S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Avslut - "Deceptis"

Avslut - "Deceptis"
chronique Avslut - Deceptis
7/10 0

écouter "Martyrium"

Acheter Avslut Deceptis sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Black Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

01. Pestilens (04:24)
02. Förlorad (03:47)
03. Existensens skugga (05:28)
04. Legion (04:18)
05. Martyrium (04:43)
06. Deceptis (03:52)
07. Evigt mörker (04:40)
08. Terra Mater (05:02)
09. Avslut (07:08)

 

Label : 

Osmose Productions

groupe Avslut
Avslut

Chroniques :

Deceptis (2017)
Dans le même style :
Uhl + Karcavul - Cancer Au Presbytère - Split K7

Et toi ! L'autre là-bas au fond, on te voit hein !

Toi le fan de Nordjevel, Valkyrja, Naglfar et de Dark Funeral surtout. Ne te cache pas. N'ai pas honte d'aimer le BM à la sauce suédoise tradi (oui Nordjevel est norvégien mais fait du swedish BM, zuteuh.)

Car Avslut porte encore fièrement le flambeau du blizzard de Stockholm, oui je sais ça fait bizarre.

Blizzard... flambeau. Bref.

 

Le groupe est jeune (à peine deux ans : il ne s'essuie donc pas encore les fesses tout seul) mais ses membres ont officié ailleurs. Pas étonnant, étant donné la maîtrise technique de la plaque. Un doigté modeste mais impeccable qui permet de varier le tempo tout au long des neufs compos.

Féroce dès son morceau d'intro mais aussi mélodique sur ses leads glaciaux, Deceptis ne se perd en conjoncture atmosphérique même si le fond de l'air demeure bien épais. Ainsi le suédois utilisé exclusivement pour les vocaux apporte l'indispensable touche barbare. Surtout quand le chant principal est soutenu par de discrets chœurs caverneux ("Existensens Skugga" et le redoutable "Martyrium").

Tout ceci motive donc bien notre corps caverneux à nous et si on se dit que le lieu n'est pas propice à l'expérimentation, Avslut nous tient bien en haleine en soufflant l'ouragan de la cohérence absolue. On blastouille de façon bien sanglante alors, ça trémolote comme les grands et on sait aussi calmer la Course à la Mort, comme déjà dit. Le puissant "Förlorad" apparaît ainsi comme un concentré de savoir faire : efficacité & crédibilité.

On peine pourtant à trouver un morceau qui sort vraiment la tête du lot tellement chacun révèle ses qualités. Pour une fois une certaine uniformité ne nuit pas à la chose. Certains trouveront bien la prod trop clean et il n’auront pas tort. Voilà peut-être ce qu'on peut reprocher aux gaziers.

 

Classique mais caustique, Deceptis possède un bon potentiel de maléfices et est à même de tâcher le slip de tout amateur de BM rapide et racé.

photo de Crom-Cruach
le 03/09/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Karv Du - Duality of spirit and matter

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018