Bellafea - Cavalcade

Bellafea - "Cavalcade"
chronique Bellafea - Cavalcade

Construit sur un paradoxe, Bella(beau)fea(laid) est, non pas comme leur nom pourrait le laisser croire, un trio américain, originaire précisément de Chapell Hill, Californie, qui signent avec ce « Cavalcade », leur troisième parution mais leur premier Long Play , et leur premier album sorti sous l'égide de Southern Records. Le nom de cet album n'a pas été choisi par hasard, puisque cavalcade se veut être un rassemblement sincère de musiciens passionnés avec qui les auteurs partagent une même passion, on retrouve donc John Darnielle de Mountain Goat, Dave Laney de Milemarker et Challenger mais aussi Brad Land (Goat, Pilgrims et Upon The Earth) ,Le trio se transforme donc en sextet le temps d'un album, avec toujours derrière le micro la douce et singulière voix de Heather McEntire .Enfourchons donc notre fier destrier et partons sur cette cavalcade fougueuse qui nous fait découvrir au fil de ces 9 titres un combo simple et sincère. Composé de l'orthodoxe batterie/ basse / guitare / voix, le trio ne fait pas dans la fioriture et se concentre sur le noyau dur de l'acoustique avec dévotion. Leur post rock éloquent débordant souvent sur des styles plus agressifs et décousus est gorgé de mélodies tantôt endiablées tantôt langoureuses et l'organe vocale de Heather agit comme un magnétiseur séduisant, épaulé par ces instrumentales envoutantes et déroutantes, celles ci se retrouvent parfois consolidées aussi de violons énigmatiques ne rendant que plus difficile la invulnérabilité aux sons émanant de cette cavalcade. Au cours de ces neuf titres Bellafea vous montrera ses différentes facettes , et bien que la part belle soit faite à la mélodie, cet album intègre sa part d'insoumission musicale, nous balançant de grand coup d'accords dissonants et de batteries convulsantes, le groupe nous démontre son originalité intimement lié à une attraction irréfutable. Le tout est très convaincant et la sincérité dans laquelle est né cet album peut être difficilement remis en question, il suffit d'écouter « Depart » ou «  Telling The Hour » pour en être persuadé, mais tout l'album témoigne de cette passion, sur des tons différents, plus ou moins graves, structurés, contestataire , mais toujours aussi impliqué. Avec ces sons de guitares très bruts et clairs comme du cristal Bellafea laisse transparaitre son âme à nue sans artifice ni fioriture, simplement nos trois musiciens, leurs instruments, leurs pensées profondes et vous. Bref vous l'aurez compris cette cavalcade ne sera pas une balade innocente et ennuyante en poney autour du square du quartier , mais plutôt une chevauchée intense à dos de pur sang Californiens.

photo de Biflam
le 31/12/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Livstid + Khmer - Split
Zozobra - Harmonic tremors