Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports Psykup / Le Metronum - Toulouse (31) / 07/06/2014 (Report)

Psykup, le 07/06/2014, lieu : Le Metronum - Toulouse (31) - report du concert | COREandCO

Les Reports Psykup
Psykup

J'avais 13 ou 14 ans quand je vois un truc qui s'appelle "L'Autruche" dans le dossier "Musique" de mon frangin (frangin qui m'a initié à Muse, Rage Against The Machine et System Of A Down notamment). Après écoute, je n'en suis pas revenu.

"Ces mecs sont complètement fous ! Ils mélangent du Funk avec du Metal ! Tarés"... Quand on passe sont temps à écouter Slipknot, forcément, ça choque !

Le Temps de la Réflexion m'a bercé longtemps jusqu'à me prendre ce gros coup de pied au cul de L'Ombre et la Proie.

Fraîchement débarqué sur Toulouse, je découvre le groupe sur scène à Castres, puis Toulouse au Furia Antistatic.

J'ai eu la chance de rencontrer tous les membres du groupe tour à tour à l'exception de Matthieu (Milka).

 

Un groupe pareil, une musique aussi barrée, ça marque de manière indélébile. Alors à l'annonce de l'arrêt du groupe, j'étais triste. Orphelin.

 

Par moment je me faisais des écoutes des trois albums chronologiquement.

 

Puis, sur Facebook je découvre la fameuse page "Pour le revival de Psykup". Je rejoins aussitôt !

Quelle surprise quand nous avons appris la reformation du quintet pour une date unique !!!

 

Alors nous y voilà, 7 Juin 2014, Toulouse, Le Metronum. Une magnifique salle toute neuve, toute propre à l'acoustique absolument formidable.

 

Je salue Stéphane "Pelo" Bezzina, bassiste à plume qui semble pressé : "On se parlera plus tard, je file parce que là c'est énorme !!!". De quoi il me parle ?

J'arrive au milieu du set de Dimitree et je comprend.

Groupe de circonstance puisque aussi barré que les autruches, alternant bon gros hardcore avec des passage instrumentaux à la limite du Post-Rock.

Une belle énergie sur scène. Un jeu précis, incisif.

Bref, quelque chose qu'on verra bientôt sur ce webzine je pense ! Parce qu'ils en valent la peine ! Nul besoin d'en dire plus... Allez, filez les écouter !!!

 

L'interlude est assuré par deux DJ casqués mondialement connus : les Aphtes Punk.

 

Puis enfin, après l'installation des instruments, les vérifications de micros, le "gaffage" quasi maniaque du fil d'alimentation du pédalier de Julien Cassarino (un bout de gaffeur tous les 5cm), la lumière tombe et la foule est en délire.

"J'ai la kékette qui frétille" scande un homme.

"To be(tray)" est le premier morceau. Je comprend qu'on va procéder à un voyage dans le temps absolument magique.

"Or not be(tray)" prend la suite (logique) et rend le public complètement dingue. Ca faisait longtemps.

Le groupe n'a pas pris une seule ride !

"Love is Dead" dans ta face ! Psykup au top. Du gros riff, des tresses qui chancellent, un Vidda à la banane constante, un Pelo concentré, un Milka à fond, un Brice magique. Les toulousains sont là, bien vivants. Et maintenant je sais que ceux qui n'ont pas pu se rendre au concert attendent le nom de la personnalité du break "So, listen to me brothers and sisters...". Alors je vais le révéler : Frank Ribéry. Voilà. coupe du monde et grand fan de football qu'est Matthieu obligent.

Après une petite intervention du mec à la kékette frétillante, à savoir son désir de vouloir faire l'amour dans les fesses de son pote, on reste avec L'Ombre et la Proie : "Rock 'n' Roll Assitance", critique acerbe de l'industrie musicale.

 

"Libido" nous replonge dans les premières années de Psykup. C'est un tube du métal français. Je l'avoue j'ai attendu jusqu'au bout pour espérer voir débarquer la chanteuse lyrique de l'album, qui n'est autre que la soeur de Julien Cassarino il me semble. Mais non, tant pis. Il est bien aussi Julien à aller se percher sur ces belles notes toutes en hauteur... en criant... sans se blesser.

 

Après "Insipid", un grand bond en avant nous envoie en 2007. Je me revois encore au Virgin de la Rue Alsace Lorraine en train de me précipiter pour acheter We Love You All. "Birdy" est une pièce magnifique. Brutale et douce à la fois.

 

Autre signe qui ne trompe pas : Psykup est un groupe qui sait être vraiment rude musicalement, mais reste que ce sont cinq gamins sur scènes !

Les blagues, les traits d'humour n'arrêtent pas.

"Color Me Blood Red" est censé être le morceau pendant lequel David Castel est censé crever d'un AVC.

Tapez 1 si vous pensez qu'il va y passer.

Tapez 2 si vous pensez qu'il va survivre

Tapez 3 si vous pensez qu'un guitariste ne mérite pas de vivre de toute façon.

 

La puissance de "Teacher" inonde le Metronum.

Surprise de taille, il est coupé par la fameuse reprise de "Territorial Pissings" de Nirvana. Ca fait son effet !

