Ancient Emblem - Under The Last Eclipse

Chronique K7

chronique Ancient Emblem - Under The Last Eclipse

On ne va pas cracher sur deux titres d'Ancient Emblem, là, pour s’égayer la soirée.

Allez hop, on se sert une coupette et on sacrifie sa femme pour une simple dispute car Txusan (Destierro) n'est toujours pas prêt à changer sa fourche d'épaule.

Il titille encore le Diable par la queue, avec son Blackened Crust épais et intense.

Les 7 minutes et des bananes de "Shelter" nous passent dessus de leur puissance et de leur groove digne du Ragnarök. Pétri de sombres mélodies plus noires que le petit phacochère satanique qui sommeille en chacun de nous, "Shelter" saccade aussi en mode Crust des Ténèbres. Voilà toujours le petit plus du groupe : brailler dans les narines des Beumeux et gueuler dans les oreilles des Punks.

 

Satan m'habite soudain aussi quand "Dusk", un peu frère jumeau consanguin du premier titre, pause son sabbat perso. Une anicroche qui rend finalement les deux titres peu différentiables.

 

En l’état, rien de très dommageable. Car Ancient Emblem étale toujours une passion assez personnelle pour un genre, qui, sur les origines et l'intransigeance, se rapprochent des grumeaux de mes pouilleux cloutés préférés.

photo de Crom-Cruach
le 30/03/2018

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019