Cocaine Piss - Passionate And Tragic

Cocaine Piss - "Passionate And Tragic"
chronique Cocaine Piss - Passionate And Tragic

A la première écoute, j'ai pensé sans le chercher à plusieurs groupes aux noms oubliés dans les oubliettes de mon cerveau malmené par la passion, l'alcool à profusion et la tragédie, entre les années 2000 et 2010. Groupes rencontrés en salles, en bars ou en squatts. Des groupes de Punk avec cette fraîcheur qui me plaisait, et qui me plaît toujours. Parfois, souvent, c'était pas très bien joué ; parfois, rarement, c'était implacable et tu ramassais salement dans ta gueule.

Cela m'a donc empli de tendresse.

J'en vois parler de Punk/Noise avec mon côté Grunge so nineties quand ça évoque la Cocaine Piss en question, mais moi je meugle que j'y vois, clairement, du Punk. Point. Brut.

J'entends des restes épars de Powerviolence, aussi, mais juste des petits restes.

Le reste, c'est de la branlette : voilà un groupe de Punk. Ça fait du bien.

Leurs compos sont justement bien branlées et variées, c'est sûr, et j'adore le passage en français avec les paroles qui me font rire.

Le son est sec, ça tire droit, mais les compos peuvent avoir ce côté bancal ou loufoque qui fait la différence et les sort de l'établissement générique pour entrer dans la cour de ceux qui ont vraiment quelque chose à proposer.

Tu veux d'la poudre ? Tiens j'en ai. Tu sens le riche et j'ai faim !

Le genre de groupe qui peut être lourd et vif en même temps, bien de son temps (No offense!) malgré qu'il me fasse penser à Crass et Black Flag jouant au tarot sur mon dos.

Mais hé, tout le monde s'excite sur le type qui a enregistré le disque. Vous y croyez, vous ? Ils s'excitent sur l'ingé-son, ahahahah ! Ou le « producteur » ! « Le Producteur », putain ce simple mot a toujours déclenché dans mon imaginaire des images à gerber ; pas vous ? Ou au moins ces apparitions de petits bonshommes rigolos à haut-de-forme, cigare et grandes poignées de dollars !

Les gens s'excitent beaucoup trop sur « le son » des disques. Habitués qu'ils sont à écouter de la musique de riches, ils ont déformé leurs oreilles et errent dans un monde imaginaire !

Oubliez la « qualité sonore », écoutez la Musique, redécouvrez la Vie, voyez!, ceci est mon sang, ceci est ma moelle !!! L'enfant des entrailles est béni!!!

 

N.B.: Ce disque a été enregistré à Lepuix (90-France), avec Jean-Marc Briaud et Joëlle Devauchel.

Il a été masterisé par Yann De La Vouivre aux studios Grosson (68-Mulhouse).

La mise sous blister a été effectuée par Mohamed Kahaar dans un lieu tenu secret.

 

Nan j'déconne... Prosit!!!

 

P.S. : L'album n'est déjà pas long, mais en plus il me manquait "Role Model" dans le pack mp3ees fourni.

photo de El Gep
le 09/05/2019

2 COMMENTAIRES

gulo gulo

gulo gulo le 13/05/2019 à 07:56:27

Je voudrais bien mais... la voix, je peux pas. C'est physique.

sepulturastaman

sepulturastaman le 13/05/2019 à 14:43:03

Mets des boules quies !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019