 

Le groupe quitte la scène histoire de se faire désirer un peu plus.

Milka se lance dans un discours après que Julien ait eu la voix coupée par l'émotion. Oui Psykup s'attendait à en prendre plein la gueule. Mais pas à ce point. A vrai dire, nous non plus !

 

Il est temps pour "L'Autruche". On ne peut pas parler de ce morceau joué en live par écrit... Ce n'est pas possible.

En revanche on peut parler du petit sketch "The Voice" que nous sortent Ju et Milka sur fond de nostalgie des temps passés. Julien n'aurait plus ce quelque chose dans la voix et s'essaye alors à une version faux chanteur de Soul ou "arènebi" de Au Clair de la Lune.

 

Psykup annonce la que le concert touche à sa fin, pour de bon cette fois et "parce qu'on a pas bossé d'autres morceaux !".

"Kill Your Vision" sonne l'ordre aux canons de tirer les derniers coups. C'est une déferlante de brutalité qui résonne dans le Metronum et le public toulousain (mais de Valenciennes aussi, Brest également, quand on aime, on ne compte pas) est aux anges de se faire hurler à la gueule de la sorte.

Blast final, et nous retrouvons Julien, Matthieu, David, Stéphane et Brice pour un dernier salut, une ovation méritée ne serait-ce déjà pour la beauté et la noblesse du geste que représente ce concert, mais aussi pour la prestation brutale, mûrie... parfaite...

 

L'autruche ne vole peut-être pas bien haut mais elle est vivante et en forme.

 

 

Prêt à reprendre la route vers mon Aveyron natal à 0h30, j'aperçois Julien Cassarino que je salue. J'en profite pour sortir mon H4 pour recueillir quelques mots :

Julien Cassarino : "On savait qu'en faisant ce concert on allait recevoir plein de choses, mais là, on en a pris vraiment plein la gueule ! Ca fait ressortir beaucoup de souvenirs, d'émotions et là... C'est inattendu en fait. On pensait pas que ça allait être à ce point !

Core&Co : Sur un nuage ?

Julien : Ah complètement !!!

C&C : Alors qu'est-ce que ça dit pour la suite ? Vous allez répéter l'expérience ? Relancer des choses ensemble ?

Julien : Très sûrement. Il faut qu'on soit sûrs qu'on plaise encore (haha la blague), parce que déjà avant ça plaisait pas à tout le monde ! Mais dès que les opportunités se présenteront, carrément. Et pour le reste... On verra. Déjà redescendre un peu de ce soir parce que c'est fou !

 

Tou bi kontinioude alors !

 

Pour faire un peu "veille des réseaux sociaux", Julien a recréé une page Facebook Psykup pour nous permettre de suivre l'actualité. Oui oui oui. L'actualité.

 

Vous voyez un canard qui remue sa queue ? Je suis tout pareil.

photo de Hugues d'Òc
le 25/06/2014

Photos de l'évènement

PSYKUP_01.jpg
PSYKUP 01
PSYKUP_02.jpg
PSYKUP 02
PSYKUP_03.jpg
PSYKUP 03
PSYKUP_04.jpg
PSYKUP 04
PSYKUP_05.jpg
PSYKUP 05
PSYKUP_06.jpg
PSYKUP 06
PSYKUP_07.jpg
PSYKUP 07
PSYKUP_08.jpg
PSYKUP 08
PSYKUP_09.jpg
PSYKUP 09
PSYKUP_10.jpg
PSYKUP 10
PSYKUP_11.jpg
PSYKUP 11
PSYKUP_12.jpg
PSYKUP 12
PSYKUP_13.jpg
PSYKUP 13
PSYKUP_14.jpg
PSYKUP 14
PSYKUP_15.jpg
PSYKUP 15
PSYKUP_16.jpg
PSYKUP 16
PSYKUP_17.jpg
PSYKUP 17
PSYKUP_18.jpg
PSYKUP 18
PSYKUP_19.jpg
PSYKUP 19
PSYKUP_20.jpg
PSYKUP 20
PSYKUP_21.jpg
PSYKUP 21
PSYKUP_22.jpg
PSYKUP 22
PSYKUP_23.jpg
PSYKUP 23
PSYKUP_24.jpg
PSYKUP 24

Commentaires

pidji

pidji le 25/06/2014 à 14:01:11

Excellent report, excellentes photos, ça dégoute vraiment de pas y avoir été !

Cochine

Cochine le 25/06/2014 à 15:40:47

IP : 80.215.132.54

Voilà encore pas déçu de ce nouveau report....
Une connaissance du sujet des photos superbes....
Au suivant encore et toujours!!!

Hugues d'Oc

Hugues d'Oc le 15/07/2014 à 17:39:23

Merci Cochine et Pidji

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 15/07/2014 à 19:04:45

P... de tof et de report.

Stephtotem

Stephtotem le 25/03/2015 à 16:37:20

IP : 89.84.91.129

Pour ceux et celles que ca intéresse, Dimitree (qui a ouvert pour Psykup), à mis son album en écoute ici ( http://dimitree.bandcamp.com ) et vous propose un clip tout en douceur par là ( https://www.youtube.com/watch?v=KSuL-o2YFRw&spfreload=10 )

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Lloyd Cole - Standards

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016