Airbourne - Boneshaker

Chronique CD album (32:00)

chronique Airbourne - Boneshaker

Bon OK, je n'ai pas tout suivi de la disco d'Airbourne... Les 2 premiers albums m'avaient mis sur le derrière, puis Black Dog Barking m'avait un peu déçu. Après j'ai raté la suite des événements, dont l'album Breakin' Outta Hell.

 

Autant le dire tout de suite: malgré l'arrivée d'un nouveau guitariste dans les rangs du groupe des frères O'Keeffe en la personne de Matthew « Harri » Harrison, rien n'a vraiment changé. Ou plutôt si: on est revenu à ce que j'aime sur les 2 premiers albums, ce mélange d'AC/DC et de folie.

 

Après un début lent, typique d'AC/DC, « Boneshaker » devient un heavy rock mid tempo heurté, que l'on aurait pu trouver sur Back In Black. « Burnout The Nitro » est un très énergique et rapide hard boogie, et « This Is Our City » est lent et heurté: une pure invitation au headbang ! Tout comme « Sex To Go », mid tempo avec de bons gros chœurs. « Backseat Boogie » revient à du hard boogie rapide. Rapide aussi le heavy rock de « Blood In The Water », avec son refrain speedé à gros chœurs et le chant presque hystérique de Joel. « She Gives Me Hell » fait penser au AC/DC moderne avec sa basse bien en avant. « Switchblade Angel » est un morceau rapide qui claque, avec une fois encore des chœurs... Après une intro sous forme d'appel téléphonique, « Weapon Of War » donne dans un heavy rock lent et très lourd, qui « accélère » vers un mid tempo tout en gardant un refrain lent. On finit en beauté avec un « Rock ‘N’ Roll For Life » speedé qui claque dans la gueule (avec un côté « Let there be rock » en plus énervé) : assurément un futur classique du groupe en concert.

 

Airbourne continue de perpétuer une tradition de hard/heavy rock à la AC/DC en y remettant cette fois-ci le coup de nerfs et de folie qui a pu manquer par le passé... Rien de vraiment nouveau à l'horizon, mais ce n'est pas de la nouveauté que l'on attend de ce genre de groupes mais des morceaux qui donnent envie de bouger et de sauter partout. Et de ce côté-là, mission 100% assurée ! De plus le groupe a l'intelligence de ne pas en faire trop avec ses quelques 32 minutes.

 

Boneshaker est disponible en CD cristal, CD digipak et vinyle (noir, ivoire, rouge dans bleu, splatter...)

photo de Papy Cyril
le 23/10/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019