Already salted - Big moustache

Already salted - "Big moustache"
chronique Already salted - Big moustache

S'appeler Already salted avec un ep nommé Big moustache quand on est français et qu'on chante en français peut paraitre un peu contradictoire ! Et à l'heure où l'on défend la francophonie face aux anglicismes, il faut savoir se porter en étendard et combattre chaque détail...

Peut-être les membres du groupe souffrent-ils d'une folliculophilie patente ou alors tournent-ils à la dérision un symbole éternel de la virilité... ?

La 2nde hypothèse semble être la plus juste, puisque la dérision et l'humour sont les principales motivations du groupe. Avec des paroles pour le moins directes et lubriques sur "Le démon m'habite..." ou "Le branleur masqué", sorte d'ode à la fénéantise. Donc point de poésie mais de l'efficacité mise en valeur par un chanteur qui sait correctement articulé, rendant chaque mot comprehensible et, au fil des écoutes, quelques paroles sortiront facilement de nos bouches.

Ce point étant bien géré, on est en droit d'attendre que les instruments suivent...

Là, le groupe s'essaye au mix métal, punk, rock puissant et quelques influences stoner... Dans chaque titre on a droit à une grosse guitare, une référence à l'alcool et un refrain qui tente d'être fédérateur.

 

Bref, dans les termes il y a tout pour faire un sérieux "Ramdam"/"Réseau-nance" (= buzz) sans faire preuve de grande subtilité...Et alors ? Si nous étions des personnes particulièrement fines nous n'adhèrerions pas à l'idée de cette phrase issue de "Je danserai nu sur vos cendres" : "Une canette de bière, le sourire aux lèvres" ? D'ailleurs cette chanson est intéressante pour ses passages aux rythmiques punk et une belle basse lourde qui fait trembler l'ensemble de l'appareil digestif. Il y a aussi "Rock'n'roll vitriol" qui rappelle cette rime avec cet "alcool" (encore!) mais qui se révèle presque un hymne si l'on tend l'oreille ! Une musique entre Motörhead (le concept du "big poireau" à la place de la "big moustache" pour la prochain prod' ?), Queens of the stone age, et AC/DC en plus lourd. Toujours entre le sérieux musical et la parodie parolière...

 

Aucune évolution depuis Enculés!!! ou A vendre... Il y a quand même une amélioration au niveau de la production qui n'est pas des plus parfaites mais largement suffisante pour que chaque instrument nous parvienne. On passe quand même un moment rock'n'roll plutôt sympa, distrayant même (sauf pour les SxE qui entre les réflexions sexuelles et les références aux beuveries se sentiront bien hors du coup), c'est déjà pas mal non ? Je vous laisse en juger par vous-même et n'hésitez pas à faire part de vos impressions histoire de créer un "cacoforum" autour de cet ep...

photo de Tookie
le 07/05/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements