Axis Of Despair - Contempt Of Man

Axis Of Despair - "Contempt Of Man"
chronique Axis Of Despair - Contempt Of Man

Quand il voit le nom d'Anders Jakobson, batteur des cultissimes Nasum, tout amateur de Grind frétille de la queue. Bon les métaphores canines, c'est à éviter, okay.

Quand le dit batteur est rejoint par deux Coldworker (Bon Death Grind splitté et formé par Jakobson lui-même à la mort de Mieszko Talarczyk), et un Livet Som Insats (grind de maboule), on se dit alors que ça risque de démonter son poney mort. L'équitation passe mieux.

Bingo et rototo clodo.

Formé en 2013, Axis Of Despair débute sa première véritable plaque là, avec une envie d'en découdre assez bluffante. La mission qu'on acceptée les Suédois est de vomir la race humaine en une touffe plus de 30 minutes.

A peine la mèche allumée, "Värdelös" dresse donc un mur opaque de son sauvage à une vitesse requise pour la scène. #Toutafon donc. Cette haine d'Homo sapiens sapiens se cristallise en premier lieu en un chant que ne renierait pas Barney Greenway. Sans paillette, à l'image de l'ensemble du bouzin : ça décalque sévère. Ainsi la prod ne fait pas de chichi non plus. Rugueuse mais pas trop, elle transpire l'expérience de mecs se nourrissant d'agressivité et buvant du fiel.

 

Fan de Rotten Sound, lève-toi et remue ton boule. Moove your feet to the rhythm of the beat... biaaaaatch.

 

Ici, chaque note, break ou riff est fait pour percuter la victime (l'auditeur) et être mille fois plus violent qu'Alexandre Benalla jouant au kisdé. Mais le côté chien fou atteint de la rage inhérent à certaines formations est mis de côté. Je m'explique. Et il n'y aura pas de commission parlementaire menant l'enquête. Soyez attentifs.

Oui Contempt For Man distribue généreusement les tartes. Mais chacune d'elle est redoutablement chemisée en full metal jacket, allant chercher dans le Death ici (l'intro de "The Wolven Law"), la générosité Crust ("Pre-Emptive Nuclear Strike" et son refrain en béton) et la férocité Punk HxC partout ailleurs.

 

Concis, précis et ultra féroce, Contempt For Man est le rejeton totalement abouti de mecs qui ne se bercent plus d'illusion mais qui ne lâchent pas le morceau.

Mission remplie mon Capitaine

photo de Crom-Cruach
le 06/11/2018

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 06/11/2018 à 11:24:18

Rototo Clodo ? Carrément ?

:D

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Gorod - octobre 2018
The Capaces - Rawness