Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Interpol / Forêt National - Bruxelles (Belgique) / 24/01/2015 (Report)

Interpol, le 24/01/2015, lieu : Forêt National - Bruxelles (Belgique) - report du concert | COREandCO

Les Reports Interpol
Interpol

Forêt National - Bruxelles (Belgique)
Vorst-Nationaal - Brussels (Belgium)
24/01/2015 - 38€
Capacité : 8500 places environ
 

Ce concert fut celui des premières. Mais j'y reviendrai plus tard.

Voir Interpol est un rêve qui ne date pas d'hier. Même si l'album "El Pintor" ne fut pas la tuerie de l'année 2014, il faut reconnaître que les américains savent torcher un album qui tient la route malgré la "simplicité" de leurs compos. Trouver LA bonne mélodie n'est jamais une mince affaire et je les admire pour cette qualité puisqu'ils la trouvent assez souvent.
Je m'éloigne du sujet à savoir le live : le groupe n'a pas une réputation formidable en la matière et je m'apprête à être un peu déçu.

Mais avant de vivre ça, il faut se garer. Et ça c'est la merde.
Parking anarchique à 10 boules (caisse en liquide uniquement), rues environnantes blindées : si vous allez à Forest national, allez-y en tram.
L'incroyable talent de ma douce pour les créneaux plus petits que ma voiture nous a sauvé. Partez quand même avec du liquide, aucun des nombreux bars de la salle n'accepte la CB.

On pénètre dans la salle à la bourre, le quart d'heure français n'existe pas chez les camarades belges : le billet dit que ça commence à 20h, ça commence donc à 20h pétantes.

Health ouvre et je suis assez curieux. Je ne les connais absolument pas, j'en ignorais même le nom. Se targuant de 56.000 fans FB dont quelques amis avertis en matière musicale, je me demande avec le recul pourquoi ce groupe plait.
Leur prestation m'a laissé...pantois.
La salle, qui est un Zenith comme à Lille, Paris etc. offre déjà un son assez dégueulasse. La réputation belge n'est pas à la hauteur.
Dans cette bouillie je distingue mal qui fait quoi...et donc le rendu final.
C'est assez mou, il n'y a pas d'ambiance dans la salle, peu sur scène et je cherche désespéremment ce qui peut coller musicalement avec Interpol. Rien ne justifie leur présence. 
Le public ne s'y trompe pas après un set de 40 minutes : les applaudissements sont peu nourris et les commentaires négatifs fusent les lumières à peine rallumées.
 

Je disais donc que ce concert fut celui des premières.
Première fois que je vais dans cette salle, vois ce groupe, première fois que je vais passer un concert sans bière...et première...dans les gradins.
Rien à voir avec l'âge, la motivation ou autre, mais les belges (flamands surtout), et néerlandais sont parmi les plus grands d'Europe. Mon mètre 80 et les 15 centimètres de moins de ma biatch ne suffisent pas pour nous offrir un bon coup d'oeil.
C'est donc en hauteur qu'on profite d'une fosse bien remplie de géants.
On voit bien, mais sur le flanc d'une scène on perçoit mal le son en "stéréo" : beaucoup de chant a priori, difficile donc d'avoir un avis correct sur le son.

Je découvre que de loin on remarque pas mal de détails...et c'est plutôt pas mal.
On perçoit mieux l'ambiance de la fosse...peu dingue au départ.
Le public n'hurle pas à tue-tête et ça ne sent pas la pisseuse de 15 ans.
 

Le concert débute...mal. Très mal.

Le batteur semble presser de rentrer à l'hôtel puisqu'il joue deux fois plus vite que la normale. Tous suivent et ça casse le plaisir.
Le chant n'est pas du tout reglé. J'attendais cette voix un peu lourde, un peu désabusé et légèrement nasillarde. Il n'en est rien : il n'y a que du nasillard enrhumé chanté à toute berzingue pour suivre les caprices rythmiques du batteur.
Les 25 premières minutes me sont pénibles et je suis déçu : ils salopent leur travail et ma préférée du dernier album "Anywhere" est torchée à grande vitesse.
Si ça chante faux, ça joue vite, il y a en plus d'autres ratés : un guitariste qui se plante de partie, qui se gourre de pédale ou qui oublie d'appuyer dessus. 

Interpol n'a pas volé sa mauvaise réputation...jusqu'à..."My desire".

Et là, ça s'emballe. Le groupe répond enfin présent...le public le lui rend bien...enfin !
La suite est bien plus heureuse. Les tubes s'enchaînent, le rythme est trouvé, et même sur le côté, le son est correct si nous n'avions pas eu un doublage flamand dans les oreilles toute la soirée par trois connards à proximité qui n'ont profité de rien.
17 titres qui alternent les albums, qui alternent rock puissant et vivant avec des morceaux plus lents : les 75% du concert sont assurés comme des bêtes.
 

Le taf est fait pour le rappel : 3 titres et puis s'en vont. (avec le regret de ne pas avoir eu "Who do you think?")
Peu importe, les dernières impressions sont bonnes et le sourire est là. Les lumières étaient vraiment superbes, simples, l'écran en fond de scène : totalement insipide.
Sur scène ne vous attendez pas à une grosse folie. Si le guitariste a la bougeotte (et le pousse à faire de la merde), c'est relativement statique mais ça passe bien pour l'univers du groupe.

A la sortie de la salle, les commentaires sont toujours très instructifs, bien que peu représentatifs (surtout sur 8500 personnes). 
Des bilans heureux...mais mesurés. 
Le mien est plus rassuré...Interpol peut faire de la merde, être rouillé en ce début de tournée européenne...mais lorsque la machine est lancée : elle a quand même de la gueule.


Setlist : (source setlist.fm)
Say Hello to the Angels 
My Blue Supreme 
Anywhere 
Evil 
Hands Away 
My Desire 
Narc 
Everything Is Wrong 
Lights 
Breaker 1 
Rest My Chemistry 
C'mere 
Not Even Jail 
Slow Hands 
 

Rappel :
All the Rage Back Home 
NYC 
PDA 

photo de Toukene
le 24/02/2015

Commentaires

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 25/02/2015 à 05:55:05

Ah la taille et les cheveux de mes compatriotes, c'est quelque chose...
Sinon Forest a un son pourri en général, ne te formalises donc pas. C'est soit trop trop avec pas assez ... ou l'inverse.
Mais pour voir du catch, la salle offre une belle ambiance ^^
Je te confirme pour les doublages... particulièrement dans la capitale où il y'a un fameux paquet de poseurs...
L'AB, c'est bien mieux pour ce genre de concert.

el gep

el gep le 25/02/2015 à 21:04:02

T'inquiète, Health, c'est toujours de la bouillie. Bouillie de trucs cosmétiques qui étaient branchés y'a quelques années. Du U2 avec du bruit dedans, waouh, génial!
En plus, pour avoir joué avec eux, les types ont une espèce de... hum, "distance" qui les rend vraiment très sympathiques, ah - ha - ha - aarf...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Protest the Hero - Fortress

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016