S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Mogwai / Aéronef - Lille / 03/04/2014 (Report)

Mogwai, le 03/04/2014, lieu : Aéronef  - Lille - report du concert | COREandCO

Les Reports Mogwai
Mogwai

Heureux : Adj. 

Qui est très satisfait, très content de ce qui lui advient ou de ce qui se produit en général.

 

Impatient : Adj.

État de quelqu'un qui ne sait ou ne peut pas attendre avec calme.

 

Voici donc, en deux adjectifs, le résumé de ma longue semaine.

 

Il faudra un peu plus de mots pour parler de la soirée du 3/4 à l'Aéronef de Lille.

On va vite passer sur Pye Corner audio.

J'ai beau être ponctuel pour ne jamais rater la 1ère partie, pour le coup, je ne suis resté que 5 minutes.

Pas que la bière soit bonne. Pas que les sourires au bar m'intéressent.

 

Déjà, à la base, l'electro n'est pas mon truc. 

Passer 5 minutes sur le même son ne convient pas à mes oreilles qui aiment le changement.

Résultat, bien qu'hypnotisé (j'avoue), bien que rentré dans le trip, je ne m'y sentais pas à l'aise.

Ennyeux pour moi, contemplatif pour d'autres, passionnant pour certains. Je n'ai pas l'impression que cette 1ère partie fut un flop. C'est là le principal pour l'artiste.

Mais sous couvert d'expérimental cela m'est apparu comme..."chiant". Ouais c'est ça : "super chiant"

 

Par contre je retrouve très vite le public irrespectueux rencontré il y a quelques années.

Celui qui n'avait pas prêté attention à l'émouvante performance de RM Hubbert (en Mars 2011).

Celui qui n'était là que pour boire une bière plate et raconter sa semaine sur un fond musical à 150 db.

 

Celui qui sera là "pour foutre le brin", être hyper-excité dans un concert de post-rock.

Celui qui sera là complètement cramé, à "vivre" sa musique dans un état second (aidé par des pilules de la boisson ou autre merde qui crame le peu d'intelligence et de savoir-vivre de certains).

Celui qui hurlera des conneries en plein concert, à travers la salle, ne prêtant aucune attention à la partition qui se joue.

 

Mais comme d'habitude, la majorité subit la stupidité d'une minorité.

Il y a de véritables connaisseurs, des passionnés sincères d'un groupe à la discographie de plus en plus importante, mais toujours de bon goût.

Et pour le coup nous avons été gâté.

 

Pour la setlist :

Une véritable exploration des précédents albums du groupe.

Avec deux titres, "Mr Beast" n'a été qu'effleuré, avec seulement 3 titres "Rave Tapes" n'était finalement pas la priorité.

Accompagné de trois compères encore puceaux d'un live des écossais, le bilan fut positif, bien que mitigé...

 

"Il y a des moments où je me suis un peu fait chié"

"Allez là faut qu'ça envoie"

"J'm'endormais un peu à des moments"

 

C'est là tout le problème des concerts de post-rock. Et des spectateurs, fans de post-rock.

Faire vivre le live avec une musique plutôt lente. Ecouter un live quand on est habitué à fréquenter les salles sur fond de blasts et de growls.

 

Les compos du groupe sont doubles, on se prend parfois des gros murs de son dans la tronche ("We're no here" claquant, prenant. "Mogwai fear Satan" qui a fait sursauter toute une salle qui se laissait aller sur un léger filet sonore).

Les lumières étaient simples mais superbes, les hexagones de la pochette de "Rave Tapes" s'illuminaient et créaient une belle ambiance. 

Contrairement à la froideur de ma première expérience, le groupe est plus souriant, plus "bavard" par le biais de Stuart Braithwaite...mais il était toujours aussi mélancolique.

 

A vrai dire le groupe fonctionne sans grands artifices, il joue, rien de plus. Et ça suffit largement à rendre ce concert d'1h50 trés agréable.

Pas le concert du siècle, pas de souvenirs impérissables pour ce 3 Avril, il faut bien l'avouer...

Une bonne soirée avec d'excellents musiciens, mais peut-être un manque de coeur, de folie, pour cette musique habituellement si touchante.

 

Les plus : 

Une bonne setlist qui visite plutôt bien la discographie

un concert en toute simplicité

Jonny Scott remplacant de Martin Bulloch (batterie) depuis quelques jours, qui a appris à une vitesse folle 33 titres !

 

Les moins : 

Le violoniste Luke Sutherland que l'on entendait absolument pas au chant.

Le tabouret de Barry Burns

Certains membres de l'assistance...

L'attente de Mogwai (près d'une heure !)

 

Setlist :

 

Heard About You Last Night 

I'm Jim Morrison, I'm Dead 

Take Me Somewhere Nice 

Master Card 

Ex-Cowboy 

Mexican Grand Prix 

How to Be a Werewolf 

Friend of the Night 

Rano Pano 

Cody 

Remurdered 

We're No Here 

 

Rappel :

 

Deesh 

Hunted by a Freak 

Mogwai Fear Satan 

photo de Toukene
le 14/04/2014

Commentaires

tit

tit le 22/04/2014 à 22:39:24

IP : 78.112.37.110

Salut à toi, Core&Coiste, c'est un des trois puceaux dépucelé le 3 Avril (pote à Malory...)
Ce n'était en effet pas le concert du siècle, ça manquait cruellement de basses et la spatialité des nappes de fond propre à Mogwai n'avait pas la spatialité espérée... Même si le bilan de chasse post-rock parait maigre ce fut une bonne soirée tout de même. Je te remercie de m'avoir signé Mr BEAST comme ton album préféré qui à la réécoute m'est soudain effectivement apparu comme un très bon album! j'étais également à la péniche pour ASIWYFA qui était effectivement un super concert et la semaine dernière à l'AB pour 65daysofstatic qui fut mémorable, ce qui était prévisible puisqu'ils ont joué intégralement l'album "Fall of Maths" ... A bientôt cher post -rocker, come and die young !!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Gojira - L'enfant sauvage

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas