Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Deftones / Rock en Seine - Saint-Cloud (92) / 28/08/2011 (Report)

Deftones, le 28/08/2011, lieu : Rock en Seine - Saint-Cloud (92) - report du concert | COREandCO

Les Reports Deftones
Deftones

Dernier dimanche d’août, premier concert de l’année, et je suis plutôt content de prendre le métro pour me rendre à Rock en Seine. Certes il est 18h, on a loupé la plupart des petits groupes, mais on s’en fout un peu. On boit tranquillement notre deuxième bière, après deux petites vodkas et un verre de rhum Damoiseau, histoire de se mettre bien. De loin, le son parait très bon, et le festival a mis une quatrième scène cette année, ce qui, pour le seul festival Rock Parisien, est de bonne augure. Bon d’accord nous on y va pour deux, voir trois groupes: Trentemoller (de la très très bonne Electro), Archive, et... Deftones.

On arrive devant la scène principale, et là on se fait une réflexion, après avoir traversé tout le parc de Saint-Cloud: Mon Dieu nous nous faisons vieux. L’âge moyen du public doit être de 22/23 ans... Ca fait mal. Mais je comprends mieux pourquoi en voyant qui joue ses deux derniers morceaux: My Chemical Romance.
Le concert se termine, nous prenons le temps d’aller se remettre une bière dans la tête, de se vider des autres incurgiter avant, et hop, on se place devant, dans la fosse. On veut se faire une ambiance «revival» de nos 15 ans. Un petit sound check, une petite attente, et le groupe débarque sur scène, tout sourire aux lèvres pour Chino et Sergio Vega.

«Diamond Eyes» retentit, et c’est parti pour une grosse claque d’une petite heure. Le groupe a une forme et une énergie incroyable, Chino se balade partout, grimpe sur les estrades devant la scène, vient partager son enthousiasme avec le public en montant sur les barrières de sécurité, Cunningham frappe fort, très fort, précis et ne montre aucune émotion sur son visage, Carpenter a un son de gratte, pour un festival, d’une fluidité incroyable, et Vega semble être a l’aise derrière sa basse.
«Rocket Skates», «Be Quiet and Drive» et «My Own Summer» s’enchainent, puis le groupe envoie «Digital Bath» et «Knife Party». Chino chante d’une justesse incroyable, car je me souviens de vidéos de ces deux morceaux qui étaient tout simplement inaudible, la c’est magique. «Knife Party» met une grosse claque, le pit est survolté, et plane également pendant le passage envoutant du morceau.
«You’ve Seen the Butcher» fait passer la pillule avant le morceau que j’attendais, mon préfère du dernier album, «Sextape». Je ne pensais pas que le morceau passerait aussi bien en live, et ma surprise a été de la taille de mon attente.
Le groupe enchaine ensuite «Feiticeira», «Change», «Cherry Waves» et «Engine No 9» avec appoint... Puis arrive le dernier morceau...
«7 Words» met tout le monde k.o. Franchement c’était très dur de tenir dans la fosse pendant ce morceau, Chino s’éclate à gueuler et à gratter sa Gibson, le groupe se met minable pendant les trois minutes du morceau et termine le set en apothéose.

Voila c’est fini... le groupe salue chaleureusement le public, puis quitte la scène. C’est ça dans les festivals quand t’es pas le dernier groupe, tu repars la queue entre les jambes, et tu ne fais pas de rappels. Dommage... car un petit «Bored» aurait été parfait... Tant pis, on va aller reprendre une bière et aller planer avec un peu d’Electro. Ah tient, j’ai le zizi tout dur en repartant de la grande scène, ça fait du bien de voir un groupe que j’écoutais à 17 ans, qui me donne toujours autant de plaisir. Merci!

Setlist :
Diamond Eyes
Rocket Skates
Be Quiet and Drive (Far Away)
My Own Summer (Shove It)
Digital Bath
Knife Prty
You've Seen The Butcher
Sextape
Feiticeira
Change (In the House of Flies)
Cherry Waves
Engine No. 9
7 Words
photo de Jull
le 01/09/2011

Commentaires

Toukene

Toukene le 01/09/2011 à 09:51:49

IP : 82.237.255.82

9 mois que je n'ai pas vu Deftones et ça me manque déjà ! Quel groupe qui a encore et toujours quelque chose dans le froc en plus du talent !
Par contre pour "Sextape", là je ne te comprends pas, quelle emmerde ce morceau !
Ce n'était sans doute pas la première fois que tu voyais le groupe ?
En tout cas Deftones c'est géant en festival comme en salle. Pas à chier, même s'il y a des bas, ce groupe est bien au dessus du lot.

Jull

Jull le 19/02/2012 à 16:25:03

IP : 80.214.1.9

Si si Touk c'etait la premiere fois!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Jack and the Bearded Fishermen - Minor noise

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016