Appollonia - Blank solstice

Chronique CD album (41:55)

chronique Appollonia - Blank solstice
Joie dans les foyers, seulement 1 an après l'excellent "Among wolves", les bordelais d'Appollonia nous reviennent en fanfare sur le tout récent label angevin Maximum Douglas Records (Pretty Mary Dies, Kilo), avec ce "Blank solstice".

A première vue, pas de grand revirement musical au démarrage de "To nameless sons". Mais des riffs de gratte toujours aussi accrocheurs, et une voix hurlée à souhait par dessus.
Post-hardcore, oui, assurément ; quoi que ? Même si le groupe joue globalement dans cette cour (pour faire simple), avec les classiques passages lents/mélodiques qui s'enchainent sur des plus lourds au bout de plusieurs minutes, les bordelais savent varier les plaisirs, avec des passages limite pop sur les moments calmes ("My closest foe" déjà présente sur leur première démo, "Chalk outlines"), ou encore ces titres beaucoup trop rapides pour être estampillés simplement post-hxc. Encore une fois, on peut penser aux Time to burn pourquoi pas, même si Appollonia va plus loin dans les mélodies et les variations rythmiques.

Le son est encore nickel (enregistré par Franck Huesco), même si j'avoue ne pas être totalement fan du son de la caisse claire. Pour le reste rien à dire, on entends plus la basse que sur le précédent ; par contre, celle-ci se contente encore souvent de suivre le guitares. Dommage, peut-être qu'une utilisation en variation de riffs apporterait un plus indéniable au tout.
Pour continuer dans les reproches, parlons un peu de l'artwork : heu, Jüül, tu nous a fait quoi là ? Désolé mais je n'accroche pas du tout.

Allez, le paragraphe "oui mais" terminé, revenons sur les bons (excellents ?) points : Appollonia balance des riffs de malade ("acrobat", "To nameless sons", etc...), la batterie sait rester sobre quand il le faut, et la voix hurlée (hardcore style) est parfaite sur le tout. Il serait vraiment, mais alors vraiment dommage de passer à côté de ce petit brûlot sorti hier chez MDR : ce n'est pas pour rien qu'ils sont notre groupe du mois de novembre !
photo de Pidji
le 04/11/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Jenx - Fuseless
Chronique

Jenx - Fuseless

Le 15/02/2007

Pomegranate Tiger - Entities