Ccw - Uprising

Ccw - "Uprising"
chronique Ccw - Uprising

CCW est une jeune formation bordelaise qui a la particularité d'évoluer sans bassiste. Un choix plutôt incongru pour un groupe de Rock / Metal. On reviendra sur ce point plus tard. Formé en 2006 et déjà auteur de deux E.-P. et d'un album, elle nous présent aujourd'hui son nouveau format court Uprising.

 

La recette proposée par le groupe repose sur un Metal "moderne" (Klonosphere-like) fait de riffs saccadés qui suivent les tressautements de la double et de rythmiques purement Metal. Le tout se pare d'un habillage Electro, bidouillages de machines et enrobage synthétique. Là dessus, Aurélie pose son chant, dans la veine Lacuna Coil / Evanescence, ni trop Pop ni trop hurlé, et qui fait preuve d'une réelle justesse et d'une véritable versatilité.

 

Au final, la sauce ne prend pas vraiment, la faute, en autre à un son et un mixage qui donne l'impression de superposer les différentes pistes plutôt que de les fondre dans un tout homogène. De plus, la batterie, et en particulier la grosse caisse sonne désagréablement synthétique, tandis que l'absence de basse se fait cruellement sentir, n'apportant pas l'épaisseur du son de tout bon groupe de Metal qui se respecte.

 

Des groupes comme Leiden ou Rain en leur temps apportaient une certaine fraîcheur dans le même créneau que CCW, mais c'était déjà il y a plus de dix ans, et malgré ses efforts pour nous livrer une musique métissée, aux nombreux ingrédients, les bordelais se prennent les pieds dans le tapis de leurs influences.

photo de Xuaterc
le 24/10/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019