Artery - Avoid the unknown

Artery - "Avoid the unknown"
chronique Artery - Avoid the unknown

Je vous présente Artery, groupe français et "groupe diesel".

Venant en aux faits. Artery, originaire d'Angoulême, sort son premier album avec "Avoid the unknown" qui a bien eu du mal à démarrer avant d'éveiller mon interêt.

 

Non que "Avoid the unknown" qui est aussi le titre de la première piste ne soit pas une chanson engageante mais il n'y a pas de quoi faire "trembler une braguette"...De même pour "Earth" qui suit. Le problème tient dans une production un peu faiblarde, qui si on veut voir les choses du bon côté, sonne old-school...

Si on veut les voir du mien on sent que l'enregistrement est fait en concordance avec le droit de découvert bancaire des musiciens.

Il n'empêche que les auditeurs les plus facilement contentés trouveront rapidement leur bonheur avec des riffs bien efficaces, qui hachent et avec des rythmiques comme le thrash sait nous en offrir.

De plus si une guitare nous propose un bon riff de base, l'autre guitariste parcoure son manche de bout en bout avec des solos aussi rapides que techniques.

 

Une fois arrivé à la troisième piste on pourrait déchanter, "Justice has to be done" n'est vraiment pas exceptionnel...

Puis, le déclic "Tears" sonne thrash, heavy, mélo et relance la machine avec des ingrédients américano-scandinaves...

Cette même machine s'emballe sur "Faith" pour ne plus s'arrêter.

 

L'ennui est que si l'on a un peu de compassion pour le chanteur (hurleur ?), si l'on tend à l'imiter, on attrape vite mal à la gorge.

Hargneux, agressif il est aussi tristement monocorde et certains cris ressemblent parfois à ceux d'un imprudent glissant d'une falaise. Il n'empêche qu'il va plutôt bien avec le genre, excepté sur "Protect the earth" qui a au moins le mérite de nous surprendre sur ce point.

 

Mais, plus on avance dans cet album plus on s'attache à ce groupe qui nous offre une produit perimé en matière d'originalité mais encore trés goutu ("Demons are back" qui a un aura diabolique jusque dans le solo!).

Un album qui fonctionne donc au diesel, qui est loin d'être parfait mais un album de métal comme on peut l'aimer : technique, concis, agressif et une multitude d'adjectifs que vous trouverez sans doute dans d'autres chroniques.

 

Le genre de groupe qui n'a sans doute jamais entendu parler du néo-métal, du metalcore etc. et qui a vu le temps s'arrêter en 1994. La clotûre sur "No blood artery" nous convaincra définitivement que cette réanimation du passé est une bonne initiative...à saluer par l'achat du CD.

photo de Tookie
le 25/02/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

B!as - This Is Our First (EP) Hippy
Arkan - Kelem
Chronique

Arkan - Kelem

Le 29/03/2017