Brant Bjork - Jacoozzi

Brant Bjork - "Jacoozzi"
chronique Brant Bjork - Jacoozzi

Brant Bjork et Heavy Psych Sounds sortent le disque que les grands fidèles du parrain attendent depuis 2010... Jacoozzi a été enregistré par Brant tout seul, comme une jam solo en commençant par la batterie puis en rajoutant guitare, basse et percu... mais pas de chant. À l'époque il avait juste envie de lâcher sa créativité pour lui-même sans idée de le sortir.

 

Personnellement je ne goûte pas trop les albums instrumentaux mais je sais qu'en donnant le temps aux albums de Brant Bjork ils s'ancrent dans ma petite tête. Alors j'ai donné sa chance à celui-ci. Jacoozzi est le genre de disque par lequel il faut juste accepter de se laisser porter... la musique est souvent hypnotique. Et très souvent groovy, le funk est ici une composante importante.

 

Les 2 premiers titres sont les plus longs du disques, « Can't Out Run The Sun » commence sur la batterie puis on a un mélange de guitare claire avec de l'écho et de guitare saturée, « Guerrilla Funk » comme son nom l'indique est un hard funk très groovy avec une basse assez en avant, des percu et un batterie, notamment les cymbale assez en avant aussi. Le très groovy « Mexico City Blues » a un côté latino dans ses percu et on note son solo clair joué note à note, presque jazzy. « Five Hundred Thousand Dollars » a un nom aussi long qu'il est court (44s)... c'est un solo de batterie qui ne dépasse pas le mid tempo, et qui est suffisamment court pour ne pas devenir un exercice lassant. « Black & White Wonderland » parvient à être lent et aérien malgré une paire basse/batterie lourde et sèche. « Oui » mélange, une fois encore pas mal de choses, le morceau est rapide et nerveux mais sa guitare est d'abord psyché et claire, avec un effet wha-wha avant de se faire funk, on a un gros énervement en fin de morceau avec un solo un peu fou fou. « Mixed Nuts » à l'inverse est lent et léger avec un côté jazzy mais sec et l'intervention d'un orgue. Le remuant, presque dansant avec ses percus groovy, « Lost In Race » est l'un des moments forts du disque. On finit par une doublette d'opposés « Polarized » est gras fuzzy avec un côté vieux Black Sabbath, on notera ici le côté psyché et les quelques notes de piano qui émaillent le morceau, quant à « Do You Love Your World? » c'est une lumineuse ballade, chantée qui plus est (oui au final on a un album presque instrumental) !

 

Si à la base cet enregistrement était un plaisir personnel voire égoïste de Brant, il n'a rien de démonstratif au mauvais sens du terme ou d'hermétique et on est convié, on est pris par cette musique qu'il crée presque devant nous.

 

Trêves de bla-bla, Jacoozzi est un album qui s'écoute et se vit, si dans un premier temps le chant m'a manqué, au final, le disque fonctionne très bien comme ça. Il s'adresse quand même en priorité à celles et ceux qui sont déjà fans du bonhomme, pour le découvrir, Mankind Woman, sera sans aucun doute plus efficace avec la même variété de propos.

 

Jacoozzi est disponible en CD digipack et vinyle (vert, orange, transparent avec splatter, noir et test-press)

 

photo de Papy Cyril
le 09/04/2019

5 COMMENTAIRES

Dams

Dams le 15/04/2019 à 19:59:34

Par contre, après des dernières pochettes très sympa, celle-ci laisse à désirer, on dira très "spatiale"...

papy_cyril

papy_cyril le 17/04/2019 à 09:12:51

Le côté ultra vintage de la pochette ne m'a pas trop choqué (après c'est clairement une question de goût...) je trouve qu'elle colle bien à Brant quelque part...

Dams

Dams le 18/04/2019 à 20:57:50

Oui pas faux tu as raison ça lui va bien.
Par contre pour l'album, musicalement on peut comprendre la démarche et le plaisir perso, mais sinon je vais avoir du mal à revenir dessus, pas assez marquant et quand même beaucoup de longueur sans variations, pas simple quoi.
Un petit 6,5/10...

papy_cyril

papy_cyril le 18/04/2019 à 21:32:01

Tu l'as déjà écouté plusieurs fois ? Il est loin d'être immédiat mais il y a vraiment plusieurs titres qui fonctionne bien je trouve.

Dams

Dams le 22/04/2019 à 17:12:45

Alors oui certains titres sont très bons, mais je ne suis pas sur que plus tard je le relance souvent. Néanmoins c'est un bon album instru je l'admets.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements