Chrysalide - Don't Be Scared, It's About Life

Chronique CD album (52:00)

chronique Chrysalide - Don't Be Scared, It's About Life

On tient là un disque d'une efficacité redoutable. Aussi redoutable qu'un char allemand, et allemand ce groupe aurait pu l'être. J'ai d'ailleurs cru pendant un certain temps que c'était le cas, sûrement dû au sample germanique du début de "Traders Must Die" et du caractère carré, froid et franchement pas très gai de leur musique. J'avais tout faux, ils sont français (quoique... Strasbourg, finalement j'avais pas tellement faux).

 

Faut dire qu'on n'est pas à la fête: c'est hargneux, corrosif et… Tout de même jouissif. Mais ça dit toujours pas ce à quoi on a affaire, alors on va le faire vite et large: Chrysalide nous propose une sorte d'indus hybride, ou plutôt cyberpunk, qui vise plutôt dans le crust (pour les voix) que dans la cold wave. J'ai préféré dire crust que metal, car il ne s'agit pas de cyber-metal pour autant. Ni de crust-indus non-plus me direz-vous… Merde, coller vos étiquettes favorites sans moi.


Ce qui est marrant, c'est que la musique que Chrysalide emprunte parfois des sonorités apparentées à Nine Inch Nails ("Traders Must Die" par exemple), parfois même à Marylin Manson (la voix sur "Lizzie and the Charming Prince") mais le résultat va bien au-delà de ces deux pontes de l'indus. Le résultat s'avère varié, au point qu'ils arrivent à mélanger dans le même morceau ("I Do Not Divert Eyes" pour ne citer que lui) des syncopes batterie/guitare à la Fear Factory, du piano, des woobles, le tout submergé par cette déferlante de hurlements. Et je crois que c'est ce que l'on retient en premier, c'est la qualité des voix. Tu veux calmer tes voisins bruyants? Monte le son, ça sera radical. On tombe carrément dans la techno industriel avec "Give Me Something Stronger" (non non ça ira déjà comme ça, merci), ça aurait pu tourner dans le mauvais goût, mais le résultat est fichtrement cohérent. Et on ne peut que s'incliner devant la qualité de l'arrangement ("2010", ça pourrait presque être un tube).

 

Néanmoins faut se farcir l'album, 17 plages pour un peu plus de 52min, c'est certain on ne met pas ce disque en ambiance de fond lorsque l'on a invité sa belle à diner, n'empêche que si ton train à 2h de retard (ce qui est le cas au moment où j'écris ces lignes) ça calme direct ton exaspération, car tu réaliseras à ce moment là que tu ne pourras jamais être plus énervé que Chrysalide

 

…à moins que je ne me décide à égorger quelqu'un en descendant du train…

photo de Sam
le 13/12/2011

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 16/12/2011 à 17:55:32

Alléchant tout ça en tant que fan de Ministry et de l'indus bourrin à la Bile, CNK, ...j'espère que ça défouraille autant!!!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Sepultura - Machine messiah
Lycosia - octobre 2011