Burial Remains - Trinity Of Deception

Chronique CD album

chronique Burial Remains - Trinity Of Deception

Pour certains le classique, c'est Beethoven ou Paganini, pour d'autres c'est Dismember ou Entombed. Niveau provenance, le champ/chant est moins crédible.

Bon, faut dire que les loustics de Burial Remains sont issus de Hollande...

 

...

 

Avec un guitariste provenant de Fleshcrawl, un gratteux de Grim Fate et Boal, un autre guitariste (et bassiste aussi) jouant dans Boal également et on termine par le batteur de Disintegrate et Dimaeon : nous avons bien à faire à un « super groupe ».

Si je rajoute le père Jonny Pettersson (Wombbath entre autres) aux manettes et un guest en la personne de Ralf Bauer (Revel In Flesh et Heads For The Dead avec Pettersson), ça vire de suite à la bande de potes bourrés en vacances en Suède.

 

Voilà, les sept morceaux de Trinity Of Deception sont comme une semaine en camping.

 

Rien n'a été oublié et tout est vite déballé sur le terrain alloué à la bande de copaings.

Nous avons, évidemment, de la guitare dégueulant de la divine HM-2 Boss à la place du karaoké en terrasse, de l'ambiance keuponne arrosée de mauvaise bière à la place du pastis et la joie des structures simples comme les règles de la pétanque.

"The Crawl" et "Tormentor" en guise de bagarre avec les gitans à la fête foraine, la performance impressionnante de Sven au mic (écouter moi le grognard sur "Burn With Me") et un écrasant "March Of The Dead" comme une nacelle de manège qui se décroche: ce court skeud ménage quelques bons moments de bravoure.

Le reste ? Du swedeath des familles comme une visite à Aqualand, amusante mais pas mémorable.

 

Trinity Of Deception est un bon album de vacances produit dans les règles du lard mais qui sera peut être oublié à la rentrée.

Pas sûr donc d'y repenser les yeux plein de chagrin avec la même impuissance face au temps assassin.

photo de Crom-Cruach
le 20/09/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Mayhem - Daemon
Chronique

Mayhem - Daemon

Le 24/10/2019

Topsy Turvy world - juillet 2010