and Me
Between the Buried and Me

Les Reports The Ocean
The Ocean

Between the Buried and Me + Job For A Cowboy + The Ocean

Mercredi 20 avril, les Dieux du metal progressif moderne posent leurs amplis a Montreal. Un de mes rares groupes fétiches que je n'ai encore jamais eu l'occasion de voir en live. Autant dire que je suis comme un enfant en me rendant au concert...
Pour raison professionnelle, je ne pourrai pas assister à la totalité des sets proposés ce soir par les autres groupes du plateau (Job for a cowboy et The Ocean). C'est donc sur la fin du set de The Ocean que je rentre dans l'enceinte, assez déçu de ne pas en avoir vu un peu plus de la part des Allemands. Show qui paraissait aussi intense que la musique du groupe, avec un sacré son et de belles lumières...Mince...

Je préfère être clair et assumer que ma principale motivation étant BTBAM, j'oublie vite la déception d'avoir raté les premières parties (de luxe).
C'est l'intro du dernier EP "The Parallax: Hypersleep Dialogues", qui résonne dans la fosse et la bête ne tarde pas à se réveiller sous les cris du public. L'idée parait logique mais l'intro et l'enchaînement du premier titre de l'EP fonctionne à merveille et la fosse est déjà au taquet. Tommy Giles Rodgers assure bien son rôle de frontman quand il a la liberté de porter uniquement le micro. Je ne vous apprends probablement rien si je vous dis que le groupe est extrêmement carré sur scène, tout en prenant beaucoup de plaisir et en jouant décontracté. On n'hésite pas à se lâcher sur les passages plus chaotiques ou sur les grosses rythmiques typées power...Les passages mélodiques sont assurés avec brio pour Tommy qui s'installe aux claviers et gère parfaitement ses passages clairs. Ca commence bien...
On enchaîne avec le deuxième titre de l'EP "Augment of rebirth" toujours aussi dynamique, exécuté avec panache et apprécié de la fosse. Grosse ambiance sur le passage barré dans le genre musique de cirque ou tout le public tapera dans les mains et sautera sur place, excellent. J'apprécie énormément de voir un public metal (fanbase de BTBAM qui plus est) festoyer ainsi sur les passages "joyeux" d'un groupe de haut vol. Le déluge de notes toujours aussi maîtrisé passe comme une lettre à la poste, les lights envoient quand il faut et le son est vraiment net.
On continue avec le troisième et dernier titre de l'EP "Lunar Wilderness" (vous comprendrez que le groupe a décidé de promouvoir cet EP en le jouant dans l'ordre, et au début du show, bonne démarche à mon humble avis). On passe à la vitesse supérieure avec un titre plus brutal, plus rentre-dedans, plus technique et plus lumineux! Le public s'excite d'autant plus et on sent le show gagner encore en intensité...Pour ceux qui suivent, nous en sommes déjà a plus d'une demi heure de show et à ce qu'on pourrait appeler la fin du premier acte.

La suite du concert sera donc dédiée à l'ensemble de la discographie du groupe, que je ne connais pas si bien que ça au final...Peu importe, les gaziers sont une sacrée machine de scène et distillent leur musique avec rage et passion. L'audience réagira plus que positivement à des titres tels que "Suns of nothing", "Ants of the sky", "Swim to the moon", le tout entrecoupé de soli effectués par la paire de guitaristes, et aussi par un (forcément impressionnant) solo de batterie. Ces moments musicaux seront les bienvenus dans un concert de BTBAM, là ou la Musique (pas besoin de dire avec un grand m) prime avant tout.
Le groupe revient sur scène après le solo de batterie pour interpréter un des meilleurs titres de "The Great Misdirect", "Fossil Genera - A feed from Cloud mountain". L'intro au piano me donne des frissons dans le dos et je crois bien que le reste du public est aussi ravi que moi a l'explosion de ce riff épique (non je ne pèserai pas mes mots). Véritable hit dans la discographie du groupe, ce morceau me parait parfait pour terminer le show puisque le groupe quittera la scène à la fin...
C'était sans compter sur le rappel "Selkies: Endless obsession", en quelque sorte hymne du groupe, très apprécié de la fanbase. Un morceau très BTBAM avec ses claviers futuristes pour terminer un concert parfaitement exécuté par les les génies de la Caroline du Nord. Le groupe assume pleinement son statut sur scène. Du grand.
photo de Kurton
le 20/05/2011

Commentaires

Jean Val jean

Jean Val jean le 21/05/2011 à 09:22:09

IP : 83.156.24.161

Un report de 3 groupes où on ne parle que d'un groupe .... super

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID au Paloma à Nimes le 1er octobre 2016 : 2 places à gagner !

PG.LOST : 2 exemplaires de

Dernières news

Chronique au Hasard

The Bamboos - Medicine man

Évènements

FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016THIS GIFT IS A CURSE en tournée française du 27 octobre au 5 novembreCOUGH + Elder + sunnata @ Le Ferrailleur - Café Concert à Nantes le vendredi 7 octobre 2016HYPNO5E + RIGHT TO THE VOID + BEYOND THE STYX @ Paloma à Nimes le 1er octobre 2016Dirty Shirt de retour en France et en Belgique OATHBREAKER + WIFE + THE RODEO IDIOT ENGINE au Ferrailleur à Nantes le 22 novembre 2016