S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Créatures - "Le Noir Village "

Créatures - "Le Noir Village "
chronique Créatures - Le Noir Village
8.5/10 0

Acheter Créatures Le Noir Village  sur Amazon

CD album CD album (60:06)

 

Style musical : 

Horror Black Metal

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

L’Horreur des Lunes Pleines
Cadavre abandonné
Martyre d’un Tanneur
À l’orée du Mal, le Pacte interdit
Il était un Monstre assoiffé de Cœur
Sous le Visage avenant de la Mort

 

Label : 

Antiq
Dans le même style :
In Human Form - Opening of the Eye by the Death of the I

"Bonsoir. On va vous chantez toutes sortes de chansons de nos beaux pays de France, des chansons traditionnelles pour la plupart."

 

C'est à cette mythique introduction que j'ai pensé aux premières écoutes de Le Noir Village. L'écart entre la musique de Créatures et celle de Malicorne est certes vaste comme l’œuvre de Léonard de Vinci, mais les deux formations se font fortes de nous narrer des contes issus de l'imaginaire ou du quotidien rural français ancien. Un peu à la manière de ce que fait Old Forest avec le folklore du Sussex.

 

One-man-band originaire de l’Ouest de la France, Créatures nous offre ici un premier album de metal noir et occulte fortement original et personnel. Ne se contentant pas de délivrer un BM bas du front et linéaire, au gré de ses influences, ce qui rend cet opus difficile à classer, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais qui agacera certainement les puristes. Le groupe décrit Le Noir Village comme un opéra paysan, dont tous les personnages sont interprétés par des chanteurs différents, qui s’expriment dans la langue de Jean Bodel. Le son est roots mais cependant clair, permettant de bien distinguer tous les instruments, y compris la basse.

 

Six longs titres, autant de fables paysannes mises en musique avec soin. Chacune possède sa propre vie, sa propre singularité, et pour se faire, le musicien, de même que le ferait un peintre avec une palette de couleurs fournie, prend soin de propose autre chose que de simples riffs en tremolo sur fond de blast. Bien au contraire, on est sur des rythmiques plutôt lourdes, avec de nombreux changement de tempo. On retrouve des plans typiquement power metal des 80's (Malmsteen et compagnie) avec les vocaux hurlés à l'avenant (pas forcément désagréables mais trop nimbés de reverb'), des passages grind, des mélodies folk à la gratte sèche. Le chant mi déclamé mi chanté de "L'Horreur Des Lunes Pleines" m'a rappelé les premières productions des suisses de Sadness. Certaines idées ne font pas toujours mouches, comme par exemple le final au piano de "Cadavre Abandonné", mal intégré mais partant d'une intéressante intention.

 

Se distingue particulièrement "Martyre D'Un Tanneur", récit en trois actes, qui voit l'intervention d'Hyvermor (Hanternoz) en narrateur. Sont également utilisés violon et violoncelle pour renforcer le côté dramatique du sort tragique du pauvre tanneur condamné au donjon à perpétuité, et il côtoient du blast véhément mais aussi des riffs épiques pour un final limite viking.

 

Pour conclure, je dirais que Le Noir Village est un ensemble original, qui souffre parfois d'erreurs de jeunesse, mais qui se démarque de la tête et des épaules des autres sorties, nombreuses ces derniers mois, de BM français.

 

 

 

 

photo de Xuaterc
le 28/10/2016

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/10/2016 à 11:27:47

Entre l'original et l'insupportable : la longueur des morceaux ne sert pas leur efficacité et donne un aspect très bordélique (le break du quatrième morceau qui n'est même pas drôle). Le "groupe" ne tient pas la distance. Et puis tant qu'à faire, pour mettre en musique des "fables paysannes" autant tomber dans la surenchère niveau cliché... Trop grand-guignol ou pas assez.

Xuaterc

Xuaterc le 28/10/2016 à 14:02:52

Si je comprends bien, tu n'as pas aimé Cromy? Je comprends.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/10/2016 à 19:32:34

Tu comprends bien. Pour une fois je voulais argumenter un poil...

Xuaterc

Xuaterc le 29/10/2016 à 12:40:18

ça se tient comme aergumentation, je comprends tout à fait ton point du vue

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Hoods - Ghettoblaster

Évènements

Partenariat Avalanche Soundprod : saison 2018 - premier semestre !Impureza + From Man To Dust + Hyaena au Blue Devils à Orléans le 12 mai 2018The OUTBREAK Fest au Chatodo à Blois avec entre autres PSYKUP, COMITY, HANGMANS CHAIR, DO OR DIE, etc.BISON + LLNN + WREN + DEATH ENGINE à l'Espace B à Paris le 5 mai 2018Tournée européenne  Kids Insane mai 2018