Ashenspire - Speak Not Of The Laudanum Quandary

Ashenspire - "Speak Not Of The Laudanum Quandary"
chronique Ashenspire - Speak Not Of The Laudanum Quandary

Débarquant de nulle part, ou plus précisément de Glasgow en Écosse, Ashenspire se présente à nos oreille avec un premier album ambitieux, dont la mise en son a été confiée à des noms connus qui ont travaillé avec Sunn O))) et Esoteric. La production est du coup plutôt bonne avec des guitares un peu sèches et manquant légèrement de profondeur, mais cela permet de laisser de la place pour la basse et le violon.

 

Dès les premières mesures, l'influence principale est nette: leurs compatriotes de A Forest Of Stars, même type de riffs, même mélodie de violon, même vocaux déchirés maniérés. Les choses sont moins nettes sur le second morceau, dont la structure et la progression n'est pas sans rappeler Primordial. De ces deux groupes, les anglais partagent un sens aigu de la théâtralité en proposant musique forte en émotions et contrastes, très visuelle. On peut également ressentir un petit côté Vulture Industries, dans leur capacité à manier le grand guignol sans sombrer dans le ridicule. Mais sa musique reste très britannique, jouée avec classe, raffinement et détachement.

 

Malgré tout, l'impression d'écouter un album de A Forest Of Stars composé entre The Corpse of Rebirth et Opportunistic Thieves of Spring ne quitte pas l'auditeur, en dépit des nombreuses qualités d'Ashenspire et sa volonté de bien faire. Mais qui dit premier album dit presque assurément erreurs de jeunesse, alors ne faisons pas la fine bouche, et sachons goûter cette œuvre riche en qualités et bons moments.

photo de Xuaterc
le 26/01/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Strange Days - Sisyphe
Klone - All Seeing Eye