Bossk - 3

Chronique CD album (90 minutes)

chronique Bossk - 3
Bossk est aujourd'hui mort. Depuis septembre 2008, les anglais avec deux ep's plutôt remarqués sur la scène post-hardcore instrumental ont jeté l'éponge.
Triste séparation ? Il faut avouer que le groupe n'a jamais atteint des sommets d'originalité...mais Bossk maitrisait ses mélodies, et avait de sérieux arguments à proposer sur des titres dignes des plus grandes épopées musicales de ce début de millénaire (la durée moyenne d'un titre étant de 10 minutes).

Afin de compléter une trilogie, un dvd est sorti portant sobrement le nom de "3", laissant un souvenir animé du groupe. Enregistré alors que le groupe tournait avec Cult of Luna en Hollande, le groupe a ouvert sur "I", poursuivi sur "II" pour finalement l'achever sur "Truth".
L'interprétation est évidemment réussie, puisque comme tous musiciens sérieux, le quatuor instrumental s'écoute et suit le tempo sans problème.
Lorsque le chanteur à deux reprises vient prêter main forte à ses collègues, l'ensemble s'emballe un peu plus. Il faut avouer que le jeu de scène du groupe est assez plat, la musique se chargeant du reste. Quelques mouvements très prononcés du bassiste marquent la lourdeur de certains passages, mais le groupe demeure statique.
On pourra signaler le manque d'animation à travers les lights, dont la pauvreté accentue l'absence de vie sur scène. Une simple alternance bleu/blanc/rouge...

Mais d'un point de vue de la réalisation l'ensemble est agréable. Sans s'endormir sur un instrument, ni pour autant devenir épileptique à cause de la rapidité des changements plans, on peut profiter du jeu du batteur, du toucher des guitaristes. En plus le passage à un autre est souvent doux, en adéquation avec la musique. Finalement avec 3 chansons, 46 minutes de concert, une présentation froide au public du chanteur, ce concert permet de mieux appréhender le groupe, sans pour autant nous retourner le cerveau. Le manque de puissance du son, la qualité moyenne des images pour un dvd ne permettent pas de profiter pleinement de ce que propose Bossk.

Ce dvd est aussi l’occasion de mieux connaitre les anglais. Ainsi, par le biais d’un « clip souvenir » sur "II" on rentre dans l’intimité du groupe avec un fond musical un peu trop discret. Le documentaire (de 13 minutes) sur le suivi du groupe en Hollande est l’occasion de découvrir leur passion pour la consommation de « stupéfiants doux », s’osant même à nous donner des leçons de roulage. Ce qui pouvait être amusant pour certains une fois, deviendra agaçant pour tous à la vision du 20e joint. Le reste des images n’a rien de passionnant. La barrière de la langue n’est pas un souci car peu de choses sont dites.

Histoire de noircir le menu de ce dvd, le groupe a proposé un remix du titre « I » agrémenté d’un diaporama, un live de faible qualité de « Truth » et d’une galerie de photos (marquée par la présence d'un titre inédit...peu passionnant). Là encore, seuls les fans purs et durs y trouveront un intérêt quelconque. Cela ressemble définitivement plus à un dvd de retour de vacances qu’au suivi d’un groupe.

Bossk n’avait sans doute pas la notoriété ni l’histoire suffisamment solide pour proposer un dvd complet. Si le live revêt un unique intérêt, c’est de se rappeler au bon souvenir d’un quintet éphémère qui aura fait trembler plusieurs scènes européennes. Malheureusement, l'objet ne mérite pas de dépenser 10 euros pour un contenu aussi faible en qualité qu'en quantité.
photo de Tookie
le 08/07/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements