101010 - 101010

101010 - "101010"
chronique 101010 - 101010

Chez CoreandCo, on n'est pas chez Synthspiria; n'empêche que le webzine à la rédaction la plus sexy du Net laisse suffisamment de liberté à ses chroniqueurs pour leur permettre de parler d'à peu près tous les disques qu'ils souhaitent. C'est le cas par exemple de ce premier album éponyme de 101010 (42 en décimal, tiens tiens...). La frontière entre musique électronique et Metal n'a jamais été aussi poreuse, ce qui permet à des projets tels que celui-ci de voir le jour. On retrouve donc ici des têtes connues du metalleux : un guitariste de Monolithe ainsi que le bassiste et le claviériste de Aching Beauty.

 

Ce premier opus, instrumental (sauf la dernière piste et sa voix vocoderisée), rend hommage à dix scientifiques, pas forcément les plus célèbres, qui ont marqué l'histoire et qui ont, en leur temps, été opprimés, de Rosalind Franklin à Alan Turing. Même si l'auditeur a clairement affaire à un album de musique électronique, la batterie est résolument Rock, et le duo basse / guitare n'est pas en reste. Ces derniers, en grande majorité, sont issus de la scène Indus, certains riffs ne dépareilleraient pas chez Oomph! ou Rammstein ("Giordano Brun").

 

De par le fait, les rythmiques ne sont pas particulièrement dancefloor-compatibles (hormis celles de "Marie Curie" et de "Rosalind Franklin") mais le groupe se distingue par un sens mélodique affûté (qui n'est pas sans le rappeler celui de Volkor X) et une recherche approfondie au niveau des sons des synthés, ce qui rend chaque piste différente de la précédente, tout en gardant une certaine unité. Il faut saluer là le travail de Grégory Erb, chargé du mix et du mastering. Chaque titre possède également son petit "plus" qui apporte au disque richesse et variété : un final inspiré de la musique concrète pour "Caroline Herschel", des sursauts simulant un fichier audio endommagé ("Alan Turing"), du chant sur "Rosalind Franklin" ou une compo 100% Darkwave ("Léon Theremin").

 

101010 est un album qui montre un groupe, né comme un projet parallèle, déjà en pleine maitrise de son style, tant au niveau du son que de la composition, et qui dans un même temps, donne le sentiment de n'avoir pas tout dit et d'en avoir gardé sous le disque dur.

 

« Pour les privilégiés, l'égalité sonne comme une oppression. »

photo de Xuaterc
le 18/07/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019