Befouled - Refuse to rot

chronique Befouled - Refuse to rot

Befouled refuse to rot.
Refuse d'être original aussi.
Parce que les Norvégiens (enfin, le duo derrière le projet se mue en quintet une fois sur scène) sont bien gentils, mais leur came, on la voit venir comme les Allemands par les Ardennes en 40.

 

Alors certes, l'intro est pèpère, la seconde piste enchaîne sur un mid-tempo avec un riff haché qui semblent annoncer un album qui va dérouler tranquille...

Mais que nenni mon bon metalleux. La suite est death. D'un classicisme presqu'irritant, Befouled récitant une partition déjà lue et relue...

...sur laquelle on ne rechigne pas de secouer la tête.


Parce qu'elle est là la force de Befouled : c'est peut-être hyper-convenu, c'en est même cliché jusque dans le baptême des titres ("Pulverize", "Rest in pieces"), le job est fait à la perfection.

On se prend au rythme qui va crescendo jusqu'au 4ème titre, mais qui ne retombe jamais.
Les riffs bien lourds, la voix bien grassouillette, la bonne vieille basse qui sonne comme toute bonne vieille basse doit sonner dans ce genre d'album, la batterie qui tabasse avec la force de 5 CRS sur un étudiant famélique : tout y est, tout est prévu...

...Et tout est carré : pas un poil ne dépasse, pas un pet qui part de côté. Il aurait pu y avoir un peu plus de rondeur, de chaleur, de patate, mais peu importe : ce disque fait le job sans le moindre artifice ce qui lui confère le statut d'album "Bien mais pas top mais qui entretient ma hernie cervicale quand même".

photo de Tookie
le 05/07/2018

4 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/07/2018 à 18:26:09

Roololo comment c'est bien nul ton Swedeath Norvégien là mon Touktouk: un batteur qui a pris deux leçons chez les Béru (et qui a séché les autres), un chant un peu Metalporc sur les borcs, des riffs qu'on ne distingue pas du tout, noyés dans la HM-2... Ah Ah Ah.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 05/07/2018 à 18:32:11

Et la pochette ? Trouvée dans une poub de crusty brésilien après avoir fait 3 OD à la colle à rustine. Y'a vraiment que nous pour chroniquer ce genre de trucs: on est les Bernie des wezbine en fait.

Tookie

Tookie le 05/07/2018 à 19:11:07

Rhoooo mais quel ronchon, après qques jours de vacances tu seras plus jouasse. C'est pas du grand art mais ça passe.
Le chant "metalporc" ? Nooooooooooooonnnnnnn mais où ?
La pochette est dégueulasse, nous sommes d'accord, mais ce constat venant d'un fan de crust, je ne suis pas certain que cela soit une remarque recevable. XD

pidji

pidji le 06/07/2018 à 07:03:44

hahaha "c'est l'hopital qui..."

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Farflung - 5
Chronique

Farflung - 5

Le 20/08/2016

Caliban - The Undying Darkness