Arcana Kings - Lions as Ravens

Chronique CD album (31:00)

chronique Arcana Kings - Lions as Ravens

« It's a long way to the top (if you wanna rock'n'roll) » chantait Bon Scott avant de jouer de la cornemuse... Love/Hate sur son premier album, Black Out in Red Room avait le tubesque nawakesque disco hard rock, « Why do you think they call it dope » avec basse slappe et cornemuse (morceau qui devrait faire frétiller tous les lapins jaunes de CoreAndCo)... L'instrument est également cher à Jonathan Davies de Korn (« Faget » ou « Shoots And Ladders »...) et à bon nombre de groupes de folk metal (histo ou pas ça dépend...). Eh bien Arcana Kings est proche d'un AC/DC moderne mais qui met plein de cornemuse presque partout, même si c'est réducteur comme définition comme on va le voir...

 

Du hard rock, on en a pas mal sur le début du disque qui commence avec l'urgent « Drowning » (pas de cornemuse encore), le heavy rock mid tempo « Friend Of Mine » avec cornemuse et chœurs, le clinquant mais dynamique et à headbang (et à cornemuse aussi) « Here We Go » ou l'ultra dynamique « Unbreakable » (avec son cornemuseur toujours en action)... Mais la seconde partie de l'album change son fusil sa cornemuse d'épaule... « Mother » est une ballade poppy (sans cornemuse), « Headful Of Devil » malgré ses guitares acoustiques verse plutôt du côté du metal assez moderne (le piper est là)... le côté pop revient sur le pop punk dynamique « Fight » avec son refrain et ses « hey ! » efficaces sur la fin que l'on reprend machinalement en chœurs avec le groupe. « Modern Man » est un rock un peu pop (pas de biniou ici) et le disque se termine sur un « Run Runaway » enjoué, en dialogue entre le chant principal et les chœurs qui lui répondent, avec un gros côté folk celtique (la cornemuse est bien évidemment là).

 

Lions as Ravens est un album dynamique et fun, même si j'en préfère largement la premier partie, pas de gros ratage ici, juste une musique que l'on écoute pour le plaisir d'agiter ses cheveux (si l'on en a) ou d'enfin pratiquer la cornemuse en dehors du bagad de sa ville ! Pas indispensable mais plaisant !

 

Lions as Ravens est disponible en CD.

photo de Papy Cyril
le 16/10/2019

3 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 16/10/2019 à 15:39:41

J'écoute ton Love/Hate dès que j'ai atteint mon clapier !

papy_cyril

papy_cyril le 16/10/2019 à 16:58:37

tu n'aimeras peut-être pas tout, mais je parie que ce morceau va te plaire!

cglaume

cglaume le 16/10/2019 à 17:57:22

Pas fan du refrain plein de Who-oh typiques, par contre tout le reste c'est d'la bombe (forcément avec cette basse !!!)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019