Comity - You left us here

Chronique Maxi-cd / EP (17:10)

chronique Comity - You left us here
On n'y croyait pas, et pourtant : les parisiens de Comity se sont reformés ! Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, le groupe annonçait dans le même temps la sortie d'un nouvel EP, ce "You left us here", chez Trendkill Recordings.

Comme leur dernier album ("as everything is a tragedy"), ce maxi ne contient qu'un seul titre, long de 17 minutes. Par contre, ici, pas de démarrage en trombe : au contraire, c'est même plutôt lent, très lent ! On reconnait immédiatement la voix du brailleur, qui n'a pas changé d'un iota : toujours aussi graveleuse et sombre.

On entre donc petit à petit dans ce disque, le groupe a-til sombré dans le morne post-hardcore actuel ? Mais non, rassurez-vous. Le titre s'intensifie au fur et à mesure, pour prendre une tournure plus rapide aux alentours des 3 minutes. Mais malgré ce pic d'énergie, la lenteur et la lourdeur reprennent vite le dessus. Le groupe a décidé d'officier dans un tempo relativement lent sur ce disque, sans dénaturer leur musique (ils étaient déjà coutumiers du fait). Dommage cependant qu'il n'y ait pas plus de changements de rythmes comme pouvait le proposer leur précédent album, mais la durée n'était pas la même non plus. Et le final vaut tout de même son pesant d'or, toujours aussi radical et violent à souhait.
L'originalité du groupe vient également du son des guitares, qui arrive à donner une puissance sonore sans une énorme disto sur les micros ; pour un groupe officiant dans ce registre, ce n'est pas commun.

Que dire de plus sur ce nouveau titre de Comity, si ce n'est qu'ils reprennent les choses là où ils les avaient laissé 3 ans auparavant ? C'est toujours aussi bon, toujours aussi puissant et destructeur, et on en redemande. Allez les gars, un nouvel album maintenant, et vite !
photo de Pidji
le 09/09/2009

2 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 09/09/2009 à 09:50:22

17 minutes en une seule prise encore... Sont dingues ces gars.

((( viking jazz )))

((( viking jazz ))) le 11/09/2009 à 12:13:59

meme veine que le précédent, aussi bon dans son genre et pour sa durée. bluffant. en plus l'artwork a une sacrée gueule ! tout bénéf cette reformation.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements