Blood I Bleed + Lycanthrophy - Split

Blood I Bleed + Lycanthrophy - "Split"
chronique Blood I Bleed + Lycanthrophy - Split

Si vous avez lu ma chro du dernier Massgrav, vous devez savoir que j'attendais ce split avec impatiente. Attente récompensée par l'achat de la version violette de ce split EP qui est donc un split 10' maxi 45tr. N'essayez pas de le lire en 33 tours comme le laisse suggérer le format 10', c'est un attrape couillon... Et le couillon, entre cette chro et la chaise, s'est fait avoir. Ça me semblait tellement évident de placer la courroie sur la petite poulie, que j'ai écouté les deux faces d'abord en 33 tours, tout en cherchant une inscription 45tr/m sur la pochette, le poster, la feuille des paroles ou le macaron central.

 

Oui je n'ai pas une excellente oreille, mais tout de même cette voix métallique, ces tempos pas très fastcore pour du Blood I Bleed, cette voix guère hargneuse pour la chanteuse de Lycanthrophy, et une vitesse d'exécution toujours trop lente pour du grindcore, ça me semblait grave che-lou... 

Après examen de la partie centrale vierge de tout sillon (où seules figurent les inscriptions des références de la co-prod Bones Brigade / T.V.G et l'adresse internet du presseur) je me décidais à réessayer en 45 tours. Ô miracle de la technique, avec cet entraînement le son qui sort de mes enceintes est bien plus conforme à mon attente : du bon gros grindcore toujours orienté fastcore à fond les gamelles et ultra hargneux pour Blood I Bleed, avec notamment le chanteur qui aboie autant qu'il gueule sa rage, pas de vocifération dégueulasse, simplement un bon chanteur de hardcore méga vénère et plein pot sur le débit en mode rage & haine. Côté musique ça va bien sûr très vite (surtout en 45 tours) ; vitesse de croisière à fond et accélération à fond puis re vitesse de croisière à fond ou fin du morceau. En tout cas batterie un poil épileptique pour un style de musique qui arrive souvent à se contenter du d-beat style. Je dis que j'aime surtout qu'on oublie les blast beats et que si un jour je meurs, je ne veux pas me réincarner en caisse claire chez Blood I Bleed. Les guitares c'est riffs tronçonneuses au pays du core dévasté par la vitesse.

 

Et Lycantrophy nous la joue un peu plus grindcore de furieux teinté de stop'n'go. Leur musique et plus massive que chez leurs potos de Blood I Bleed, les breaks ont bien tendance à t'écraser le groin quand c'est pas les coupures qui te laminent les cervicales. Leur son fait plus old-school, mais plus gros et bodybuildé, enfin pas de la gonflette, vous voyez les jeux de force brute ??? "Tu le voies le rondin ? Bah je vais te le coller dans la face sauce coup de mailluche taille général Sherman, on retire les échardes avec une pelle poclain ???"... Tu vois le genre ? Bah voila, c'est ça. Oui la musique et plus variée que celle de Blood I Bleed, mais le plaisir n'est pas le même non plus. Si on recherche la vitesse à tous prix chez les bataves, c'est de la brutalité primaire et des passages écrasants suivis par une déflagration que l'on retrouve avec joie et plaisir chez Lycanthrophy.

 

Achat ou pas Achat : Achat même si dans mon cas j'ai eu du mal à rentrer totalement dedans.

photo de Sepulturastaman
le 22/08/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019