Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Madball / La maroquinerie - Paris (75) / 17/07/2014 (Report)

Madball, le 17/07/2014, lieu : La maroquinerie - Paris (75) - report du concert | COREandCO

Les Reports Madball
Madball

Ce 17 Juillet 2014, j'ai franchi un cap. J'ai passé le quart de siècle.

J'ai 25ans.

 

"Bonjour Pidji, dis, le 17 Juillet tu sais ben c'est mon anniversaire et y'a un concert de Madball à la Maroquinerie. J'aimerais bien y aller parce que... bah c'est mon anniversaire et puis Madball c'est sympa quand même."

 

Et me voilà donc dans cette merveilleuse petite salle du XXème arrondissement de Paris.

Arrivé un peu tardivement, j'écoute la fin du set de Confusion, un groupe lillois à la sauce Terror à suivre et à soutenir.

 

Je me poste devant la scène et derrière moi, un grand gaillard se pointe. Ce type deviendra plus tard un point important de ce concert pour moi.

 

Les new-yorkais savent se faire désirer et commencent le concert un poil en retard ce qui aura pour effet de mettre un peu le bordel dans la setlist prévue. Mais rien de grave vous verrez.

Donc pas une seconde à perdre, Mitts se tourne vers le batteur pour l'intro sortie tout droit du nouvel album Hardcore Lives.

Il en faut peu pour enflammer le public parisien.

 

C'est une atmosphère particulière, trop rare à mon goût. On a en face de nous des icônes du Hardcore, qui ont parcouru des kilomètres à travers le monde entier, et personne ne se prend la tête. On se marre, on se tape dans la main, parfois de franches accolades. C'est un peu comme si toute la salle était remplie d'une seule bande de potes pour une soirée.

Aucune distance, aucune barrières (tu m'étonnes), simplement Madball et le public.

 

Hardcore Lives, We The People, Get Out. Le quartet jongle entre sa discographie, sort des vieux morceaux et les sert à une sauce 2014, démonstration, s'il est besoin d'en faire, de sa maturité et preuve que on devient pas forcément sénile quand on vieillit !

"D.N.A" et "Born Strong" sont quelques uns des nouveaux titres que Madball nous fait découvrir ce soir. Un morceau bien lourd, bien posé. Ca file la patate et les gens derrière moi me le font bien voir !

Le groupe lui est aux anges.

Freddy se fend de quelques tirades de remerciements et nous avoue son amour des petites salles comme la Maroquinerie. Être proche des gens y'a que ça de vrai. "On est tous là pour s'amuser, ensemble et dans le respect de chacun. Peu importe nos parcours, nos origines, on est tous là pour la même chose. Merci Paris, parce que nous voyons que l'esprit n'est pas mort même si on a toujours voulu nous rabaisser. Notre âme est toujours présente, on est là, tous ensemble et c'est ce qui compte".

On ne fait pas mieux comme déclaration d'amour.

Et pour bien illustrer le propos, Madball embraye sur 100% et Doc Marten Stomp. Deux morceaux qui parlent de la famille au sens large, l'importance du groupe.

 

On approche à ce moment là de la fin du concert. Mais ce n'est pas pour autant que Madball relâche la pression. Toujours à fond, toujours le sourire sur la tronche, Freddy invite avec l'aide de ses comparses le public à venir avec lui sur scène pour chanter... "C'est ça qu'on aime"

"Down by Law", "Heaven & Hell" et "Pride" résonnent comme une conclusion parfaite d'un concert certes bien trop court mais d'une intensité extrême.

Hoya (basse) tout sourire se réserve quelques secondes pour les derniers sons de cloches avec l'aide du public : "Hardcore Still Lives".

 

C'est ce qui est bon chez Madball, puis dans la musique au sens large. On sait pourquoi on est venu.

Chacun vient chercher quelque chose de bien propre à lui-même. Le défi d'un groupe est de faire de toutes ces attentes un seul bloc pour s'en servir comme tremplin vers l'explosion d'énergie.

Pour Madball, ce n'est pas difficile. Les 4 gars sont tous charismatiques à leur manière et sur les 4, il y a Freddy qui gère le gros du travail. Alors quand on peut être proche les uns des autres comme c'est le cas à la Maroquinerie, tout passe. Et le public aussi se met à faire le concert. Des dizaines de personnes qui bougent ensemble comme pour aider à propulser les musiciens. La communion parfaite.

 

On en a pris plein la vue et l'ouïe. Et pour ma part je garderai en mémoire que l'âme du Hardcore n'est pas morte. Elle est toujours là. Jeunes et moins jeunes étaient tous là pour le prouver et clamer que la relève est bien assurée.

 

 

 

(((Un énorme merci au grand monsieur qui est venu derrière moi et qui a ni plus ni moins retenu toutes les personnes fonçant dans ma direction afin de me laisser bosser.

S'il lit ces lignes un jour, il se reconnaitra.)))

 

Setlist (prévue) :

Intro

Hardcore Lives

We The People

Get Out

The Beast

Smell the Bacon

Set it Off

D.N.A

For My Enemies

Infiltrate The System (pas entendue)

Look My Way

Born Strong

100%

Doc Marten Stomp

It's My Life

Down By Law

Heaven & Hell

Pride

Hardcore Still Lives

photo de Hugues d'Òc
le 15/09/2014

Photos de l'évènement

MADBALL-1.jpg
MADBALL 1
MADBALL-10.jpg
MADBALL 10
MADBALL-11.jpg
MADBALL 11
MADBALL-12.jpg
MADBALL 12
MADBALL-13.jpg
MADBALL 13
MADBALL-2.jpg
MADBALL 2
MADBALL-3.jpg
MADBALL 3
MADBALL-4.jpg
MADBALL 4
MADBALL-5.jpg
MADBALL 5
MADBALL-6.jpg
MADBALL 6
MADBALL-7.jpg
MADBALL 7
MADBALL-8.jpg
MADBALL 8
MADBALL-9.jpg
MADBALL 9

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 16/09/2014 à 22:07:17

Il est ad hoc ce Hugues.

sepulturastaman

sepulturastaman le 20/09/2014 à 17:42:48

Tu le préférerais en basket ?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 20/09/2014 à 18:32:17

M'a fallu un ptit moment là. :)

Hugues d'Oc

Hugues d'Oc le 03/10/2014 à 10:25:42

j'ai pas compris.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/10/2014 à 19:05:34

à doc (martens) d'où les baskets...

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Feverish - La mort du cygne

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016