Cripple Bastards - La Fine Cresce Da Dentro

chronique Cripple Bastards - La Fine Cresce Da Dentro

Pas mal de groupes très violents sont en réalité éminemment sympathiques et faciles à aborder.

Il en est ainsi des Italiens de Cripple Bastards, qui, après trente ans de carrière, n'ont pas pris le melon pour un sou en m'envoyant leur album bien avant la promo officielle.

Ici, les Cripple se paient un second album chez Relapse, après Nero In Metastasi en 2014.

 

Leur dernier bourrage de cage à miel commence alors à fond de chez à fond, comme il se doit, par 16 secondes de brutalité. Une entrée en matière parfaite et contredite par les leads presque mélodiques de "Non Coinvolto". Bigre ! On s'étonne et on baritonne, on hurle au forfait et à la traîtrise mais en définitive ces discrètes touches métalliques, saupoudrées de ci de là, aèrent la formule bien rodée des Ritales.

 

"Chuisura Forzata" sort alors les samples glauques et l'intro débouche sur une plage étonnamment technique et lisible avec les oreilles. La faute à Fredrik Nordström aux manettes ?

Plus commun du Swedeath Mélo, le gazier a concocté un son clair mais qui ne nuit pourtant en rien à l’impact du bousin. Des doutes ? "Passi Nel Vuoto" vous éparpillera façon puzzle avec son côté Brujeria mais en bien moins bêtement torché.

Parmi les multiples charges de rhinocéros sous PCP, retenons aussi le nucléaire "Ombra Nell' Ombra", "Crimine Contra L'Immagine" aux relents de vieux Napalm Death, et les ultra keupons "Nervi In Guerra" et "Recidive".

Rien ne sert d'énumérer en réalité les 18 plages du skeud : les Ritales demeurent de grands carnassiers et sont à peine plus abordables qu'avant par le commun des bretelles : celui qui remontera son slip après une belle déculottée.

 

Les Cripple Bastards prouvent avec La Fine Cresce Da Dentro et sa redoutable efficacité de composition, qu'ils demeurent encore dans le haut du panier de la crème du Grind international.

photo de Crom-Cruach
le 25/02/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019