Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Imperial Never Say Die (Parkway Drive + War From A [...]) / Elysée Montmartre - Paris / 30/10/2010 (Report)

Imperial Never Say Die (Parkway Drive + War From A Harlot Mouth + Bleeding Through + Your Demise + Comeback Kid + We Came As Romans + Emmure), le 30/10/2010, lieu : Elysée Montmartre - Paris - report du concert | COREandCO

Les Reports Parkway Drive
Parkway Drive

Les Reports War From A Harlots Mouth
War From A Harlots Mouth

Les Reports Bleeding Through
Bleeding Through

Les Reports Your Demise
Your Demise

Les Reports Comeback Kid
Comeback Kid

Les Reports We Came As Romans
We Came As Romans

Les Reports Emmure
Emmure

Parkway Drive + War From A Harlot Mouth + Bleeding Through + Your Demise + Comeback Kid + We Came As Romans + Emmure

L’Imperial Never Say Die tour est devenu le plus gros festival itinerant européen en matière de Metalcore/Deathcore. Pour sa quatrième édition, ce festival créé par la marque de fringue Imperial-Clothing et organisé par Avocado Booking, nous ramène une fois de plus du beau monde dans l’Elysée Montmartre !
A l’affiche cette année : Parkway Drive, Comeback Kid, Bleeding Through, Emmure, War From A Harlot Mouth, Your Demise et We Came As Romans.

Ce sont donc les jeunes de We Came As Romans qui ouvrent le bal. Ce n’est que le début de soirée et cette grande salle parait assez clairsemée, j’avoue ne pas accrocher totalement au style de ces américains qui ne font que flirter sur la vague Postcore/metalcore très fashion et édulcorée du moment. Ce ne sera pas leur musique ultra-mélodique qui réveillera l’Elysée Montmartre ce soir, même si ça peut être une bonne entrée en bouche.

On enchaîne rapidement avec Your Demise qui vient justement de sortir un nouvel album cette année. On caractérise le style de ces anglais par du Hardcore New-school, et il faut dire que musicalement ça cartonne pas mal. Leur musique est vraiment accrocheuse et entrainante, la foule se fait plus dense et ça commence donc à bouger pour de bon dans le pit. Cette courte prestation aura eu le mérite de chauffer les kids présents dans la fosse et nous préparer pour le groupe suivant...

On monte encore d’un cran dans la brutalité avec les Allemands de War From A Harlot Mouth qui viennent également de sortir un troisième album. Leur mélange surplombé de Deathcore, Mathcore et Jazz fait mouche ce soir dans le pit ! Les passages musicaux totalement opposés s’enchainent et chacun d’eux est efféctué avec brio, les moshparts sont à la fois complexes et écrasantes pour le plus grand bonheur des coreux qui se déchainent sur ces parties. Les plans jazzy beaucoup plus enjoués ont posé une ambiance super conviviale dans la fosse, ce qui nous montre bien que WFAHM vaut le détour aussi bien sur CD qu’en live !

C’est au tour de l’un des groupes les plus attendu par le public ce soir : Emmure. Avec 3 albums à leur actif ils ont su rallier à leur cause une grande partie des fans de Hardcore toutes tendances confondues. Leur concert de ce soir fût assez apocalyptique, les moshparts sont de mise et le pit grouille de surexités qui moshent dans tous les sens comme des possédés ! Le son était à la hauteur de leur musique, c’est à dire sismique ; en plus de ça le groupe est en grande forme et vu l’état du public en face de lui ils n’avaient pas intérêt à faiblir ! Voici quelques titres en vrac de leur setlist : « 10 Signs You Should Leave », « When Keeping It Real Goes Wrong », « Bars In Astoria », « False Love In Real Life »…

Après ce concert, la pression dans la fosse ne redescendra plus. Et surtout pas avec Bleeding Through qui ne tarde pas à investir la scène de L’Elysée Montmartre. Les californiens nous crachent leur metalcore avec brutalité et une efficacité exemplaire, menés par un frontman charismatique qui a su captiver la foule parisienne. Pour preuve, il lui a suffit de lancer : « Faites moi le plus gros circle pit que Paris ait connu ce soir ! » pour que les ¾ de la salle se mettent à tournoyer. Il faut dire que les Bleeding Through ne sont plus des débutants avec leurs 6 albums et 2 DVD en poche, les américains ont de quoi faire et les amateurs du genre les connaissent très bien. Un bémol sur le son du clavier, resté trop discret alors que sur album c’est du plus bel effet, et c’est tout de même ce qui fait la particularité du groupe...

Setlist :

- Love lost in a hail of gunfire
- For love and failing
- Anti hero
- Rise
- Orange county blonde and blue
- Revenge I seek
- Kill to belive

On se rapproche de la fin et c’est maintenant au tour de Comeback Kid ! Ces canadiens seront les seuls aussi orientés Punk/Hardcore de la soirée, et on voit que le public présent ne fait pas vraiment de distinction de genre, les fans de Comeback Kid sont les même que ceux d’Emmure ou Bleeding Through... C’est la troisième fois que Comeback Kid participe au Never Say Die tour, et ça fait même deux fois qu’ils y sont avec Parkway Drive. Ça fait un moment qu’ils sont passés références dans le monde du Hardcore, ils viennent de sortir leur quatrième album et eux non plus n’auront aucun mal à remuer la foule présente. Ils n’hésitent pas à piocher dans leur premier album de 2003 avec des titres comme « All In A Year », « Die Tonight » ou « Lorelei ». Le dernier album n’est pas plus à l’honneur que les autres mais la discographie du groupe est bien représentée. On voit que leur anciens albums ont toujours autant d’impact, une bonne partie de la setlist est issue de « Wake The Dead », le titre éponyme de cet album à d’ailleurs mit la guerre dans le pit... Avant de finir sur « Final Goodbye ».

L’heure est venue au dernier groupe de monter sur scène, celui-ci est attendu comme le loup-blanc ici car il représente à lui seul la dernière génération de metalcoreux : Parkway Drive ! Les australiens nous ont offert ce soir l’un des meilleurs concerts que j’ai pu voir... Et pourtant je ne me suis jamais attardé sur leur cas, je n’attendais donc pas de leur part des monts et merveilles, mais c’est cependant ce que j’ai eu ! Ils disposaient d’un son monstrueux, aussi puissant que précis ; en plus de ça le jeu de lumière était vraiment adapté à leur musique, c’est vraiment rare d’avoir un vrai spectacle de son et lumière cohérent sur un concert de metal... Les lumières orangées, aux couleurs du soleil nous ramènent en Australie, leur musique à la fois lourde et très mélodique vient s’ajouter à cette chaleur ambiante. Après une courte pause, les lumières se rallument pour laisser place à un décord de plage et de palmiers sur scène, Parkaway Drive ne font vraiment pas les choses à moitié ! Certains ont même pu slamer sur un bateau gonflable. Cette cohésion entre le son, la lumière et le décor a fait de leur concert un moment vraiment chaleureux qui dégage une superbe ambiance tropicale qui m’a définitivement convaincu du talent de ce combo...

Setlist :

- Samsara
- Unrest
- Idols & Anchors
- Deliver Me
- Dead Man's Chest
- The Siren's Song
- *The Cruise*
- Home Is For The Heartless
- Sleepwalker
- Guns For Show, Knives For A Pro
- Romance Is Dead
- Set To Destroy

Rappels:

- Carrion
- Boneyard
photo de Domain-of-death
le 25/11/2010

Commentaires

Kurton

Kurton le 25/11/2010 à 17:09:27

IP : 216.94.210.146

Toujours pas de "gimme AD" et "Smoke 'Em If You Got 'Em" de Parkway Drive?...
Triste...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Proletaria - 30 minutes rockstar

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas