Barb Wire Dolls - Slit

Chronique CD album

chronique Barb Wire Dolls - Slit

Il est idiot de nier que la popularité des Grecs de Barb Wire Dolls est imputable, en partie, au physique de sa chanteuse Isis, sorte de Nancy Spungen, aussi vulgaire mais bien plus sexy.

En oubliant évidemment les litres de sueur qu'elle perd sur les planches, malgré le peu de vêtements qu'elle porte. Plus facile de crier à la pétasserie plutôt que de creuser un minimum les apparences...

 

Comme il est parfaitement crétin de réduire le groupe à ce seul argument marketing, également.

 

Le nom du combo expatrié à L.A. renvoie pourtant directement à un film de sexploitation de Jess Franco réalisé en 1976 : Barbed Wire Dolls.

 Le côté racoleur et graveleux est donc parfaitement assumé. Et alors ? Iggy a montré son cul. Perso, préfère celui d'Isis Queen.

 

MAIS le propos de la galette est rockabloc dans le fond et la forme. Slit (« fente ») est donc une plaque de keupon à l'ancienne.

Ce titre rappelle forcément aussi The Slits, le groupe londonien formé en 76.

 

Après un coup d’essai pop-punk autoproduit en 2011, arrive Slit (produit par Steve Albini, le malin) comme un hommage à la fois au Punk 77 et au grunge des 90's. Celui qui balancera son tampax dans les premiers rangs. Vous savez ? Non ? Vous êtes trop jeunes alors. Le clip du titre "Revolution" est ainsi un clin d’œil de mauvais goût évident. Pour moi au moins.

Avec, la pochette, classe comme celle d'un vieux Nashville Pussy, on sait encore où on met la gaule.

 

Mélange de Ramones, de Hard baveux et de rock lourdingue, Slit se berce de guitares grossières et d'énergie électrique faisant cracher l'ampli à lampes. "Revolution", déjà évoqué plus haut, envoie donc le bordel, en guise d'ouverture, crépitant de senteurs de mauvaises bières et de strings mal lavés. Isis en fait trop, évidemment, miaulant ou hurlant ses "Shut Up Slut". Mais elle s’érige en leader absolue de part son énergie de chaque instant. Une façon comme une autre de nous faire aimer les collants léopards troués.

 

Alors Slit est-il un album de revival ? Une Great Rock'N Roll Swindle ?

Que voilà deux questions trop passionnantes...

 

 

photo de Crom-Cruach
le 16/11/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021