Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Hell On Earth 2010 (Terror + Every Time I Die + [...]) / Glazart - Paris (75) / 27/09/2010 (Report)

Hell On Earth 2010 (Terror + Every Time I Die + All Shall Perish + The Acacia Strain + Down To Nothing + Thick As Blood + Vera Cruz), le 27/09/2010, lieu : Glazart - Paris (75) - report du concert | COREandCO

Les Reports All Shall Perish
All Shall Perish

Les Reports Terror
Terror

Les Reports Every Time I Die
Every Time I Die

Les Reports Thick As Blood
Thick As Blood

Les Reports The Acacia Strain
The Acacia Strain

Les Reports Vera Cruz
Vera Cruz

Les Reports Down To Nothing
Down To Nothing

Terror + Every Time I Die + All Shall Perish + The Acacia Strain + Down To Nothing + Thick As Blood + Vera Cruz

L’année dernière à la même époque passait cette même déferlante qu’est le Hell On Earth Tour. A la difference qu’en 2009, l’affiche était bien plus orientée Metalcore voir Deathcore. Cette année le Hardcore est majoritaire : Terror, Every Time I Die, All Shall Perish, The Acacia Strain, Down To Nothing, Thick As Blood et Vera Cruz ! En voilà une affiche qui sent bon le bitume et c’est au Glazart que ça se passe !

Ce sont les français de Vera Cruz qui ont la lourde tâche de chauffer la bande de coreux qui sont déjà nombreux dans la salle. J’avais déjà croisé le nom de ce groupe sans vraiment m’y attarder, et je dois dire qu’en live les Parisiens envoient plutôt bien la sauce ! Le chanteur se déchire la voix sur un Hardcore moderne et mélodique qui ne manque pas d’énergie. Le style du combo m’a un peu rappelé les fameux Every Time I Die, surtout au niveau du chant et des riffs dissonants à tendance chaotique. Même si la communication avec le public se fait assez laborieuse, Les Vera Cruz auront sûrement fait de leur mieux ce soir ; et je dois dire qu’ils m’ont donné envie de m’interesser à leur cas d’un peu plus près...

Place au Hardcore pur jus ! On met son marcel, sa New Era et son sac à dos (sans rien dedans puisque c’est juste pour tenir les bretelles) et c’est parti pour un set bien bétonné de Thick As Blood ! Les floridiens ne manquent pas de dynamisme et on commence à voir quelques têtes remuer dans les premiers rangs. Le chanteur sautille d’un bou à l’autre de la scène sur un Hardcore assez standard mais qui ne fait pas de détour ! C’est direct in your face dans un registre qui devrait ravir les fans de Hardcore à la Hatebreed...

On reste dans le même style avec un groupe qui nous vient de Virginie, ils sont composés de membres de Terror et Trapped Under Ice, place à Down To Nothing ! Leur Hardcore est tout aussi cru que celui des précédent mais avec des compos un peu plus recherchées, c’est un poil plus mélodique et diversifié. Leur style est plus Old-school et me semble être un bon échauffement pour la tête d’affiche, le public du Glazart s’est reveillé et ça commence à être vraiment le bordel dans la fosse : mosh, slam, invasion de la scène... ça c’est du concert de Hardcore dans les règle de l’art !

J’attends maintenant avec impatience de voir ce que The Acacia Strain peut donner en live ! C’est apparemment la première fois qu’ils viennent en France et je ne dois pas être le seul à les attendre... La salle est bien remplie et on est tous paré à se prendre leur Deathcore down-tempo dans la gueule. Le set était plutôt efficace, bien qu’il soit difficile d’avoir un son propre avec une musique si lourde et avec un tel concentré de basses. En tout cas ça envoyait de la brique, Vincent Bennett se défonce jusqu’au bou et entraine toute sa bande avec lui pour nous offrir un concert à hauteur de leur réputation, c’est à dire pachidermique.

C’est au tour du groupe le plus Death metal de la soirée d’investir la scène, on est nombreux ce soir à attendre All Shall Perish ! Ce fut pour moi l’un des meilleurs concert de la soirée à tout niveau... Tout d’abord le son était propre, on comprend tout ce qui se passe sur scène. Les gratteux nous offrent leur jeux très virtuose n’en déplaise à certains, nous avons également droit à d’énormes infrabasses qui font vibrer les murs (ce seront les seuls de la soirée d’ailleurs). Un son vraiment puissant en somme. En plus de ça, la communication avec le public est génial grâce à leur bassiste qui parvient à sortir quelques mots en français. Il y aura même un mec du public qui prendra le micro sur tout un morceaux !

On se rapproche maintenant de la fin de soirée, j’ai également très hâte de voir Every Time I Die en live après un dernier album de grande classe ! J’ai bizarement eu du mal à rentrer à fond dans leur concert, bien que tous les éléments y étaient : un groupe en forme, un chanteur qui hurle ses tripes, mais j’ai peut-être eu l’impression d’un son un peu fouilli... Cependant, comme tout fan d’ETID, j’ai trouvé le morceau « Wanderlust » juste énorme ! Le groupe établira le premier record de la soirée du nombre de personne sur scène, à la fin du set il y avait presque plus de monde sur scène que dans la fosse.

On voit maintenant le bout de la soirée, ce sont les légendes du Hardcore : Terror, à qui revient l’honneur de cloturer cette soirée qui aura rassemblé divers courants du mouvement Hardcore. Avec ce concert Terror à placé la barre très haut comme à son habitude, avec un Scott Vogel toujours aussi charismatique et capable de faire bouger des foules grâce à sa Punk attitude inébranlable ! Bien que la bande de L.A soit là pour promouvoir leur dernier opus « Keeper Of The Faith », ils n’en oublient pas tous leurs classiques qu’ils piochent dans l’ensemble de leur discographie ! Le combo nous a donc monter un set complet que tout les fans du groupe pourront reprendre en choeur, d’ailleurs le chanteur n’hésite pas à faire tourner le micro à tel point qu’il aura du mal à le récupérer ! Terror nous a encore offert un concert convivial, vivant et d’une puissance Hardcore des plus entrainante comme peu de groupes savent le faire...
photo de Domain-of-death
le 15/11/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Porta Nigra - Kaiserschnitt

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas