Compilation - Bring the noise - Ouï FM

Compilation - "Bring the noise - Ouï FM"
chronique Compilation - Bring the noise - Ouï FM

Coreandco radio n'est pas l'émission radiophonique qui a le monopole du bon goût en France. D'ailleurs, ça va te surprendre cher lecteur, mais on ne pèse pas lourd dans le game. Ouais, c'est dingue, incompréhensible même.
Par contre, avec son émission "Bring the noise", Aurélie nous propose souvent de très bonnes choses rares sur les ondes d'une radio, Ouï FM, qui a encore quelques bonnes émissions. Et là, question popularité, ce n'est pas la même limonade.
Alors, quand une compil' de l'émission sort, on sait déjà qu'on va aimer.

3 CD, plus de 3 heures de musique et un casting à te provoquer une overdose d'endorphine.

Pour tout te dire, on a déjà parlé d'un bon paquet de groupes ici : 
No one is innocent est présent avec le titre "Charlie"
Bukowski avec "Hearing voices"
Lofofora pour "Contre les murs"
Mass hysteria avec un extrait de son dernier album "Matière noire"
On retrouve aussi "Godfather" de Los disidentes del sucio motel
Sofy Major avec "Waste"
Mars red sky est présent avec "The whinery"
Il y a également le groupe punk-rock Uncommonmenfrommars pour un excellent titre qui de 2010.
Je t'avais aussi causé de l'excellent album de The prestige admirablement représenté avec "Léger de main"
Enfin, on retrouve Hangman's Chair et "Sick dope love".
 

Le bon goût a aussi des relents d'un chauvinisme tout ce qu'il y a de plus sain, le troisième disque étant composé de 18 titres par 18 groupes bien de chez nous ! 
Dans le lot, je ne t'ai pas causé des excellents Rise of the northstar (qui ont bien explosé depuis que notre première chronique du groupe), des Black bomb A et Aqme qui sont des groupes "piliers" de la scène française et qui traversent les années avec la même classe et surtout la même passion.
Un troisième disque qui laisse aussi de la place à une nouvelle scène, à des groupes plus ou moins populaires et qui balaient bien des styles. On retrouve ainsi Deep merries et les excellents Loading data aux côtés de Toybloid et Lion's law dont la fanbase continue de grossir.

Bref, ça, c'est le 3ème disque.
On retrouve bien Mars Red Sky et Sofy Major sur le second disque, mais tous les autres groupes de cette compilation sont anglais, canadiens ou américains...et mettent des mandales.
Là encore, pas de barrière dans le style, pas de limites générationnelles : il y a de quoi se faire plaisir avec un casting 5 étoiles.
 

Ça commence fort avec le meilleur titre de Royal Blood sur son album de 2014 : "Out of the black" qui démarre sur les chapeaux de roues. Quant à Airbourne, si le groupe est un ersatz (réussi) actuel d'ACDC qui défonce surtout en live, il a le don d'enrichir cette compilation qui accueille aussi les géniaux The subways, les joyeux Dropkick Murphys, le rouquin Frank Carter avec ses serpents à sonnette.
Evidemment, nous bandons à l'arrivée de Clutch, des foutrement énervés de Fidlar, des puissants Cancer bats pour leur reprise des Beastie boys : "Sabotage".
Le premier disque est une mise en bouche vivante, bien que l'on y retrouve les Biffy Clyro devenus tristement mortels, Bring me the horizon qui est déjà bien embourbé dans son truc mélo-electro.
A noter tout de même le choix de "Destabilise" pour Enter Shikari qui n'offre plus grand chose de bien...hormis ce morceau...qu'il a fallu aller rechercher dans des archives de 2011.
 

Parce que c'est ça le plaisir de cette compilation : elle ne se borne pas aux morceaux du moment. Rien à voir avec du NRJ Hits Winter 2017 : le bon goût va bien au-delà des modes et des sorties d'album.
Une logique que l'on retrouve sur le second disque avec, certes, un extrait du dernier Slayer "Repentless", du dernier Hatebreed pour le poétique "Destroy everything" etc. Idem pour Kvelertak, mais 21 pistes et 78 minutes plus tard, on a vu passer de tout et du bon, quitte à jeter un coup d'oeil dans le rétro.

Pas besoin de passer au-delà de l'année 2010 avec un morceau de Kylesa (issu d'un album médiocre pour le coup), Architects, The bronx, Black tusk, The Dillinger escape plan, Black rainbows : bref, une belle brochette de bandes que l'on a déjà couvert d'éloges.
A noter tout de même la découverte personnelle des (pourtant connus sur la scène) Marmozets avec une bonne gueularde au micro.
Encore une fois, on passe du mathcore foufou de D.E.P au rock 70's des italiens de Black rainbows en passant par celui de Kadavar.

58 groupes...et bien peu de pistes à passer...

Une compilation. Une émission de radio. Des disques.
A l'heure du podcast, de la musique via Spotify, tout ceci pue la démarche passéiste, limite nostalgique, sans faire ringard ni dépassé, mais juste passionné. Un truc que les trentenaires de ce zine ne peuvent qu'approuver...

photo de Tookie
le 13/12/2016

12 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 13/12/2016 à 12:25:45

Je ne peux que regretter l'absence criminelle de Nawak Metal sur cette compil de pourtant 3 CD. Ce n'est pas CoreAndCo Radio qui aurait commis ce genre d'impasse ! :)

Xuaterc

Xuaterc le 13/12/2016 à 12:57:41

Ouais, c’est sûr, ça manque de deglingos... On lance notre propre compil' Cyril?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 13/12/2016 à 13:14:58

Y'a pas de Crust : c'est nul.

Tookie

Tookie le 13/12/2016 à 13:25:30

Ha putain, la team de relous.

cglaume

cglaume le 13/12/2016 à 13:53:35

Mieux que notre propre compil' : on propose de réaliser la programmation de la nouvelle saison de "Bring the noise" nous-mêmes !!!

** relous" ? Ou ça ?

Jull

Jull le 13/12/2016 à 14:57:21

J'avais demandé a Aurélie de l'aider après avoir fait une emission avec elle mais j'ai pas eu de retour concret :(

Xuaterc

Xuaterc le 13/12/2016 à 15:14:39

"on propose de réaliser la programmation de la nouvelle saison de "Bring the noise" nous-mêmes !!!"

le putsh nawak

sepulturastaman

sepulturastaman le 14/12/2016 à 23:40:08

Nan mais les gaziers Tookie cause d'jeunze : "mais on ne pèse pas lourd dans le game." ça lui va un peut prêt aussi bien que moi et un sourire, et vous vous êtes seulement choquer parce qu'il n'y a pas de nawak ni de crust !!!

cglaume

cglaume le 15/12/2016 à 00:00:08

Mouarf, il s'adapte. Et puis c'en est un qui reste éternellement jeune le Toukie :P

Tookie

Tookie le 15/12/2016 à 08:24:49

Il y a 1 an on a failli me refuser un verre d'alcool parce que je faisais trop jeune.
Il y a 3 mois, au boulot, une dame me demandait si j'étais là en stage pour mon Bac pro.
Mon langage s'adapte à la vitalité de mes cellules et à mon époque.

sepulturastaman

sepulturastaman le 15/12/2016 à 08:58:34

Ah ah ah !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 16/12/2016 à 19:29:51

Wouesh wouesh gros : tu es dans quelle filière ? Pour le bac ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements