Atta - //

Chronique mp3

chronique Atta - //

M'étais déjà penché sur le cas des Autrichiens dans feu Hard Rock Magazine pour leur première sortie de 2014. Une belle claque que ce fut, à la fois furieuse et bien personnelle.

 

Avec ce second tir de barrage, le groupe ne stagne pas. En effet, la formule évolue (logique là) et se complexifie quelque peu, en se ralentissant aussi.

Bon, c'est pas super évidemment à l'écoute du titre d'intromission tout debout sur la férocité décérébrée." Kausalität Von Gluck" constitue ainsi une parfaite ouverture, soufflant, le feu et le noir, la cendre et l'atome fragmenté.

La force des Germains est donc dans la variable bruit, qui répond à un magnifique équation :

 

P(outrage de fesses) = R(age)2 + [S(on qui arrache) X Exécution style]

 

Einstein approuverait.

 

Si vous êtes un gros nul en maths, comme moi, il n'y a aucune problème : il vous suffit d’ouvrir vos esgourdes.

Ainsi, on se rend compte qu'Atta parcourt un spectre assez large, du Crust braillard aux morceaux lourds, pétri de mauvaises graines, sans qu'aucun soupçon de larmoiement pitoyable ne vienne entacher l'entreprise de sape.

Vos nerfs seront alors mis à rudes épreuves, pendant ses six morceaux pas fatalement surprenants mais qui force le respect. Les blasts de deatheux(-ers) berceront vos tendances psychopathes, marinant parfois dans un marécage bien épais où vous perdrez vos bottes en caoutchouc « La Reine Des Neiges » , aspirées par un mélange d'eau stagnante et de matières corporelles en décomposition. Bon je m'emballe sur les métaphores et la longueur des phrases (Vous pouvez cependant reprendre votre respiration au milieu si vous voulez mais c'est vous qui choisissez selon votre humeur du moment et si vous avez suffisamment de souffle ou pas).

Ainsi, pas de quoi esclaffer Olaf. Seuls les parents d'un gobelin femelle comprendront.

 

Le Crust, malgré les poncifs, n'est pas un genre forcément destiné à stagner. Quand un bon background est touillé avec une volonté de faire son propre truc, on accouche parfois d'un album à la fois riche et sans compromission.

photo de Crom-Cruach
le 19/08/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019