S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Counting Days - "Liberated sounds"

Counting Days - "Liberated sounds"
chronique Counting Days  - Liberated sounds
7.5/10 0

écouter "Burned by faith"

Acheter Counting Days  Liberated sounds sur Amazon

CD album CD album (45:00)

 

Style musical : 

Metalcore metissé

 

Année : 

2015

 

Tracklist :

1. Burned By Faith
2. Die Alone
3. Beaten & Scarred
4. Life & Death
5. Liberated Sounds
6. Fire From The Sky
7. Days Go By
8. The Vines
9. Sands Of Time
10. Prison Of Misery
11. Cold Truth
12. Reunion

 

Label : 

MLG
Dans le même style :
Kwarantyne - Du sang pour les dieux

Possible que ce soit leur pudding, leurs oeufs-saucisses matinaux ou le Brexit qui ne passe pas chez Counting days, mais les mecs sont bien vénères. Après...il existe bien des colères.

 

 

Oui Ségo, certaines sont saines, et même que d'autres sont du genre productives au point de ne plus savoir pourquoi on est en colère mais dont on ne retient que le résultat. 
Pour leur première longue durée, les anglais ne font pas les choses à moitié, s'entourent des meilleurs pour faire leur son ou un petit coucou en guest vocal sur une piste. Et quitte à choisir les meilleurs parmi les meilleurs, autant prendre...des suédois, cela va de soi : 

Fredrik Nordström qui a touché du bouton pour les  meilleurs groupes scandinaves et Tomas Lindberg d'At the gates dont faire la présentation serait un crime contre Odin.

 

Counting days a la jeunesse, l'entourage, la fougue, le désir "d'en découdre" comme on dit, bref, manque plus qu'un peu d'inspiration pour rendre ce bazar vraiment intéressant. Pour ça, ça pioche dans toutes les branches de musique furieuse : avec ses bases metalcore et ses passages à KFD bien coreuses, la bonne idée a été d'y intégrer du punk-hardcore pour la rapidité, du metal pour la puissance et de gueuler un bon coup là-dessus pour assommer l'auditeur.

 

Bah c'est du joli ! Parce qu'avec un son bien net comme celui-ci, on a un résultat bien brutal mais respirable.
C'est assez clair... et heureusement ! La voix est un atout : elle crache avec hargne chaque syllabe au point que t'as l'impression de te faire engueuler comme si tu vivais en couple.
C'est aussi le plus gros point noir, car si l'effort instrumental est de mettre un minimum de variété avec ces multiples influences qui ponctuent les 45 min de l'album, la voix se contente d'un ronchonnage assez monocorde sur la longueur : bien mignon mais au bout d'un moment les fesses ne font plus bravo.

Une fois immunisé de ce défaut, on se laisse transporter par des rythmiques qui donnent envie de péter des cloisons avec la tête tant c'est direct...sans être bas de front non plus. On s'amuse alors rapidement à reprendre quelques grosses phrases écrites pour être scandées, parce qu'on est un peu con, certes, mais parce que Counting days, malgré sa courte discographie, sait déjà faire le boulot avec une irrésistible efficacité.

photo de Tookie
le 12/10/2016

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

God Damn - Back To The Grindstone

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018