S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Les Reports The Black Dahlia Murder + Goatwhore + Arkaik / Petit campus - Montreal / 04/10/2010 (Report)

The Black Dahlia Murder + Goatwhore + Arkaik, le 04/10/2010, lieu : Petit campus - Montreal - report du concert | COREandCO

Les Reports The Black Dahlia Murder
The Black Dahlia Murder

Les Reports Goatwhore
Goatwhore

Les Reports Arkaik
Arkaik

Les concerts s'enchainent à une allure impressionnante sur Montreal. Il est possible de manger du gros son plusieurs fois par semaine si l'on est un amateur hardcore du headbang et/ou du mosh. Aujourd'hui, lundi 4 octobre, ce sont les joyeux lurons de Black Dahlia Murder qui viennent briser de la nuque dans la capitale américaine du Metal (ce n'est pas moi qui l'ai dit...). C'est dans la salle du petit campus, annexe du cafe campus, que le groupe viendra chauffer la foule. Ce soir, ce n'est pas une énième soirée étudiante sac à vin qui animera la salle, mais bien des riffs de tueurs et des blasts à tire larigot.

J'arrive pendant le set de Arkaik, premier groupe du plateau complétant cette tournée. Des mecs plutôt jeunes qui distillent un death metal technique sans concession, qui maitrisent bien leur instrument et enchainent les plans brutaux et complexes. ça joue vraiment bien, même si ça n'est pas vraiment ma came. Les gratteux sont assez impressionnant et le batteur respecte à la lettre son professeur monsieur métronome tout en frappant comme une mule. J'ai beaucoup de mal avec la voix caverneuse et rugueuse du frontman, mais le public pour le moment un peu clairsemé accueille chaleureusement les américains. Bonne entame pour Arkaik.

Le second groupe à suivre se nomme Goatwhore (charmant, ça plairait beaucoup à Madame Boutin). Apparemment connu en Amérique du Nord, je découvre complétement le combo et ses gaillards pas vraiment sorti du catéchisme. Au menu, metal trashy et punk, teinté de black metal et d'influences old school. ça fait vraiment plaisir de voir un groupe avec une identité, des riffs vraiment frais, rapides et gras. On ressent toutes les influences du groupe qui semble avoir zappé les années 90 et 2000. C'est pas plus mal, sachant que Goatwhore a réussi à se créer un univers, avec des chansons prenantes et variées. Le melting pot de tous des styles passe vraiment bien, notamment avec le coté headbang old school des gratteux, et la grosse voix death à la cannibal corpse du charismatique frontman. Une belle découverte...

Enfin débarque le groupe attendu par toute l'audience (un peu plus variée et âgée qu'à l'accoutumée), les trasheux bisounours de Black Dahlia Murder...Gros accueil de la part du public, sourires jusqu'aux oreilles pour TOUS les musiciens, un Trevor surexcité et on commence direct par "Necropolis". Son nickel, bras et cheveux qui bougent dans tous les sens et un frontman en excellent chauffeur de salle, c'est un sacré set qui s'annonce là. L'attitude déjantée des zicos n'empêche pas de jouer les morceaux piochant dans toute la discographie du groupe à la perfection. Je reste quand même bloqué sur Trevor, énormissine chanteur qui traverse la scène de droite à gauche en gesticulant les bras sans arrêt. Tous les premiers rangs suivent et les hits ("Black Valor", "What a horrible night to have a curse", le cultissime "Miasma"...) font mouche et tout le set ne baissera pas en intensité. Le groupe envoie tout ce qu'il peut du début à la fin du show. Une fan, après avoir slammé, viendra sauter sur le dos de Trevor qui exécutera tout le morceau avec la donzelle sur ses épaules. Classe et fun. Le frontman déclarera que c'est la première fois que ça lui arrive que c'était "fuckin' awesome". Les 5 enfants terribles de la nouvelle scène trash/death se permettent quelques blagues ensemble entre les morceaux, ils peuvent vraiment se le permettre, tant leur attitude simpliste égaye l'assemblée. C'est une des rares fois ou je peux voir un groupe jouant une musique si extrême (oui je sais doucement sur les mots, ce n'est que TBDM...) répandre une si bonne humeur dans la fosse. ça sera donc une heure sans concession, une heure de fun, de musique foutrement bien executée, orchestrée par un des frontmen les plus charismatiques de la scène brutale. Chapeau les mecs, ne changez rien...
photo de Kurton
le 02/11/2010

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

carpathian - Isolation

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016