S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Black Motel Six - "Everything In Its Place"

Black Motel Six - "Everything In Its Place"
chronique Black Motel Six - Everything In Its Place
8/10 0

Acheter Black Motel Six Everything In Its Place sur Amazon

CD album CD album (38:00)

 

Style musical : 

Groove Metal/Metal Progressif/Metalcore

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

1. On My Wounds
2. Scream
3. Handful of Dust
4. F.Y.S.O.B.
5. Landslide Pt 1
6. Landslide Pt 2
7. Through a New Phase
8. Everything in Its Place
9. Gn’r
10. Shame on You

 

Label : 

Time To Kill Records
Dans le même style :
Between the Buried and Me - The Parallax: Hypersleep Dialogues

A l'heure de l'écriture de cette chronique, un mystère subsiste toujours: qui de Stone Sour ou de Five Finger Death Punch a le plus inspiré les italiens? Les paris restent ouverts, même si personnellement je dirais le 1er pour le chant et le second pour les compos (quoique plus prog' dans l'ensemble).

 

Cependant limiter leurs influences à ces deux noms comme c'est assez fréquent serait injuste pour le groupe. En creusant un peu plus on y trouve un côté Mudvayne, Down bien audible et de petites doses de Metalcore qui rendent les compos assez variées et accrochantes. Mais au fait, de qui on parle?

 

Black Motel Six s'est fondé en 2012 à Rome autour de Stefano Calabrese (Chant), pour sortir un premier EP similaire en 2013 sorti chez Revalve Records puis ce Everything in Its Place l'an dernier chez Time To Kill.

Depuis la sortie de l'EP à la prod' et aux compos soignées, on sentait que l'on tenait quelque chose et qu'on avait pas affaire à des débutants (BMS étant le 3eme voire 4eme projet de chaque membre de groupe).

 

Et pour le coup, les ritals reviennent avec un premier album qui n'a rien à envier à leurs références.

 

L'album s'ouvre sur un On My Wounds au refrain/breakdown Metalcore et aux compos très Down qui annonce la couleur: propre, efficace, fluide, avec un bon batteur peut être un peu trop mis en avant au mixage et laissant la basse un peu trop en retrait, tout comme F.Y.S.O.BGn’r, Shame on You et les deux Landslide.

 

Suit ensuite un Scream et Through a New Phase un peu moins biens même si toujours presque irréprochables techniquement, suivant une recette plus FFDP. Handful of Dust, Everything in Its Place rappellent de leur côtés que Stone Sour et Mudwayne ne sont jamais loin non plus.

 

Mais même si les références sont assez facilement identifiables, BMS ne tombe pas dans le piège de la copie conforme et propose un mix de tout ça avec en prime un meilleur chant que FFDP (les Landslide en jettent un max pour ça quand même) et des compos plus variées que Stone Sour (On My Wounds, Handful of Dust en particulier).

 

Un bon album en dehors de 2-3 titres un peu plus faibles, mais rien qui ne justifie que vous ne jetiez pas au moins une oreille à ce projet prometteur. 

 

Fans de Groove/Prog' ou tout simplement de bons projets à l'étiquette pas très claire dont l'intérêt dépassent les clips, à vous!

 

 

 

 

 

photo de Al Maazif
le 10/02/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

Interceptor Fest 2017 : 2 pass à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Cantharide - The butcher brown sessions (1st demo)

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SATYRICON + SUICIDAL ANGELS + FIGHT THE FIGHT à La Barakason à Rezé le 1er octobre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017