Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Bloodiest - "Descent"

Bloodiest - "Descent"
chronique Bloodiest - Descent
8,5/10 0
Acheter Bloodiest Descent sur Amazon

CD album CD album (38:46)

 

Style musical : 

progressif, drone, Postcore

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

01. Fallen
02. Coh
03. Pastures
04. Dead Inside
05. Slave Rule
06. Obituary

 

Label : 

Relapse
Dans le même style :
Year Of No Light - Ausserwelt

Bruce Lamont est plus que productif en ce moment, et semble être l'artiste Chicagoan à la mode. Après l'énorme Of seismic consequence de Yakuza l'an dernier, le chanteur a récidivé avec un album solo (très) expérimental il y a peu (Feral Songs For The Epic Decline) ; et le voici donc en compagnie d'autres artistes de la scène de Chicago (des membres de 90 Day Men et  Follows entre autres) pour former ce Bloodiest, directement signé chez Relapse, qui a senti le bon filon.

 

Comment décrire ce disque ? Les fans de Yakuza reconnaitront bien évidemment avec plaisir la voix du chanteur. Musicalement, on s'en éloigne un peu par contre, même si un "pastures" aurait très bien pu figurer dans leur tracklist.

Globalement, le groupe propose un mélange dronisant remplit d'éclaircies malgré tout, et la force du groupe est de ne pas s'arrêter là. Les guitares sont parfois électriques, parfois folkisantes. Je pense même à The postman syndrome pour certains riffs en arpège (comme sur "Slave rule", un des meilleurs titres de l'album pour moi). Seul le dernier titre ("Obituary") est vraiment violent, de part son ambiance glauque et sa voix plus énervée. Il démarre d'ailleurs sur le même riff que "Fallen", histoire de boucler la boucle.

Toute la force du disque réside dans le fait de ne pas en avoir trop fait ; 6 titres pour 38 minutes, c'est impeccable. On écoute tout d'une traite, on ne s'ennuie jamais malgré la lenteur avérée, et la complexité ou répétitivité de certains morceaux. Par dessus, vous rajoutez la façon de chanter de Bruce Lamont, totalement habité par son personnage, à la limite des incantations divinatoires par moments, et vous pouvez commencer à capter à quoi peut ressembler Bloodiest. Je pense tout de même qu'une écoute est obligatoire pour vous faire votre propre idée ! Vous serez vous-aussi hypnotisés par les compos, et apprécierez à sa juste valeur la musique proposée par le combo. C'est sûr, ce n'est pas le genre d'album à écouter dans sa voiture la fenêtre ouverte en allant à la plage, ici il vous faudra plutôt vous enfermer dans votre monde et mettre le volume à fond.

 

Un excellent disque venant d'un groupe sorti de nulle part. Je dois avouer que sans la présence de Bruce Lamont, je n'aurais peut-être jamais prêté l'oreille à ce disque, et je serais passé à côté de quelque chose.

 

 

photo de Pidji
le 13/04/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

THE ARRS au VIP à St Nazaire le 4 février 2017 : 2x2 places à gagner !

UNION JACK : 2 CDs Supersonic à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Horseback - The Invisible Mountain

Évènements

EMMURE + AFTER THE BURIAL + FIT FOR A KING + OCEANS ATE ALASKA + LOATHE au CCO Villeurbanne le 26 janvier 2017THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017ME FIRST AND THE GIMME GIMMES + MASKED INTRUDER @Secret place à St Jean de Védas (34) le 14 février 2017BELZEBONG le 28 février au Ferrailleur à NantesBIG BUSINESS + WHORES. + CLOSET DISCO QUEEN au Ferrailleur à Nantes le 22 avril 2017THE ARRS + SMASH HIT COMBO au VIP à Saint Nazaire (44) le 4 février 2017