Corpse Division - Tormented Horizon

Chronique Maxi-cd / EP (22 minutes)

chronique Corpse Division - Tormented Horizon
Les parisiens de Corpse Division sont tous neuf car il se sont formés en 2007, et ce "Tormented Horizon" est leur première sortie. En ce moment la scène parisienne déborde de groupes de Deathcore, je ne sais donc pas comment les Corpse Division vont parvenir à s'en sortir, même si leur musique contient quelques éléments plutôt intéressants qui pourraient leur permettre de se démarquer !

Grossièrement, nous avons à faire à une galette de Deathcore assez standard. Mais ne vous y trompez pas, le groupe parvient à nous dénicher des compos qui dépotent pas mal ! On alterne entre des parties de gros Death metal à la Dying Fetus des débuts, des ralentissements typiquement Deathcore (avec quelques infrabasses de temps en temps) et des riffs plus mélodiques qui aèrent le tout. Le combo ne se refuse pas non plus certains passages plus atmosphériques qui m'ont un peu rappelé Gojira !
Rythmiquement on n'innove pas, ça reste d'ailleurs assez prévisible et convenu... En général dans ce genre de cas, où l'inspiration n'est pas au rendez-vous, les zicos font preuve d'une grande technique pour compenser ; mais là, non. Pourtant il n'en faut pas vraiment plus car ça blaste bien, et les plans de doubles-pédales sont bien exécutés (aussi bien sur temps longs que saccadés). Pour résumer : pas de technique hors-norme, pas de passages déstructurés ou surprenants, mais c'est efficace donc on accepte !

Si Corpse Division est resté dans les sentiers battus à la batterie, ils se rattrapent assez bien avec leur riffs et leurs mélodies. C'est plutôt accrocheur, bien que je ne sois pas super-fan du son de gratte ; mais là c'est un autre problème. Les mélodies sont bien inspirées et font plaisir à entendre, tout comme les solos qui sont bien plus orientés vers la mélodies que vers la démonstration technique. Les structures deviennent véritablement entraînantes lorsque le chant et les grattes s'allient dans la mélodie, il y a de très bonnes idées à garder ! La voix n'est jamais excessivement gutturale, on reste dans les voix rauques assez typées métalcore, avec l'intervention de certaines voix plus claires, comme sur le très catchy "Myself".
Globalement, je trouve cette démo assez lourde, les blasts sont plutôt minoritaires contrairement aux passages mid-tempo ou saccadés. Certaines parties sont presque progressives et planantes, comme sur "Dawn From The Hill" ou "State 0" ; cela apporte une diversité essentielle à la musique car les trois premiers morceaux font plus de 4 minutes (le dernier dûre plus de 6 minutes).

Corpse Division part donc avec de très bons éléments en poche, il ne tient qu'à eux de réussir à les utiliser... On attend donc la prochaine sortie de pied ferme !
photo de Domain-of-death
le 25/11/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

Pallass - Erase your misery
Toner low - II
Chronique

Toner low - II

Le 31/01/2010