Copy of a copy - This is it

Chronique CD album (24 minutes)

chronique Copy of a copy - This is it
Ne nous encombrons pas de longues présentations, et entamons cette chronique sans pincette et dans l'urgence à l'image de ce This is it !
Copy of a copy (Made in Toulouse) sort ici un premier album tout ce qu'il y a de plus énergique. Dès "Blacklist", qui est par la même occasion le meilleur des 8 titres, on se prend une claque magistrale dont l'onde de choc va se répercuter sur les 21 minutes qui vont suivre.

On se retrouvera à chaque fois face au même constat, simple, efficace et malgré tout peu lassant étant donné la durée de l'album.
Deux guitares : une qui hache menue ou qui se veut plus lourde que la seconde, plus mélodique et en second plan.
Un batteur dont la véhémence est marquante du début à la fin accompagné, pour la section rythmique, d'une basse qui profite du genre pour se faire entendre et rebondir sur chacun des titres.
Quant au chant il est écorché, finalement peu original, mais il se noie surtout dans un flot de cris (bien que tentant d'être aussi mélodique) et se retrouve étouffé par des chœurs hurlants.

On connait déjà une telle vitesse d'exécution dans Strike Anywhere et un peu dans No trigger ou de Comeback Kid : il est donc clair que nous avons à faire à un album de Punk/Hardcore tout ce qu'il y a de plus simple et habituel. Ne vous attendez donc pas à une ouverture sur un nouveau genre musical mais face à une musique de passionnée, survitaminée qui fait très correctement un travail de compositions qui vous fera bouger en live.
En effet on retrouve de bons breaks en milieu de morceau ("Summer"), comme on termine toujours les morceaux de la plus dynamique des manières ("Fable" qui s'achève dans une ambiance folle portée par la batterie).
Mais This is it se résume rapidement par de bons riffs énervés, un rythme effréné qui nous conduit tout droit vers ce que le punk fait de mieux : un excellent défouloir.

Copy of a copy n'a pas avec un tel nom, la prétention de révolutionner un genre musical déjà bien établi. Mais comme toute copie de copie elle prend une nouvelle forme qui tend à ne pas être parfaitement conforme à l'image de départ. Une altération née de différentes influences internationales pour un résultat, qui lui, est bien de chez nous!
Au Sud rien de bien nouveau...mais qu'il ne faudrait rater sous aucun prétexte.
photo de Tookie
le 17/09/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Tankard - R.I.B.
Chronique

Tankard - R.I.B.

Le 21/11/2014

AqME - En l'Honneur de Jupiter