Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Lonely The Brave / Le Point Ephémère - Paris (75) / 28/05/2014 (Report)

Lonely The Brave, le 28/05/2014, lieu : Le Point Ephémère - Paris (75) - report du concert | COREandCO

Les Reports Lonely The Brave
Lonely The Brave

Aujourd'hui 28 Mai 2014, ce soir, il pleut. Comme la veille d'ailleurs...

Je me dis que c'est de leur faute. Oui, eux, ceux que je vais écouter au Point Éphémère à Paris.

Eux, c'est Lonely The Brave, ils sont anglais. Alors je me dis que, oui, c'est bel et bien de leur faute ce temps pourri ! Voilà ! Par pur intégrisme "Jeanne d'Arcois".

 

Lonely The Brave, vous avez sûrement eu la chance de les découvrir le 6 Septembre 2013 en première partie de Deftones.

Ils sont quatre à l'origine, cinq à ce jour, et font du Rock comme les anglais savent le faire. Pas ou peu d'artifices, pas de synthés à la con ou de boîte à rythme de mes deux. Non, que du vrai. Des guitares (Mark Trotter , des vraies, un vrai batteur, un vrai bassiste et surtout un vrai chanteur.

 

Je découvre la scène et me place en conséquence, devant le micro central.

Lonely The Brave monte sur scène et entame une intro toute en douceur.

Douceur relative puisque histoire de nous mettre dans le bain à défaut de nous jeter dans le canal, c'est avec "BlackSaucer"s que le groupe décide d'ouvrir les hostilités. C'est Rock. C'est puissant. L'énergie dégagée par les instrumentistes est phénoménale. On est avec eux. Sans rien dire, ils nous communiquent énormément de chose.

Alors quand la voix arrive avec la puissance d'un Jeff Buckley, c'est toute machine qui se met alors à avancer et à porter sur elle le Point Éphémère.

 

On est bien.

On est encore mieux quand Mark Trotter pince ses cordes pour débuter "Backroads". On a laissé retombé un peu la pression du début et le chant un peu rauque envoûte le public parisien. Au refrain, Mark mime ou chante carrément dans le vide avec David Jakes qui laisse tomber la voix un peu graveleuse pour monter sur un style clair et tout en puissance.

Je frissonne.

"Trick of the Light" redonne le rythme du début. Un peu plus speed.

Cette fois j'aperçois le public chanter sur le refrain. C'est un des sons qu'on a pu entendre en avant-première, l'album The Day's War ne sortant que le 1er Septembre.

Je parlais de Jeff Buckley, le mec aux 4 octaves de tessiture vocale sans faiblesse. Alors David monte, redescend, monte et redescend puis remonte sans tressaillir.

 

Il est temps de se calmer un peu. Changement d'ambiance avec "Dinosaurs" qui autorise une communion encore plus forte avec le public. On se laisse bercer par la guitare pour poursuivre notre voyage.

 

Lonely the Brave n'a, à mon sens, pas choisi sa musique la plus facile pour apparaître aux gens. Et c'est une bonne chose. Il ne faut pas mâcher le travail aux gens. "Deserter" est un de ces morceaux qu'on a pu écouter gratuitement et grâce à cette écoute, on arrive à voir au-delà des schémas classiques du Rock. C'est différent de ce qu'on a déjà pu écouter mainte et mainte fois à la radio, en streaming, sur deezer, ou autre... Environ 3 minutes pour illustrer la logique musicale d'un groupe, c'est fort. Donner cela à "manger" au public pour se présenter, c'est encore plus fort parce que par exemple "Black Saucers" n'est pas Lonely The Brave, "Deserter" oui.

 

"Victory Line" également ! Le quintet anglais est généreux ! Généreux parce qu'il permet plein d'écoute gratuite et puis des prix d'albums franchement pas élevés. Généreux dans les formats proposés.

Alors naturellement, sur scène... Ils abondent de générosité. Ils donnent. Ils donnent à leur public tout ce que leur musique a à offrir. De l'émotion, de la force...

Générosité à son comble alors que nous redescendons doucement sur terre.

Lonely The Brave nous offre "Call of Horses", 5 minutes de de vol en apesanteur. Gavin Edgeley, le fan de Hardcore du groupe accompagne ses comparses avec rigueur, précision et émotion. Chose rare pour un batteur.

"Hope There's Someone" clôture la première partie de la soirée puisque le quintet britannique laisse la place à Kill The Young.

Final en douceur. Notre vaisseau se pose gentiment au sol et on reprend nos esprits.

 

Encore une fois à Paris, Lonely The Brave ravit son public hétéroclite et réussit une belle performance. Leur album The Day's War sort le 1er Septembre 2014 et sera chroniqué ici-même. Vous pouvez, en attendant vous rendre sur leur page Facebook, chaîne Youtube et écouter tout ce que vous pouvez pour patienter.

Voilà des musiciens qu'on va aimer soutenir.

 

C'était un grand moment de musique. Du rock à l'anglaise comme on aime en écouter. Du puissant et du doux. Du lourd et du délicat. Un cocktail qui explose dans nos oreilles, et qui sur scène surprend sans effets spéciaux, simple, humble...

 

Ah ! Le flegme anglais dans toute sa splendeur !

 

David Jakes : chant

Mark Trotter : Guitare

Andrew Bushen : Basse

Gavin Edgeley : batterie

 

Set List :

 

Things Will Matter

Black Saucers

Backroads

Trick of the Light

Dinosaurs

Deserter

Victory Line

Call of Horses

Hope There's Someone

photo de Hugues d'Òc
le 03/07/2014

Photos de l'évènement

LONELY_THE_BRAVE_1.jpg
LONELY THE BRAVE 1
LONELY_THE_BRAVE_2.jpg
LONELY THE BRAVE 2
LONELY_THE_BRAVE_3.jpg
LONELY THE BRAVE 3
LONELY_THE_BRAVE_4.jpg
LONELY THE BRAVE 4
LONELY_THE_BRAVE_5.jpg
LONELY THE BRAVE 5
LONELY_THE_BRAVE_6.jpg
LONELY THE BRAVE 6
LONELY_THE_BRAVE_7.jpg
LONELY THE BRAVE 7
LONELY_THE_BRAVE_8.jpg
LONELY THE BRAVE 8

Commentaires

pidji

pidji le 03/07/2014 à 10:44:03

Tu le vends bien ce concert, ça avait l'air sympa ;) J'écouterai l'album quand il sortira tiens.

toukene

toukene le 03/07/2014 à 10:50:06

Vu en effet en première partie de Deftones, avec le sentiment qu'ils étaient un peu...crispés, timides. Surement plus à l'aise en tête d'affiche...et tant mieux pour toi et les autres spectateurs, j'irai les revoir si l'occasion se présente !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

2 vinyles sampler bonus de TAD à gagner !

UNTIL THE UPRISING : 2 CDs

Dernières news

Chronique au Hasard

Hexvessel - Iron Marsh

Évènements

ROVER + Burning Peacocks au Chato'do - Blois le 15 décembre 2016EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017GOHELLE FEST 2016 au Métaphone à Oignies (62)