Botch - American nervoso (réédition)

Chronique CD album (53:38)

chronique Botch - American nervoso (réédition)
Je profite de la réédition sortie récemment chez HydraHead de cet album pour enfin vous en parler sur COREandCO : je parle bien sûr de l'excellent album American Nervoso de Botch, sorti en 1999.

C'est vrai qu'il est temps d'en faire echo ici, car ce disque est tout simplement une tuerie hardcore comme nous nous devons de vous en parler.
L'original comptabilisait 9 titres, et cette nouvelle version en compte maintenant 14 : 1 titre bonus (Stupid me), 1 version longue de Spitting black, et les versions démo de "Hutton's great heat engine", Rejection spoken softly et John Woo. Sans compter que les 9 titres originaux ont été remasterisés également, et ça se sent ! Le son est plus "actuel", les puristes préfèreront peut-être l'original qui sonnait un peu plus "garage", mais celui-ci vaut vraiment le coup quand même.

Bon, que dire sinon ? Et bien que les titres que l'on connaissait déjà n'ont pas pris une ride, les riffs de Dali's praying mantis trottent toujours autant dans la tête, John Woo ou encore Oma (qui se termine par du piano, histoire d'atténuer tout de même vos acoufènes) provoquent un chaos éternel dans les tympans, mais que c'est bon ! Botch savait également ralentir le rythme, avant de repartir à nouveau dans des riffs plus alambiqués (Hives, Rejection spoken softly). On reprochera simplement cette voix souvent linéaire, mais hurlée avec tellement d'énergie qu'on lui pardonne.
Ce qui est terrible en écoutant ce disque, qui semble tellement actuel, c'est de se rappeler qu'il est sorti en 1999 : Botch a vraiment été dans les premiers groupes de HxC avec autant de variations de rythmes et balançant autant de bruit que de chaos. Culte ? Bien sûr ! Et même si beaucoup lui préfèrent we are the romans, sorti 1 an après, ce disque devrait être dans la discothèque de tout amateur de Hardcore/mathcore.

Ce qui revient tout simplement à dire que c'est l'occasion rêvée, pour tous ceux (bouuuuuuuu) qui ne connaitraient pas encore cet album, de se le procurer : un son retravaillé, des titres rajoutés, sur un opus qui était déjà culte : que demander de plus ? Que Botch se reforme ? Ah oui, effectivement. Snif.
photo de Pidji
le 03/09/2007

3 COMMENTAIRES

a.

a. le 05/09/2007 à 18:33:37

TUERIE MONUMENTALE

10/10 sans ciller.

mat(taw)

mat(taw) le 07/09/2007 à 11:52:04

pour un groupe monumental...

Jull

Jull le 13/11/2007 à 09:44:34

et la chronique de we are...??? non?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements